À la Une: les économies des Balkans frappées de plein fouet par le coronavirus

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
À la Une: les économies des Balkans frappées de plein fouet par le coronavirus

Publié le :

Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans.

Conséquence de la propagation du Covid-19 et des mesures de confinement, les économies des pays des Balkans dérapent très sérieusement. Alors que la Grèce tablait sur une solide croissance économique, l’année 2020 devrait voir le retour de la récession. La Serbie commence à tirer la langue et les licenciements se multiplient. De leur côté, des milliers de marins monténégrins qui font vivre leur famille au pays sont bloqués en quarantaine dans tous les ports de monde, tout comme les saisonniers des Balkans, dans l’impossibilité de venir travailler en Europe occidentale.
Grèce : le spectre de la récession après l’épidémie de Covid-19
Serbie : face au coronavirus, l’économie tire la langue
Coronavirus : les marins monténégrins restent en rade
Fermeture des frontières : l’agriculture européenne privée de saisonniers des Balkans ?

Alors que débute le week-end de Pâques, l’Église orthodoxe macédonienne a annoncé que les lieux saints resteraient ouverts, malgré le couvre-feu imposé durant trois jours par le gouvernement de Skopje. Dans l’ensemble des pays des Balkans, la population est sévèrement confinée.
Macédoine du Nord : pour l’Église orthodoxe, la foi est plus forte que le coronavirus
Coronavirus : la Republika Srspka veut un couvre-feu pour la Pâques orthodoxe

Samedi 11 avril, la rédactrice en chef de Kossev, le seul site d’information indépendant du Nord du Kosovo, a été brièvement arrêtée, accusée d’avoir violé le couvre-feu destiné à lutter contre le Covid-19, avant d’être « lynchée » par les tabloïds proches du régime serbe. Dans le même temps, le président serbe Aleksandar Vučić ne cesse de mettre en scène sa gestion de la crise, distribuant personnellement des respirateurs et appelant chaque malade au téléphone… Au mépris de la démocratie et des règles de confinement.
Kosovo : la liberté d’expression sous « confinement » à Mitrovica Nord
Coronavirus en Serbie : rien n’arrête la propagande du président Vučić

Jovana Popović a passé près d’un mois en détention, officiellement pour avoir avoir enfreint les mesures de confinement. La jeune femme de 24 ans s’était fait connaître cet hiver avec « Bagra » (« Pourriture »), un clip contre la dérive autoritaire du Président Vučić.
Serbie : une chanteuse en prison pour avoir violé la quarantaine (avant qu’elle ne soit décrétée)

En pleine épidémie de Covid-19, le légendaire quotidien de Sarajevo a brutalement licencié dix de ses journalistes les plus chevronnés. Depuis sa reprise en main par le magnat Mujo Selimović, Oslobođenje marche au pas.
Bosnie-Herzégovine : Oslobođenje, le naufrage d’un symbole médiatique

C’était l’un des épidémiologistes les plus connus de Bosnie-Herzégovine. Le docteur Šefik Pašagić est mort le 6 avril à Sarajevo du Covid-19, sans avoir bénéficié d’une prise en charge médicale adaptée. Une tragédie qui souligne la faillite généralisée du système de santé du pays.
Bosnie-Herzégovine : la mort d’un épidémiologiste révèle la faillite du système de santé

Dans la région de Karlovac, entre Zagreb et la côte adriatique, les villages sont vides, frappés par l’exode rural et la dernière guerre, et ceux qui restent de plus en plus âgés. Les transports publics sont inexistants, les commerces se font rares, et le confinement décrété par les autorités croates rend la vie encore un peu plus difficile. En Bosnie-Herzégovine voisine, ce sont les franciscains qui viennent en aide aux populations isolées.
Croatie : dans les campagnes désertées, « la quarantaine, c’est notre quotidien »
Coronavirus : les franciscains de Bosnie-Herzégovine à l’aide des populations rurales

C’est une figure atypique qui émerge du monde politique croate en cette période d’épidémie. Grâce à son ton calme et rassurant, le ministre de la Santé Vili Beroš a su inspirer confiance aux citoyens et acquérir une grande popularité. Au point de faire de l’ombre aux caciques du HDZ. Portrait.
Croatie : le ministre de la Santé Vili Beroš, une super-star « calme et raisonnable »

Ces dernières semaines, la demande en respirateurs artificiels explose dans toute l’Europe. Une start-up kosovare a développé un modèle open source, composé principalement de pièces imprimables en 3D. Une invention qui pourrait aider les Balkans à lutter contre le coronavirus.
Coronavirus : des respirateurs artificiels à bas coûts made in Kosovo

En isolement total depuis le 16 mars, les habitants du village de Bălceana, à une cinquantaine de kilomètres de Chișinău, sont dans une situation inextricable : pour se déplacer, ils ont besoin d’une autorisation spéciale, mais personne ne semble en mesure de la leur délivrer. La nourriture et les médicaments commencent à manquer… Témoignages.
Moldavie : Kafka à Bălceana ou le paradoxe d’un village en quarantaine
 

Alors que l’épidémie de Covid-19 se propage dans la péninsule, Le Courrier des Balkans revient sur les grandes épidémies qui ont touché la région dans le passé. Avec cette semaine, la « peste de Caragea », du nom d’un prince nommé par les Ottomans pour régner sur la Valachie, le sud de l’actuelle Roumanie et qui aurait apporté la maladie depuis Istanbul, et les ravages de la grippe espagnole en Croatie, au début du siècle dernier.
Les grandes épidémies du passé • Quand le hospodar de Valachie apporta la peste avec lui
Les grandes épidémies du passé • La grippe espagnole en Croatie, une histoire oubliée

Une chienne qui se met à parler et veut écrire un roman, des appareils ménagers qui se révoltent… Voici ce qui se produisait en 1999, pendant les bombardements de l’Otan, quand les Serbes étaient déjà « confinés » chez eux. C’est du moins ce que prétend Mileta Prodanović dans son roman Ça pourrait bien être votre jour de chance (2014), journal de ce confinement, drôle, surréaliste et critique envers toutes les propagandes. Bonnes feuilles.
« Ça pourrait bien être votre jour de chance » : journal d’un confinement en Serbie (au printemps 1999)

Bienvenue chez Sava, au royaume des effluves subtils, enivrants et fugaces. La petite parfumerie est nichée depuis 1954 en plein centre de Belgrade, et elle produit toujours ses eaux de toilette et de Cologne dans la grande lignée de la tradition artisanale, mais à des prix accessibles.
Serbie : chez Sava, le dernier artisan parfumeur de Belgrade

Pour suivre en direct toutes les dernières informations sur l’épidémie de Covid-19 dans les Balkans, retrouvez notre fil d’actualité en continu.
 

Source du post: RFI

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password