2021 Essonne : Accusé de viol, Georges Tron condamné à de la prison ferme

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Essonne : Accusé de viol, Georges Tron condamné à de la prison ferme
Georges Tron avait été acquitté en novembre 2018.

Alors qu’il a avait été acquitté en 2018 en première instance, le maire de Draveil a été condamné à cinq ans de prison dont trois ans ferme. Il est aussi inéligible pour une durée de six ans. 

Accusé par deux anciennes employées municipales de la mairie de Draveil, Georges Tron avait été acquitté en 2018 en première instance. La Cour d’assises de Paris a condamné en appel Georges Tron, maire de Draveil et conseiller départemental, mercredi 17 février, à cinq ans de prison, dont trois ans ferme. L’ex-secrétaire d’Etat était jugé pour viols et agressions sexuelles sur deux anciennes employées municipales à la mairie de Draveil. La Cour d’assises de Paris l’a reconnu coupable de ces faits sur l’une des deux plaignantes. Georges Tron écope également d’une peine d’inéligibilité de six ans et d’une inscription au fichier automatisé des délinquants sexuels.

Son ex-ajointe à la mairie de Draveil, Brigitte Gruel, également accusée, a été condamnée à deux ans de prison avec sursis pour complicité de viol et d’agression sexuelle en réunion.

Georges Tron a été arrêté à la fin de l’audience. Il peut toutefois se pourvoir en cassation. Les deux condamnés sont inscrits au fichier des délinquants sexuels.

Article précédentEssonne : le prix Ilan-Halimi propose du théâtre au collège de La Norville pour parler laïcité
Article suivantEssonne : A Crosne, une salle de sport incendiée

La source officielle de cet article : le-republicain

Roberta Flores
Roberta Flores
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password