Coronavirus: les reports de paiement atteignent déjà un milliard d'euros

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Coronavirus: les reports de paiement atteignent déjà un milliard d'euros

Après une semaine, les banques ont déjà accordé des reports de paiement pour un total d’un milliard d’euros, a annoncé vendredi Febelfin. 

Des premiers résultats salués par le ministre des Finances. Les banques belges ont accordé un report de paiement pour des crédits à plus de 46.000 entreprises et pour des crédits hypothécaires à plus de 40.000 particuliers, selon la fédération belge du secteur financier.

« Le fait de pouvoir marquer une pause dans le remboursement de leur crédit hypothécaire et leur crédit professionnel donne aux citoyens et aux entreprises un répit financier de six mois. Cela les aidera à traverser cette période très difficile à un moment où les charges continuent à tomber alors qu’ils subissent des pertes de revenus », souligne le ministre des Finances, Alexander De Croo, qui se dit « satisfait » des premiers chiffres annoncés par Febelfin.

Il y a quelques semaines, le secteur financier et le gouvernement fédéral s’étaient accordés pour permettre aux entreprises et particuliers, touchés par la crise du coronavirus, de reporter pour six mois maximum, sans frais, les remboursements de crédits et crédits hypothécaires.

Seuls les particuliers et entreprises ou organisations financièrement touchés par la crise du coronavirus et remplissant les conditions d’octroi peuvent demander un tel report.

En date du 8 avril, les banques belges avaient déjà approuvé 40.000 demandes de report de paiement dans le cadre de crédits hypothécaires. « Il est important de savoir que les consommateurs peuvent encore formuler une demande au cours des mois à venir. Les banques sont à pied d’œuvre pour traiter ces demandes dans les plus brefs délais », souligne Febelfin. « Les personnes qui demanderaient seulement un report en mai ou en juin, pourront aussi bénéficier du régime. Les banques n’imputeront pas de frais de dossiers ni de frais administratifs », confirme pour sa part M. De Croo.

S’agissant des entreprises, un régime de garanties a été mis en place en collaboration avec les autorités, pour un montant total de 50 milliards d’euros, rappelle la fédération du secteur financier. L’arrêté d’exécution relatif à cette garantie est sur la table du gouvernement fédéral, dont un « superkern » est prévu ce samedi.

Les entreprises et indépendants viables peuvent en outre demander un report du remboursement de capital pour leurs crédits actuels jusqu’au 31 octobre 2020 inclus, sans que des frais soient imputés. 46.000 crédits professionnels ont déjà bénéficié d’un report de paiement.

Les entreprises doivent toutefois continuer à payer les intérêts pendant cette période de report du remboursement de capital, rappelle-t-on encore.

Source de cet article : Lalibre.be

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password