France: le coronavirus accentue les inégalités

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
France: le coronavirus accentue les inégalités

En qui et en quoi les Français ont-ils confiance aujourd’hui en pleine crise liée au coronavirus ? C’est ce qu’a cherché à savoir le Baromètre de la confiance politique réalisé par OpinionWay et le Cevipof et auquel la Fondation Jean-Jaurès est associée. En France, plus encore qu’au Royaume-Uni et en Allemagne, la crise sanitaire a révélé et exacerbé les fractures sociales.

Si l’épidémie suscite une mobilisation massive des Français et des services publics, l’unanimité de façade recouvre bien des fractures. Le confinement n’a pas fermé la porte aux inégalités sociales et aux tensions politiques. Bien au contraire, il les a aiguisées. Le télétravail est révélateur de cet état de fait.

Sans surprise, les catégories favorisées, notamment les cadres sont 44% à pouvoir le faire. À l’autre bout de l’échelle sociale, seuls 3% des ouvriers y ont accès, sachant que plus de un sur deux est en chômage partiel avec la perte de revenus que cela implique.

Les inégalités territoriales sont de même ampleur : près de la moitié de ceux qui vivent à Paris ou dans son agglomération sont passés en télétravail contre 20% de ceux qui vivent dans le nord et l’est du pays.

Cette configuration de l’espace social est parfaitement reflétée dans les préférences politiques. Les électeurs de Marine Le Pen ne sont que 14% à télétravailler alors que ceux d’Emmanuel Macron sont 4 sur 10 à pouvoir le faire.

Autre enseignement : seuls 39% des Français font confiance au gouvernement, un chiffre qui s’effondre chez les électeurs du Rassemblement national et de la France Insoumise à respectivement 17 et 21%.
.
Les experts de la fondation Jean Jaurès estime donc que pour le gouvernement, le déconfinement sera une nouvelle étape délicate. Car il lui faudra trouver une issue à une crise sanitaire, travailler pour limiter une crise économique majeure ; tout cela pouvant rapidement déboucher sur une grave crise politique en cas d’échec.

Source du post: RFI

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password