Covid-19: les technologies de la débrouille

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Création d'une biobanque québécoise sur la COVID-19

Cette période de confinement est aussi une période de débrouille dans beaucoup de pays européens. Il faut apprendre à faire autrement alors que bien souvent manquent des produits, des technologies essentielles à la lutte contre le Covid-19.

En Bulgarie, l’industrie textile est en train de se convertir pour répondre à la pénurie d’équipements de protection. La Bulgarie, c’est le pays le plus pauvre de l’Union européenne, et dans le Sud, il y a des milliers d’ateliers de confection qui travaillent habituellement pour les grandes enseignes de marques de mode à bas prix. Grâce à un gros effort industriel au niveau local, les masques réapparaissent en vente libre dans les pharmacies et les quincailleries. Damian Vodenitcharov.

Pendant que les officiels tentent de trouver des solutions à l’épidémie de coronavirus, ingénieurs, et créateurs se lancent dans le do it yourself, le DIY. C’est l’expression anglaise pour le petit bricolage, le fait maison. Sauf qu’aujourd’hui, ces ingénieurs créent un peu partout dans le monde des systèmes gratuits, libres de droits pour mettre au point un équipement médical de pointe qui manque cruellement. C’est le cas en Irlande, dans la région de Galway, Émeline Vin.

En République Tchèque, le constructeur automobile Skoda a dû arrêter sa production pendant plusieurs semaines, pour cause de pandémie. Les salariés ne sont pas restés désoeuvrés : ils ont décidé d’utiliser leurs imprimantes industrielles pour imprimer en 3D des masques pour le personnel soignant. Alexis Rosenzweig.

En France, depuis le début de l’épidémie, on manque notamment de gel hydroalcoolique. Alors dans le quartier latin à Paris, une pharmacie s’est mise à en fabriquer des milliers de litres sur le trottoir. Léa-Lisa Westerhoff, avec Vasile Damian de la rédaction roumaine.

Le Covid-19, une bombe sociale dans le sud de l’Italie
Depuis maintenant cinq semaines, l’ensemble de l’Italie est confiné. Le sud du pays est bien moins touché par la crise sanitaire que le Nord qui concentre plus de deux-tiers des cas de Covid-19, mais les effets sociaux du confinement y sont dévastateurs.
Exemple à Palerme, en Sicile, où un groupe de treize personnes ont voulu «prendre d’assaut» un supermarché discount. C’est, en tout cas, le plan qu’ils avaient élaboré sur les réseaux sociaux. Dans les faits, ils ont refusé de payer leurs chariots pleins de nourriture. Ils ne sont partis qu’après une intervention de la police. Cécile Debarge.

Conseils d’un expert en confinement
En matière de confinement, certains ont une longueur d’avance. Comme le Russe Kiril Serebrennikov. Le metteur en scène est une figure de la jeune scène artistique russe… Il a connu l’assignation à résidence pendant un an et demi pour des raisons assez obscures. De quoi acquérir une solide expérience, qu’il partage aujourd’hui, via une vidéo diffusée sur internet. Étienne Bouche.

Source du post: RFI

Marino Stozza
Marino Stozza
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password