Covid-19 : ce qu'il faut retenir de la journée de ce lundi

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Covid-19 : ce qu'il faut retenir de la journée de ce lundi

Les principales informations à retenir

00h : Ce live est désormais terminé, merci de nous avoir suivis.

22h08 : Boom de la restauration rapide, livraison, drive et vente à emporter

La pandémie a fait gagner des parts de marché à la restauration rapide et propulsé la livraison à des niveaux inédits, des tendances de fond impulsées par une crise qui a « profondément secoué le marché », selon une étude de NPD Group.
« Frappée de plein fouet » par la crise sanitaire, la restauration a pu « limiter les dégâts grâce à la vente à emporter », constate NPD Group, spécialiste des études de marché, dans son bilan de la restauration hors domicile (RHD) hexagonale pour 2020.

La restauration rapide a vu l’an dernier croître sa fréquentation, en attirant 43% des visites de consommateurs, contre 36% l’année précédente. Quant à la vente à emporter, elle « a doublé ses parts de marché », passant de 15% de la restauration à table en 2019 à 30%.

21h47 : Le variant britannique se propage rapidement aux Etats-Unis 

Un variant du coronavirus identifié initialement au Royaume-Uni se propage rapidement à travers les Etats-Unis avec un doublement du nombre de cas tous les 10 jours, menaçant de provoquer un nouveau pic épidémique selon une étude.

20h44 : L’équipe d’experts de l’OMS en Chine donnera une conférence de presse mardi

L’équipe d’experts de l’Organisation mondiale de la santé dépêchée en Chine pour tenter de découvrir les origines de la pandémie, plus d’un an après le début de la crise sanitaire, donnera ce mardi une conférence de presse.
« L’équipe internationale qui cherche à comprendre les origines du virus qui donne le Covid-19 et qui termine son séjour de 4 semaines à Wuhan, en Chine, donnera une conférence de presse avec ses collègues chinois », précise le communiqué.

20h38 : A Paris, plus de 80 millions d’euros pour soutenir le secteur du tourisme

La mairie de Paris et la banque publique BPIfrance ont acté le lancement d’un fonds de soutien de plus de 80 millions d’euros pour soutenir le secteur du tourisme durement touché par la crise sanitaire.

20h15 : Forte hausse des nouvelles admissions à l’hôpital

La France a enregistré 4 317 nouvelles contaminations (un chiffre toujours bas le lundi en raison des faibles remontées du week-end) et 458 décès supplémentaires à l’hôpital ces dernières 24 heures (contre 171 la veille).  

La pression hospitalière reste encore très forte avec 28 037 patients actuellement hospitalisés pour Covid-19 (1 889 nouvelles admissions en 24 heures), dont 3 363 en réanimation (355 nouvelles admissions). Les chiffres sont en forte hausse par rapport à dimanche, où on enregistrait 785 nouvelles admissions à l’hôpital et 160 en service de réanimation. 

En 24 heures, on compte 91 patients de plus en réanimation : il n’y avait pas eu d’aussi forte augmentation du nombre de patients en réanimation en 24 heures depuis le 12 novembre (+96).

Il s’agit du nombre de patients en réanimation le plus élevé depuis le 3 décembre où 3 425 malades étaient en réanimation. Ensuite, ce chiffre était en baisse, pour passer sous les 3 000 le 10 décembre. Puis il est reparti à la hausse pour repasser au-dessus du seuil des 3 000 patients en réanimation le 25 janvier.


19h44 : Un accord entre Israël et la Grèce pour leurs touristes vaccinés

Israël et la Grèce ont conclu un accord touristique permettant à leurs citoyens respectifs ayant été vaccinés de voyager sans restriction dans ces deux pays.

« Nous devons faciliter les voyages de ceux qui présentent une preuve de vaccination et c’est ce que nous comptons faire avec Israël (…) qui est loin devant en terme de vaccination », a indiqué le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis, lors d’une déclaration commune avec son homologue israélien Benjamin Netanyahou.

L’accord permettra aux touristes israéliens « de se rendre en Grèce sans aucune limitation, ni quarantaine », a précisé M. Netanyahou. Un « passeport vert » sera mis en place « lorsque les restrictions sur les voyages auront été levées », a–til ajouté.

19h37 : A Nice, la justice suspend l’arrêté municipal interdisant les locations saisonnières

L’arrêté municipal interdisant les locations saisonnières à Nice du 6 au 20 février a été suspendu par le tribunal administratif, saisi en urgence par l’Union des professionnels de la location touristique (UPLT).

« L’arrêté attaqué portait une atteinte immédiate au droit pour les citoyens d’user, de jouir et de disposer de l’intégralité de leurs biens et à la liberté du commerce et de l’industrie des professionnels dont l’activité porte sur la location saisonnière », a indiqué le tribunal.
Les requérants, représentant les propriétaires d’appartements loués sur des plateformes type Airbnb, parfois multi-propriétaires, estimaient l’arrêté « infondé et discriminatoire » notamment vis-à-vis des quelques hôtels encore ouverts.
Le maire Christian Estrosi (LR) a annoncé dans la soirée sur RTL son intention de saisir « le Conseil d’Etat ».

19h35 : Plus de 2 200 000 vaccinations en France

La France a réalisé plus de 2 216 000 vaccinations depuis le début de la campagne de vaccination le 26 décembre. Dans le détail, 1 920 064 premières doses ont été injectées, et 296 265 deuxièmes doses, selon les chiffres du ministère de la Santé.


19h25 : Le préfet saisit la justice pour suspendre la réouverture des musées de Perpignan

Le préfet des Pyrénées-Orientales a saisi lundi soir le tribunal administratif de Montpellier d’une demande de suspension des arrêtés du maire RN de Perpignan portant sur la réouverture de quatre musées municipaux à partir de mardi.

Louis Aliot avait pris ces arrêtés un peu plus tôt dans l’après-midi sans attendre une éventuelle annonce du gouvernement concernant ces lieux fermés depuis fin octobre en raison du Covid-19.

19h06 : Les Pays-Bas prolongent le couvre-feu jusqu’au 2 mars 

Le couvre-feu aux Pays-Bas, en vigueur depuis le 23 janvier et qui devait initialement prendre fin le 10 février, est prolongé jusqu’au 2 mars. « Ceci est nécessaire car de nouvelles variantes plus contagieuses du coronavirus gagnent du terrain aux Pays-Bas », a déclaré le gouvernement dans un communiqué à l’issue d’une réunion interministérielle.



Photo Rob ENGELAAR/ANP/AFP

Cette mesure avait provoqué des émeutes dans plusieurs villes du pays, entre affrontements de contestataires avec les forces de l’ordre et actes de vandalisme contre des commerces. 

18h26 : Dubaï vaccine en masse les employés des transports en commun

Dubaï mène cette semaine une vaste campagne de vaccination auprès de ses milliers d’employés des transports en commun, l’émirat du Golfe souhaitant rester ouvert au tourisme international en dépit d’une hausse récente des contaminations. Des dizaines de chauffeurs et autres employés, en grande majorité des immigrés indiens ou pakistanais, forment de longues files ordonnées pour recevoir une injection du vaccin d’AstraZeneca.

Dubaï, une des sept principautés qui forment les riches Emirats arabes unis, a récemment fait parler d’elle en ouvrant largement ses portes aux visiteurs internationaux pendant que nombreux pays renforçaient les restrictions face la propagation des variants.

17h19 : Macron s’entretient avec le patron de l’OMS de l’accélération de la vaccination

Emmanuel Macron a affirmé la nécessité d’ »accélérer » le lancement de la campagne de vaccination dans les pays émergents, en s’entretenant avec le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Je suis un peu préoccupé » par cet enjeu, a déclaré le président au début de l’entretien en visioconférence avec M. Tedros, qui s’exprimait depuis Genève. « Clairement, nous devons accélérer l’organisation des campagnes de vaccinations dans les pays pauvres et émergents », particulièrement en Afrique, a-t-il ajouté.

Celles-ci doivent être lancées au cours des prochaines semaines grâce aux premières livraisons de vaccin, notamment celui de Pfizer. Elles sont financées par Covax, le dispositif de distribution de l’initiative Accélérateur ACT (Act-A), mécanisme lancé par l’ONU avec le soutien de plusieurs pays pour faciliter l’accès de tous aux vaccins et traitements.

Emmanuel Macron devait aussi discuter avec lui de la nécessité d’ »augmenter les capacités de production de vaccins dans le monde, en multipliant les partenariats entre producteurs et les transferts de technologie vers les pays en développement », selon l’Elysée.

16h35 : L’Iran présente son second projet de vaccin

Téhéran a dévoilé son second projet de vaccin développé en Iran, à la veille de début de la campagne de vaccination dans ce pays le plus touché par la pandémie au Proche et au Moyen-Orient.

« Nous commencerons les essais dans les prochains jours ou une semaine au plus tard », a déclaré Massoud Soleimani, membre du comité national du vaccin iranien. Selon lui, le vaccin « Razi Cov Pars » a été conçu à l’Institut Razi de recherche sur les vaccins et les sérums, lié au ministère iranien de l’Agriculture. Au début de la première phase des essais cliniques, « 13 volontaires âgés de 18 à 55 ans » vont recevoir une injection, a-t-il ajouté. 

15h17 : Perpignan rouvre mardi quatre musées

Le maire RN de Perpignan Louis Aliot a annoncé lundi la réouverture de quatre musées municipaux à partir de ce mardi, sans attendre une éventuelle annonce du gouvernement concernant ces lieux fermés depuis fin octobre. « La culture est essentielle à la vie des Perpignanais comme de tous les Français, il est grand temps de rouvrir les lieux culturels, certains le disent, nous le faisons. On expérimente la réouverture des lieux culturels sur nos musées », a déclaré le maire à l’AFP.

13h38 : La fermeture des écoles demandée pour quatre semaines

Le Syndicat national des médecins scolaires et universitaire (SNMSU-UNSA Éducation) demande la fermeture des établissements scolaires à partir de ce lundi 8 février pour la durée des vacances de février des trois zones géographiques, soit quatre semaines, afin de pouvoir faire face à la circulation du coronavirus en milieu scolaire. Il rappelle que  les élèves « sont des maillons actifs de la chaîne de transmission, surtout depuis l’apparition des nouveaux variants » dans un communiqué. « Les dernières mesures prises par le ministère de l’Education nationale sont inapplicables ». 

13h33 : Emmanuel Macron va faire le point avec le directeur de l’OMS

Emmanuel Macron va s’entretenir ce lundi après-midi le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, pour faire le point sur la pandémie de Covid-19, les traitements et le développement des vaccins, a indiqué l’Elysée.

13h05 : A presque 117 ans, la doyenne des Européens réussit à vaincre le Covid-19

Sœur André, la doyenne des Européens qui va fêter ses 117 ans le 11 février, a été testée positive au Covid-19 le 16 janvier dans l’Ehpad Sainte Catherine Labouré, à Toulon (Var), relate Var Matin.

Celle qui a connu la grippe espagnole est aujourd’hui tirée d’affaire, pour le plus grand bonheur de sa famille et de l’équipe de l’Ehpad.

12h48 : En Corée du Sud, chiens et chats peuvent être… testés

Chats et chiens souffrant de fièvre, toux ou difficultés respiratoires peuvent être testés pour le coronavirus en Corée du Sud, s’ils ont été exposés à des personnes porteuses de la maladie, a annoncé ce lundi le gouvernement de l’agglomération de Séoul.

Le lancement de ce programme intervient quelques semaines après l’annonce par le pays de son premier cas de contamination au Covid-19 chez un animal, en l’occurrence un chaton.

12h06 : « L’objectif de 1,4 million de professionnels de santé vaccinés sera rempli »

« Nous avons vacciné plus de 500 000 professionnels de santé. Nous aurons 2 millions de doses d’AstraZeneca au courant du mois de février donc l’objectif » de 1,4 million de professionnels de santé « sera rempli ».

12h01 : « Au moins 99% des virus qui circulent sur notre territoire ne correspondent pas à un variant sud-africain »

A la question de l’efficacité du vaccin AstraZeneca sur le variant sud-africain : « A ce stade, au moins 99% des virus qui circulent sur notre territoire ne correspondent pas à un variant sud-africain et donc la protection par AstraZeneca permet de se protéger contre la quasi totalité des virus qui sont en circulation », a indiqué Olivier Véran.

« Nous mettons tout en œuvre pour éviter la diffusion du variant sud-africain et des autres variants » a-t-il précisé.

11h57 : « J’invite l’ensemble des soignants à se faire vacciner pour pouvoir se protéger au plus vite »

Olivier Véran, ministre de la Santé, a déclaré : « Depuis samedi, le vaccin d’AstraZenaca est livré dans 100 hôpitaux pivots sur tout le territoire national. Ce vaccin d’AstraZeneca renforce et amplifie notre stratégie de vaccination. Je rappelle qu’il est ouvert à tous les soignantes, pompiers, aides à domicile âgés de 65 ans et moins. » 

« Nous avons reçu 270 000 doses samedi. Dans deux jours nous recevrons 300 000 doses supplémentaires. Et encore des centaines des milliers de doses qui arriveront tout au long du mois de février », a-t-il précisé. 

« J’invite l’ensemble des soignants à se faire vacciner pour pouvoir se protéger au plus vite », a-t-il lancé. 

11h37 : Olivier Véran, ministre de la Santé, a reçu sa première injection de vaccin contre le Covid-19

Olivier Véran, le ministre de la Santé, a reçu ce lundi matin sa première dose de vaccin AstraZeneca contre le coronavirus à l’occasion d’un déplacement au centre hospitalier de Melun en Seine-et-Marne.

« Je n’ai rien senti, vous avez été formidable », a déclaré le ministre à l’infirmière qui a procédé à l’injection.

Le vaccin Astra Zeneca, homologué la semaine dernière par les autorités sanitaires françaises, doit servir à vacciner la totalité des soignants, y compris ceux âgés de moins de 50 ans comme Olivier Véran, neurologue de formation.

11h28 : Un collège du Val-d’Oise fermé après deux cas de variant sud-africain

Le collège Jules-Ferry à Eaubonne dans le Val-d’Oise est fermé à partir de ce lundi et jusqu’à la rentrée des vacances scolaires après la découverte de plusieurs cas de Covid-19 dont deux positifs au variant sud-africain. Il est également demandé aux parents d’élèves des collégiens positifs de ne pas mettre les frères et sœurs à l’école cette semaine.

Une campagne de dépistage sera proposée dans toute la ville à partir de ce mardi.

11h10 : Les experts sanitaires doutent sur des JO « sûrs » cet été

Les organisateurs des Jeux de Tokyo et le Comité international olympique (CIO) ne cessent de promettre des JO « sûrs » cet été (23 juillet-8 août) malgré la pandémie de coronavirus, mais des experts sanitaires japonais et étrangers ont toujours des doutes sur cette question. « Il ne peut y avoir de risque plus élevé », avertit Michael Head, chercheur en santé globale à l’université de Southampton (Royaume-Uni). Même si les sportifs étaient vaccinés au préalable, « il pourrait y avoir certains variants présentant une certaine résistance au vaccin », estime cet expert. Et « le brassage de personnes venant de tant de pays différents ne fera qu’accélérer la probabilité de voir apparaître de nouveaux variants », prévient encore Michael Head.

10h51 : Près de 100 personnes réunies dans un bar à chicha pendant OM-PSG verbalisées

Des policiers en patrouille dans les rues de Martigues (Bouches-du-Rhône) dimanche soir ont été intrigués par des bruit venant d’un bar à chicha. Ils ont découvert alors près de 100 personnes rassemblées dans ce bar en train de suivre le match OM-PSG en plein couvre-feu et sans respect des consignes sanitaires. 97 personnes ont été verbalisées.

9h43 : « L’Europe a agi au niveau de l’achat des vaccins, pas de la recherche »

« D’après ce que j’ai pu voir, l’Europe est restée à l’écart du fait d’encourager les vaccins, de participer activement à leur développement et à leurs tests. L’Europe a agi au niveau de l’achat des vaccins, pas de la recherche et du développement. Le résultat, c’est qu’elle n’est pas au premier plan en termes d’accès aux doses de vaccin, c’est pour ça que le taux de vaccination est plus bas. Il y a des leçons à en tirer », a développé ce lundi matin sur France inter le Pr Moncef Slaoui, immunologue, responsable de la stratégie vaccinale des États-Unis.

9h38 : « Je n’augmenterai pas les impôts »

Selon un sondage des Echos, 76% des Français ne croient pas à une stabilité des impôts dans les mois à venir pour « payer » la crise du coronavirus. Sur Europe 1, ce lundi matin, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a redit : « Nous ne pouvons pas faire payer la note aux Français par les impôts. C’est un engagement que j’ai pris comme ministre des Finances, je n’augmenterai pas les impôts. »

9h19 : Chaque jour de télétravail en plus c’est un jour de gagné contre l’épidémie

« Chaque jour de télétravail en plus c’est un jour de gagné contre l’épidémie », a indiqué sur Sud Radio Amélie de Montchalin, ministre de la Transformation et de la Fonction publiques. « Nous avons entre nos mains la suite des évènements », a-t-elle précisé. « Notre objectif est de 50% de télétravail dans la fonction publique », a aussi déclaré Amélie de Montchalin.

8h58 : « S’il fallait reconfiner à chaque fois qu’un variant arrive, on ne cesserait jamais de reconfiner »

« Le vrai problème, c’est les variants (…) S’il fallait reconfiner à chaque fois qu’un variant arrive, on ne cesserait jamais de reconfiner » a souligné de son côté David Khyat, chef du service d’oncologie médicale de l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, sur LCI ce lundi matin.

8h52 : « On a gagné la guerre scientifique contre le vaccin. Maintenant, c’est une autre guerre »

Thierry Breton veut pousser les groupes pharmaceutiques à accélérer la production de vaccin. « On a gagné la guerre scientifique, maintenant on rentre dans la phase industrielle. C’est un autre combat. Il faut que les usines montent en puissance », a affirmé le commissaire européen au Marché intérieur sur RTL ce lundi.

8h50 : « En mars et avril nous aurons deux mois difficiles à passer »

« Autour de mars-avril, ce sera encore deux mois difficiles », a estimé sur BFMTV ce lundi matin le Pr Arnaud Fontanet. 

8h46 : Le variant anglais « c’est un peu près à 20% » des cas positifs aujourd’hui

« Les semaines qui viennent seront décisives, celui qui va dicter la marche à suivre, c’est le variant anglais » a souligné ce lundi matin le professeur à l’institut Pasteur, Arnaud Fontanet, épidémiologiste et membre du conseil scientifique. « Il nous oblige à une extrême prudence. »

Le variant anglais « c’est un peu près à 20% » des cas positifs aujourd’hui, s’il a continué sa progression au même rythme ».

7h52 : « Nous nous préparons à une réouverture » des musées

« Nous nous préparons à une réouverture le plus rapidement possible des musées et des monuments », a indiqué ce lundi matin sur BFMTV la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, sans donner de date précise.

« Il faudra être dans un mouvement de décrue » de l’épidémie a -t-elle indiqué.

« Nous n’en sommes pas là pour les salles de cinéma et des salles de spectacles » a-t-elle toutefois précisé.

7h37 : Nouvelles directives diffusées en urgence contre les variants sud-africain et brésilien

La Direction générale de la Santé a diffusé en urgence dimanche une note à l’attention des professionnels de santé pour renforcer la surveillance des variants brésilien et sud-africain en France, « dont la circulation est aujourd’hui minoritaire mais qui présentent un risque d’échappement immunitaire et vaccinal ». Retrouvez tous les détails dans notre article en cliquant sur ce lien.

7h08 : Deux personnes en garde à vue après une fête clandestine à Sarrebourg 

Une cinquantaine de personnes ont participé à une fête clandestine organisée dans un gîte du côté de Sarrebourg, en Moselle, dans la nuit de samedi à dimanche rapporte Le Républicain Lorrain.

Quelque 25 fêtards ont été verbalisés pour participation à une réunion interdite dans le cadre de la crise sanitaire. Deux personnes ont été interpellées dont l’organisateur de la soirée, âgé de 25 ans et domicilié dans la région de Strasbourg (Bas-Rhin) indiquent Les Dernières Nouvelles d’Alsace.

7h02 : L’Afghanistan reçoit des vaccins en provenance d’Inde

L’Afghanistan a reçu dimanche un demi-million de doses du vaccin AstraZeneca fournies par l’Inde, première livraison de vaccin contre le Covid-19 parvenue dans ce pays durement frappé par l’épidémie en 2020.

« Nous avons reçu 500.000 doses de vaccin pour les patients atteints par le Covid-19 envoyées par le gouvernement indien », a déclaré le ministre afghan de la Santé par intérim Wahid Majrooh à l’aéroport de Kaboul où il réceptionnait la livraison.

6h55 : Feu vert pour Spoutnik V en Hongrie

La Hongrie a levé dimanche le dernier obstacle à l’administration à sa population du vaccin russe Spoutnik V, avec le feu vert accordé par les autorités sanitaires nationales.

6h48 : Premier cas de variant brésilien détecté au Canada

Un premier cas d’infection au variant brésilien du coronavirus a été détecté à Toronto, ont annoncé dimanche les autorités sanitaires de la plus grande ville du Canada.

6h43 : L’Afrique du Sud suspend son programme de vaccination

L’Afrique du Sud a annoncé dimanche suspendre temporairement son programme de vaccination contre le Covid-19, qui devait démarrer dans les prochains jours avec un million de vaccins développés par Oxford et AstraZeneca, après l’étude révélant une efficacité « limitée » contre le variant sud-africain.

6h30 : L’OMS examine le vaccin d’AstraZeneca

Les experts de l’Organisation mondiale de la Santé examinent ce lundi le vaccin anti-Covid-19 d’AstraZeneca et Oxford, au moment où est mise en question son efficacité pour les plus âgés et contre le variant sud-africain du virus.

Selon les premiers résultats de cette étude, ce vaccin est efficace à seulement 22% contre les formes modérées du variant sud-africain.

6h13 : La campagne de vaccination s’accélère en France

La campagne de vaccination accélère et a bénéficié samedi du renfort du tout nouveau vaccin AstraZeneca, plus facile à transporter et conserver mais dont l’usage est limité aux moins de 65 ans et priorisé pour des soignants de moins de 65 ans. Mais avec un peu plus de 1,8 million de personnes ayant reçu au moins une première dose de vaccin vendredi, les spécialistes ne comptent pas encore sur la vaccination pour enrayer rapidement l’épidémie.

Le ministre de la Santé Olivier Veran assistera à des injections du vaccin AstraZeneca à des personnes de moins de 65 ans à Melun.

Par ailleurs, une étude sud-africaine affirme que ce vaccin offre une « protection limitée contre les formes modérées de la maladie dues au variant sud-africain chez les jeunes adultes. Il « ne réduit peut-être pas le nombre total de cas, mais protège quand même contre les décès, les hospitalisations et les formes graves de la maladie » a affirmé la chercheuse de l’université d’Oxford Sarah Gilbert.

A partir de ce lundi, fini les masques faits maison à l’école

Les élèves devront obligatoirement porter des masques chirurgicaux, FFP2, FFP3 ou en tissu industriel « UNS1 » à partir de ce lundi. Les masques artisanaux sont désormais proscrits dans les établissements scolaires dans le cadre du renforcement du protocole sanitaire avec l’arrivée des nouveaux variants. Plus d’infos dans notre article.

6h10 : Assouplissement des mesures dans quelques pays européens

Les mesures de restrictions s’assouplissent peu à peu : la Roumanie et le Danemark rouvrent les écoles, tout comme les Pays-Bas qui rouvrent également les garderies. L’Autriche aussi, à cela s’ajoute la réouverture des musées et magasins.

Le Canada rouvrent musées et commerces non-essentiels.

6h06 : Clusters dans les entreprises : l’enjeu de la restauration collective 

Pour les salariés qui ne sont pas en télétravail, la pause-déjeuner à l’ère du Covid-19 se décline souvent dans des cantines d’entreprises sous protocole sanitaire strict. Il prévoit diverses dispositions contraignantes pour éviter les contaminations: plans de circulation, chaises en quinconce, gel hydroalcoolique… La dernière mise à jour fin janvier ajoute une difficulté avec une distanciation de 2m entre deux personnes lorsque le masque ne peut être porté, contre 1m précédemment.

L’enjeu sanitaire est réel. Fin janvier, le directeur général du Travail (DGT) Pierre Ramain avait évoqué « 3 900 clusters investigués depuis le début de la crise sanitaire » en entreprise, listant la restauration collective parmi les modes de contaminations avec les événements conviviaux en marge du travail (comme les pots) ou encore le covoiturage. 

> Notre article à lire ici.

Ce qu’il faut retenir de la journée de dimanche

  • Les vacances de février devraient donner lieu à « moins de mouvements de population » que celles de Noël, a déclaré le ministre délégué aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.
  • La France a enregistré 19 715 nouveaux cas positifs ces dernières 24 heures (contre 20 586 samedi) et 171 personnes supplémentaires sont décédées des suites de la maladie.
    Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, détaille dans un entretien au JDD les lieux de contamination relevés par la 3e étude ComCor pour l’Institut Pasteur, étude qui confirme les conclusions des deux premières. « La transmission se fait beaucoup en famille ou entre amis », relève-t-il.
    L’infectiologue Eric Caumes a plaidé en faveur de la réouverture des lieux culturels et sportifs, au nom de la santé psychique des Français.
    L’annulation de la dette Covid-19 est « inenvisageable » et serait « une violation du traité européen qui interdit strictement le financement monétaire des États », a souligné dans le JDD la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde.
    Salons de coiffure rouverts, clients de retour dans certaines boutiques et déplacements qui peuvent s’étirer sur plus d’un kilomètre : Israël a commencé à sortir de son troisième confinement sur fond d’intense campagne de vaccination.

6h : Bonjour et bienvenue à tous dans ce direct consacré à l’évolution de la pandémie en France et dans le monde. 

La source officielle de cet article : ledauphine.com

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password