Coronavirus: la Russie reporte son très emblématique défilé du 9-Mai

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Coronavirus: la Russie reporte son très emblématique défilé du 9-Mai

Publié le :

Alors que Vladimir Poutine souhaitait convier les plus grands dirigeants de la planète aux célébrations du 75e anniversaire de l’URSS sur l’Allemagne nazie, tout a été remis en cause par la pandémie de coronavirus.

C’est la deuxième fois en quelques semaines que le calendrier prévu par Vladimir Poutine est bouleversé par l’épidémie de coronavirus. Le président russe a d’abord été contraint de repousser le référendum du 22 avril sur la réforme de la Constitution – un vote qui doit lui permettre en théorie de rester au pouvoir jusqu’en 2036. Le voilà maintenant obligé de reporter l’autre grand évènement de l’année en Russie : le défilé militaire du 9-Mai célébrant la victoire de l’URSS sur l’Allemagne nazie.

Le Kremlin hésitait depuis des semaines à maintenir ce grand défilé sur la Place Rouge à Moscou marquant les 75 ans de la fin de la Seconde Guerre mondiale et qui devait illustrer la puissance russe sur la scène internationale. Des dizaines de dignitaires étrangers devaient y participer, y compris le président français Emmanuel Macron. « La date du 9 mai est pour nous sacrée (…) mais la vie de chaque personne n’a pas de prix », a déclaré Vladimir Poutine pour justifier sa décision. Officiellement, le Kremlin répond à la demande formulée par des associations de vétérans qui réclamait le report du défilé.

Cette décision a été prise à un moment où, depuis le début de la semaine surtout, la Russie bat tous les jours ses records de contaminations quotidiennes, en particulier à Moscou, et où le pic de la propagation ne semble pas atteint. Ce jeudi encore, le pays a recensé 27 938 malades et 232 morts.

Les célébrations sont reportées, mais pas annulées. Vladimir Poutine n’a donné aucune date pour le moment. Dans la capitale russe, on évoque plusieurs possibilités : le défilé pourrait être organisé en juin ou à l’automne prochain. Le 3 septembre et le 7 novembre figurent parmi les dates les plus citées, précise notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot. La première parce qu’elle marque en Russie la fin officielle de la Seconde Guerre mondiale suite à la capitulation du Japon, la seconde qui correspond à l’anniversaire du défilé militaire qui eut lieu en 1941 sur la Place Rouge. Les troupes nazies se trouvaient alors à une vingtraine de kilomètres du Kremlin.

Source du post: RFI

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password