2021 Oui, on peut (presque) finir l’exigeant jeu vidéo Cuphead dans une Tesla

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Oui, on peut (presque) finir l’exigeant jeu vidéo Cuphead dans une Tesla

Tesla propose plusieurs moyens de se divertir à bord de ses voitures. Il y a notamment le jeu vidéo Cuphead. Pourtant très exigeant, il est parfaitement jouable. On l’a testé.

Tesla met régulièrement à jour ses voitures, que l’on peut considérer comme des ordinateurs sur roues. En plus de peaufiner les performances, notamment en matière d’autonomie, le constructeur ne manque jamais d’ajouter des fonctionnalités — qu’elles soient utiles ou non. Au cas où vous ne le sauriez pas, les voitures commercialisées par Tesla offrent un accès à des plateformes comme YouTube ou Netflix (quand on est garé, bien entendu). Et les véhicules sont également… des consoles de jeux vidéo.

À l’occasion d’un nouvel essai d’une Model 3, on a voulu vérifier s’il était possible de jouer à un titre exigeant comme Cuphead dans une voiture. Nous nous sommes donc armés d’une manette Xbox — que l’on a branchée à l’un des ports USB-C disponibles dans la console centrale. Nous avons par ailleurs sorti nos meilleurs réflexes pour venir à bout des ennemis récalcitrants du jeu vidéo que nous avions beaucoup apprécié sur Xbox One à sa sortie en 2017.

Actualités - 2021 Oui, on peut (presque) finir l’exigeant jeu vidéo Cuphead dans une Tesla
Cuphead dans une Tesla Model 3 // Source : Louise Aubry pour Numerama

Cuphead est parfaitement jouable dans une Tesla mais…

Cuphead n’est pas le genre de jeu vidéo que l’on conseillerait, de base, pour se détendre à côté d’un Superchargeur, le temps que la batterie se remplisse (c’est le but de ces petits contenus divertissants). Développé par Studio MDHR et rendant hommage à l’esthétique des dessins animés des années 30, Cuphead repose sur un challenge affolant qui demande à la joueuse ou au joueur de terrasser des boss puissants avec une marge d’erreur très réduite.

Il s’agit d’un jeu 2D qui nécessite timing et observation, alors que l’écran est constamment rempli de pièges mortels. Sadiques, les développeurs vont jusqu’à nous montrer une barre de progression à chaque game over, afin de voir si on se rapproche de la victoire (ou non)…

Rien à redire sur cette version Tesla de Cuphead

On pouvait craindre un portage au rabais, avec des performances graphiques et techniques qui ne se hisseraient pas à la hauteur de l’exigence du gameplay. Sur l’écran de la Tesla Model 3, Cuphead est pourtant aussi beau et fluide que dans nos souvenirs, avec toujours cette direction artistique inouïe. Entre les couleurs chatoyantes et les animations précises, Cuphead ne manque pas de charme. Et comme l’écran de la Model 3 s’appuie sur une définition HD (1080p) et une grande diagonale de 15 pouces, le confort visuel est réel. Dans la forme, on ne trouvera rien à redire sur cette version Tesla de Cuphead, aussi plaisante que celle sur Xbox.

Actualités - 2021 Oui, on peut (presque) finir l’exigeant jeu vidéo Cuphead dans une Tesla
Cuphead dans une Tesla Model 3 // Source : Louise Aubry pour Numerama

Pour jouer à Cuphead dans une Tesla, il suffit de brancher une manette. On a testé avec un pad Xbox et la voiture a tout de suite reconnu le périphérique. Quelques minutes — et, bien sûr, une poignée de game over — nous ont permis de vite retrouver nos marques. Dans une voiture, on a l’impression de jouer à Cuphead sur une tablette de 15 pouces. La prise en main est parfaite et les échecs, si échecs il y a, sont liés à des erreurs humaines. Lire : ce n’est pas la peine de prendre votre Tesla pour cible, la voiture ne peut rien faire pour améliorer vos talents avec une manette.

En revanche, il y a un point qui laisse un peu sur sa faim concernant cette version Tesla de Cuphead : le contenu. Étrangement, il s’agit d’une grosse démo ne proposant que la première île du jeu, soit cinq boss — les moins pires — et quelques niveaux bonus. Si vous avez déjà terminé Cuphead sur Xbox ou sur Switch, vous allez sans doute plier l’affaire en moins d’une heure. En revanche, ce sera plus long si vous découvrez Cuphead pour la première fois — peut-être deux ou trois séances de recharge sur un Superchargeur, en fonction de votre affinité avec le genre.

Actualités - 2021 Oui, on peut (presque) finir l’exigeant jeu vidéo Cuphead dans une Tesla
L’écran qui prouve que ce n’est qu’une démo // Source : Louise Aubry pour Numerama

Cuphead prouve que les Tesla peuvent bien devenir des consoles de jeux vidéo, une manière pour la firme américaine de préparer le terrain pour le moment où la conduite 100 % autonome arrivera (bien que ça ne soit vraiment pas pour tout de suite).

La nouvelle Model S serait d’ailleurs suffisamment puissante pour faire tourner Cyberpunk 2077 avec « une qualité comparable aux consoles les plus récentes » (oui, la PS5) — dixit Elon Musk. Bref, Tesla travaille déjà à la transformation de ses voitures en centres de divertissement. Il faut simplement espérer que les expériences soient complètes, ce qui n’est, hélas, pas le cas de Cuphead.

Crédit photo de la une :
Louise Aubry pour Numerama

La suite en vidéo

La source officielle de cet article : numerama.com

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password