« Covid-19 : Ceux qui s’en sortiront le mieux sont ceux qui sauront s’adapter

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
« Covid-19 : Ceux qui s’en sortiront le mieux sont ceux qui sauront s’adapter, pas les plus talentueux », Jean-Marie Florent

Jean-Marie Florent, directeur du réseau national de conseillers immobiliers indépendants Immo-reseau est l’invité Alexis Thiebaut au micro de MySweetimmo.

Mon Podcast Immo continu de s’intéresser aux conséquences de la crise du coronavirus sur le secteur de l’immobilier. C’est une période difficile que doivent affronter les agents immobiliers indépendants. Jean-Marie Florent, directeur d’immo-reseau, réseau national de conseillers immobiliers indépendants, a répondu aux questions d’Alexis Thiebaut (podcast). Extraits choisis.

Peu de changements

«Face à cette crise, nous nous sommes adaptés mais, en soit, nous n’avons pas changé grand-chose. Chez nous, la formation était déjà très importante. Nous en avons mis en place des formations complémentaires pour aller chercher de la compétence en plus. Nous avons demandé à nos conseillers de retravailler les systèmes d’affaires, mais surtout, nous leur avons demandé de rester dans le rythme, de garder des agendas remplis. C’est ce rythme qui sera très important à la reprise. Ceux qui s’en sortiront le mieux ne seront pas forcément les plus nombreux ni les plus talentueux, mais ceux qui auront su s’adapter à la situation.»

Comment garder une discipline à la maison

«De base, un agent indépendant doit savoir s’appliquer des règles, qu’il soit en confinement ou pas. Il faut profiter de cette période pour réfléchir à ce qu’on a fait, comment on l’a fait, ce qu’on va faire et comment on va le faire. Nous avons toute l’année la tête dans le guidon. Or, le coronavirus nous a tous mis sur pause, du plus gros réseau au plus petit. Tout le monde est au même niveau. Donc je dis aux agents indépendants : prenez vos agendas, continuez à vous lever tôt le matin, ne faites pas de grasses matinées et gardez un rythme de travail.»

Le concept du «Focus»

«Je suis non-voyant et j’ai un passé de sportif handisport, ce qui m’a formaté à ce concept de « focus », de visualisation. L’idée est de dire aux agents : gardez un focus sur la sortie de crise. Il faut préparer la sortie du confinement dès maintenant. Il faudra être prêt avant le 11 mai. Ceux qui redémarreront le 13 mai, ça sera trop tard. Celui qui gagnera, c’est celui qui sera prêt le 11 mai.»

La suite de l’année

«J’ai lu beaucoup de spécialistes soit très optimistes, soit très alarmiste. Moi j’ai envie d’être très réaliste. On ne sait pas du tout comment va se comporter le marché. Ce qui est sûr, c’est que l’immobilier est une valeur refuge pour les français. L’année va être compliquée, il ne faut pas se leurrer. Mais le marché est là et le plus motivé s’en sortira. Il faut regarder loin devant, se dire que le métier est toujours là même s’il faudra surement travailler différemment. Le Covid-19 aura permis aux gens de voir les choses différemment.»

Source

Roberta Flores
Roberta Flores
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password