2021 Test du Lenovo Legion 7 : ce PC portable discret triomphera des jeux les plus exigeants

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Test du Lenovo Legion 7 : ce PC portable discret triomphera des jeux les plus exigeants

Lenovo a remis ses gammes de PC portables gaming à jour au tout début de l’été 2020. Legion 5, 7, Slim, Pro, avec « i » ou sans, vous avez depuis le choix dans le format et dans les composants, suivant le matricule de l’appareil. Matricule qui s’est considérablement simplifié et permet de mieux positionner les machines les unes par rapport aux autres dans la gamme.

Le Legion 7, c’est le 15,6 pouces le plus dopé de toute la flotte, et il existe dans beaucoup de configurations sur le marché. Dont celle que nous testons aujourd’hui, proposée pour la modique somme de… 3700 euros. Elle n’est pas équipée des dernières GeForce RTX Series 3000, de Nvidia, mais d’une très grosse puce de Series 2000, la RTX 2080 Max-Q.

Comme les Soldes sont là, il y a fort à parier que Lenovo casse quelques prix sur ses machines actuelles pour continuer à caracoler en tête des ventes mondiales tout en préparant l’arrivée des nouvelles versions des Legion cru 2021.
Dans le cas du Legion 7, d’ailleurs, ce ne sera pas avant le mois de mai. Donc, la version que nous testons ici ne risque pas de disparaître rapidement des étalages. Avec elle posée sur le bureau, vous êtes tranquille pour un bon moment et peu de AAA de 2021, 2022 voire 2023 le mettront à genoux. Même constat pour les applications les plus exigeantes, la création 3D, la modélisation, la retouche ou l’encodage : rien ne lui fait peur.

À lire aussi – Test du Lenovo Legion 5 : ce PC portable gamer très abordable n’a pas l’écran qu’il mérite

Le Legion 7 : comme le 5 à quelques détails près

Nous n’allons pas beaucoup revenir sur les finitions et l’ergonomie globale du Legion 7 car il ressemble beaucoup à son petit frère le Legion 5 sur bien des aspects.Le boîtier est sobre mais efficace, entièrement conçu en alliage de magnésium. Il y a aussi quelques parties en plastique mais elles ne dénotent pas trop et sont de bonne facture.
Grisargenté, ce PC portable 15,6 pouces se fond bien dans le décor et passerait presque pour un portable de travail. Il est très beau, très sobre.

Lenovo Legion 7 15IMHg05

Par rapport au Legion 5, testé en fin d’année dernière, la connectique bouge un peu. À droite, comme on peut le voir ci-dessous, il n’y a qu’une prise USB 3 plein format. C’est excellent, bravo Lenovo, merci de ne pas avoir surchargé le côté de la machine où notre souris de joueur fait ses plus belles glissades.

À l’arrière, la sortie vidéo HDMI a joué au jeu des chaises musicales avec certaines de ses copines, comparativement à la version. Mais on y retrouve, peu ou prou, les mêmes entrées/sorties que sur l’autre 15,6 pouces.

Lenovo Legion 7 15IMHg05

À l’arrière, les prises sont beaucoup plus ramassées que sur le Legion 5. Sans doute parce que le système de dissipation des calories est bien plus imposant dans le 7, mais nous y reviendrons plus tard.

Quoi qu’il en soit, il ne manque rien ni personne à l’appel. Deux prises USB Type-C dont une au format Thunderbolt 3, troisUSB 3.2 Gen 1, une sortie HDMI (2.0b), une prise réseau filaire, le combo sortie stéréo/entrée micro d’usage. Les flancs sont correctement garnis. Ajoutez-y une carte Wi-Fi 6/Bluetooth 5.0 et le tour du propriétaire est complet.

À lire aussi : USB : on vous expliquece que peuvent vous offrir les prises de vos PC actuels et à venir

Lenovo Legion 7 15IMHg05

Le clavier conserve les très bonnes touches de la famille Legion, très agréables à parcourir lorsqu’on tchatte ou que l’on frague à toute volée. Sa forme est un peu exotique mais on s’y fait vite et le fait que chaque touche soit un peu creusée en son milieu participe à ce que les doigts restent bien en place.

Comme le montre la photo ci-dessous,si vous aimez la couleur, vous allez être ravis. Réglable par zone ou par touche, grâce au logiciel Corsair iCUE, le rétroéclairage vous permet de composer la palette qui vous plaît en fonction des jeux ou de vos humeurs.

Ne cherchez pas à le personnaliser depuis l’appli Lenovo Vantage, elle sert de centre de commandes et de contrôle pour optimiser ou changer les profils de refroidissements, surveiller le comportement des composants en temps réel, faire des mises à jour, optimiser les flux réseaux. Son interface est assez claire bien qu’imparfaitement traduite et permet de faire beaucoup de choses, surtout pour les plus pointilleux qui veulent tout savoir et tout régler sur leur machine.

Lenovo Legion 7 15IMHg05

On passe rapidement sur le pavé tactile, il est très bien lorsqu’on utilise le Legion 7i autrement qu’à la maison, tranquillement. D’ailleurs si l’envie vous prend d’en faire votre machine de travail et de jeu à emmener partout avec vous, sachez que son poids de 2,28 kilos et son épaisseur de presque 3 cm ne lui permettent pas de se glisser aisément dans une petite pochette. Encore moins si vous emmenez le chargeur secteur.

Lenovo Legion 7 15IMHg05

Il n’est pas très gros mais il pèse 866 grammes et son format est classique : un bloc central, deux câbles de part et d’autre. Le laisser à la maison alors que vous partez en vadrouille serait une grave erreur : la batterie de la machine ne tient pas très longtemps.

Comptez un peu plus de 3 heures en lecture de vidéo, streamée depuis un service distant bien connu ; et, seulement 3 h 21, si vous ne faites que travailler, avec la luminosité de la dalle au plus bas ou presque. Une transition toute trouvée pour vous parler de l’écran 15,6 pouces plus en détails.

Très lumineux et très contrasté, cet écran 15,6 pouces ne joue pas juste

Le Legion 5, le petit frère du 7, n’avait pas l’écran qu’il méritait. Ce Legion 7 vient corriger le tir. Sa surface mate est de bonne facture, pas de doute. Aucun refletparasiten’est à déplorer et, la charnière de l’écran offre assez de débattement pour bien incliner la dalle selon les besoins. L’image Full HDva vous en mettre plein les yeux. Elle fait même un peu trop de zèle en la matière.

Nous avons mesuré un luminosité maximale moyenne à 512 cd/m2 ce qui est la meilleure valeur constatée sur un écran de PC portable gamer ces sixderniers mois. Il y a même un pic de lumière à 573 cd/m2 dans le coin inférieur gauche de l’écran ! Mais, pris dans son ensemble, la dalle n’est pas du tout homogène, nos mesures oscillent entre 449 cd/m2 et 573 cd/m2. La note est plombée et ce sacré delta a un impact immédiat sur le taux de contraste.

Ils’élève à 1164:1 (en moyenne maximale), c’est un peu plus que la plupart des machines passées entre nos mains ces dernières semaines. S’il ne grimpe pas plus haut, c’est parce qu’il pâtit sévèrement des écarts de luminosité de la dalle. Surtout sur toute sa partie basse,où les noirs ressortent… gris. L’homogénéité globale est donc de 0,093 ce qui est très mauvais.

Lenovo Legion 7 15IMHg05

La fidélité des couleurs, ce n’est pas non plus son truc. Notre mesure de Delta E 2000 s’élève à 4,64 ce qui est quand même très éloigné de 2, la valeur en dessous de laquelle on commence à considérer qu’un écran affiche des couleurs plutôt proches de la réalité.
La température, par défaut est aux alentours des 7200K (contre 6500K normalement). Cela se traduit par des gris qui sont violacés, des verts et des rouges, complètement saturés et déformés car très lumineux. Bon point pour cette dalle, elle couvre l’espace colorimétrique sRGB à plus de 100% et donc tout espoir de pouvoir rattraper le coup, avec une bonne sonde de calibration, n’est pas perdu.

Enfin, signalons que l’écran se rafraîchit à 144 Hz, ce qui va plaire aux amateurs de jeux de tir à la première personne et à tous ceux qui ont besoin d’avoir un maximum de réactivité dans leur jeu préféré. Pour le prix, nous nous attendions toutefoisà trouver une dalle à 240 Hz. Tant pis.
À noter que la dalle IPS n’estni Nvidia G-Sync ni compatible avec la technologie A-Sync. On le regrette d’autant plus au vu du prix et de la présence de l’une des plus puissantes GeForce RTX Series 20 sous le clavier.

Lenovo déploie l’artillerie lourde, très lourde

Pour que vous puissiez jouer dans de très bonnes conditions, cette version du Legion 7 met les petits plats dans les grands. Le processeur Intel Core i7-10875H est capable de grimper à 5 GHz dans certains cas. Il y a aussi 32 Go de mémoire DDR4 et 2 To de SSD au format PCIe NVMe. Installer une bonne quantité de jeu ne sera donc pas du tout un souci.

Bien entendu, la quantité de stockage peut évoluée à condition de démonter l’arrière de la machine (une opération un peu délicate étrangement). Pour la mémoire vive, vous avez déjà de quoi voir venir. Passer à 64 Go à l’heure actuelle est très coûteux et ne sert à rien dans les jeux.

Lenovo Legion 7 15IMHg05

La GeForce RTX 2080 de Nvidia va se charger d’afficher tous les polygones de vos jeux préférés. C’est toutefois la version Max-Q qui est en charge de cette tâche. Elle est donc un peu moins puissante que la version classique, mais elle consomme moins, aussi. Avec ses 8 Go de mémoire GDDR6, elle est toutefois plus qu’équipée pour afficher tous les jeux en Full HD sur l’écran de la machine ou en 1440p sur un écran externe.

Sur nos différents tests, le Lenovo Legion 7 s’impose comme l’une des cinq machines de jeu portables les plus puissantes du moment, presque aussi performanteque l’Aorus 17 YA et bien plus à l’aise, dans 90% des cas, que le très atypique Apex 15 de XMG.

Lenovo Legion 7 15IMHg05

Dans nos jeux de références (et les autres), il ravage tous les polygones sur son passage. Le Lenovo Legion 7 parvient à afficher presque 100 images par seconde dans The Division, poussé à fond. Si vous vous contentez de placer le curseur sur High, vous atteindrez les 120 images par seconde. Comme dans Rise of the Tomb Raider. À fond, en DirectX12, les aventures de la séduisante Lara Croft s’affichent à plus de 120 images par seconde en moyenne, avec des belles pointes à plus de 150 images par seconde.

Bien entendu, avec la RTX 2080 Max-Q à bord, vous pourrez aussi profiter des jeux compatibles ray tracing et qui utilisent les technologies maison de Nvidia, le RTX et le DLSS. De quoi afficher Cyberpunk 2077, le dernier Call of Duty ou encore Minecraft dans des conditions incroyables, avec des reflets lumineux à vous couper le souffle ou, encore, de quoi améliorer la qualité de l’image grâce à l’IA pour réserver de la puissance de calcul graphique à d’autres fins.

Il sait garder ses processeurs à bonne température

Lancer à pleine vitesse, la configuration génère presque 10% de chaleur en moins que ses concurrentes actuelles. Nous avons relevé un maximum de 52,8°C sous la machine, là où se trouvent le processeur et le GPU.

L’amplitude entre la température de la pièce dans laquelle nous avons effectué les mesures et les mesures thermiques ont mis en évidence une différence de 28,6°C. Cela peut paraître élevé mais ce n’est pas du tout le cas ! Le Legion 7 est même en dessous de la moyenne et, dans ce cas précis, c’est bien, une première preuve que le dispositif de refroidissement est excellent.

Actualités - 2021 Test du Lenovo Legion 7 : ce PC portable discret triomphera des jeux les plus exigeants

Sur le plateau interne, au niveaudes touches, c’est déjà moins bien comme le montre l’image ci-dessus. Toute la partie gauche, zone ZQSD incluse, la plus utilisée par les joueurs, est relativement épargnée. Mais toutes les autres prennent un bon bain de chaleur.
Enfin, gardez à l’esprit que la ventilation dégage de l’air chaud par le haut mais aussi par le biais des ouvertures situées de chaque côté.

On précisera aussi que leCPU Intel et leGPU Nvidia ont passé haut la mainles épreuves visant à mettre en évidence un éventuel throttling. Les deux pucesn’ont pas abaissé leurs fréquences à cause d’un trop gros coup de chaud ou d’une mauvaise ventilation. C’est très appréciable et cela garantit une absence de perte d’images par seconde dans les jeux ou encore un déchaînement de la ventilation.

Jouer en silence, non, mais on a connu pire

Le bruit ? La ventilation en produit pas mal lorsque vous poussez toute la machine dans ses retranchements. Mais guère plus que les autres monstrestaillés pour afficher des polygones, des textures complexes et des effets graphiques à foison. Nous avons relevé un maximum de 43,1 dB après 15 minutes de jeu et phases de stress acharnés.

Lenovo Legion 7 15IMHg05

Toutefois, la gestion de la ventilation est intelligente, confiée aux bons soins d’algorithmes dont c’est le métier. Mais si vous voulez prendre la main et activer vous-même les profils préprogrammés par Lenovo, c’est tout à fait possible.
Par exemple, si vous surfez ou que vous regardez un film, un conseil, enclenchez le mode Silence. Il est très efficace, plus que beaucoup d’autres éprouvés sur les machines de la concurrence. Il coupe presque totalement les ventilateurs tout en assurant un excellent refroidissement aux composants. Nos tympans, nos cuisses et nos mains étaient ravis.

La source officielle de cet article : 01net.com

Roberta Flores
Roberta Flores
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password