Baisse des hospitalisations, Donald Trump et suspension des dettes… l’actualité de ce jeudi matin

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
L'État belge doit lancer un gigantesque emprunt public

L’actu

Bilan. Le nombre de patients hospitalisés en France a diminué pour la première fois depuis début mars, avec 513 personnes de moins depuis mardi, même si près de 31 800 malades restent à l’hôpital. Le milieu médical reste cependant prudent sur l’évolution de l’épidémie qui a fait 17.167 morts dans le pays depuis début mars, 10.643 à l’hôpital et 6.524 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux, sans compter les décès à domicile. Sur le front économique, la crise va plonger la France dans une récession historique. Le gouvernement présente mercredi un nouveau projet de budget rectificatif prévoyant une contraction du PIB à -8%, un déficit à -9% et une dette à 115% du PIB. Que des records.

Notre-Dame. Le bourdon de Notre-Dame de Paris a résonné à 20 heures pour le premier anniversaire de l’incendie de la cathédrale. Ce bourdon de 13 tonnes baptisé «Emmanuel», deuxième cloche la plus lourde de France, offerte jadis à l’Eglise par Louis XIV, s’est ébranlé à l’heure où, depuis plusieurs semaines, les Français applaudissent les personnels soignants, en première ligne face à l’épidémie de coronavirus. Le chantier, lui, est en sommeil. Le démontage de l’échafaudage, qui aurait dû commencer le 23 mars, n’a pas eu lieu en raison du confinement.

Primes. Edouard Philippe a détaillé les modalités de leur versement modulé de 500 à 1 500 euros pour certains personnels soignants et l’aide exceptionnelle de solidarité dont bénéficieront dès le 15 mai les 4 millions de ménages les plus modestes. Des primes pour les soignants, les fonctionnaires et les plus précaires.

G20. Pour aider les pays les plus pauvres à faire face à la pandémie du coronavirus qui endeuille la planète, les pays du G20 ont pris mercredi la décision inédite de suspendre pour un an le remboursement de leur dette, peu après que le président Trump a décidé de couper les vivres à l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Cela «signifie que les pays pauvres n’ont pas besoin de s’inquiéter de faire face à leurs échéances au cours des 12 prochains mois», explique Mohammed al-Jadaan, le ministre des Finances saoudien lors d’une conférence de presse virtuelle à l’issue d’une réunion du G20.

Trumpisme. Donald Trump promet de dévoiler aujourd’hui ses pistes pour sortir du confinement. «La bataille continue mais les données suggèrent qu’à travers le pays, nous avons passé le pic des nouveaux cas», a déclaré le président américain. En effet, le bilan quotidien est mauvais. Les Etats-Unis ont déploré 2569 décès en vingt-quatre heures, selon les chiffres de l’université John-Hopkins. Cela porte le bilan américain à 28 326 morts au total. Le précédent record du nombre de décès sur une journée (2228) y avait été enregistré la veille.

Crise politique. Le mandat de l’ex-opposant israélien Benny Gantz pour former un gouvernement d’union avec le Premier ministre sortant Benyamin Nétanyahou a expiré dans la nuit de mercredi à jeudi malgré des pourparlers. Les deux camps avaient obtenu in extremis une prolongation de 48 heures, qui courrait jusqu’à minuit mercredi, mais aucun accord n’est intervenu malgré des pourparlers et le mandat de Benny Gantz a échu, a confirmé à l’AFP une source à la présidence israélienne.

A lire sur liberation.fr

Mensonge d’Etat. Du 14 au 20 janvier, les officiels chinois ont soutenu que le coronavirus était peu contagieux alors que les autorités préparaient dans le même temps, en secret, leur plan de lutte contre l’épidémie. Sous l’influence de Pékin, l’Organisation mondiale de la santé vantait même la «transparence» du pays. Analyse.

Portrait. Modes de transmission, possibilité de réinfection, personnes à risque… Le Covid-19, coronavirus particulièrement complexe, donne du fil à retordre aux infectiologues. Décryptage.

Guéris. Admis à l’hôpital, parfois en réanimation, ou juste confinés chez eux, des patients guéris du coronavirus racontent l’angoisse et la solitude, ainsi que leur gratitude envers les soignants. Témoignages.

Peur. Selon une enquête menée par la CGT, la crainte de la contamination au Covid-19 est bien présente chez les salariés qui continuent de se rendre sur leur lieu de travail. Et pour un tiers d’entre eux, leur activité n’est «pas ou peu essentielle». Les résultats du sondage.

Télé. L’émission «C à vous» de début de soirée cartonne depuis que la crise sanitaire a éclaté. Son producteur, Pierre-Antoine Capton, raconte les difficultés du moment. Notre article.

Activisme. Maxwell Atuhura, militant pour la défense des droits humains, raconte les pressions qu’il subit pour s’être opposé à un projet pétrolier du géant français en Ouganda. Interview.


LIBERATION avec AFP

Source du post: liberation.fr

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password