Tout savoir sur les crédits à la consommation aux États-Unis

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Tout savoir sur les crédits à la consommation aux États-Unis

Crédit auto, crédit bateau, crédit perso…le crédit conso est partout !

L’utilisation des cartes de crédit est très répandue aux États-Unis, ce n’est pas un secret ; en moyenne en effet, chaque Américain possède 4 cartes de crédit et il a, selon la Réserve Fédérale américaine, 137 000 dollars de dettes – 38 000 si on enlève les emprunts immobiliers. Une grande majorité d’Américains vit à crédit et a le plus grand taux d’endettement individuel quand on compare les États-Unis à la France et au Royaume-Uni. Pour autant, obtenir un crédit ou une carte de crédit est-il si facile ? Quelles sont les conséquences en cas de non remboursement ? De quelle protection bénéficie t-on si le crédit s’avère frauduleux ou usurier ? Voici quelques infos à prendre pour argent comptant.

Comprendre le crédit à la consommation aux États-Unis

Le crédit à la consommation, également appelé dette à la consommation, est un crédit accordé aux particuliers pour acheter des biens ou des services. Souvent associé aux cartes de crédit, le crédit à la consommation comprend également d’autres lignes de crédit, dont certains prêts.

Le crédit conso, comment ça marche ?

Deux types de crédit à la consommation aux États-Unis existent : le crédit renouvelable (revolving credit) et le crédit à tempérament (installment credit).

Le revolving credit aux États-Unis

La personne est approuvée pour un montant de crédit spécifié. Elle peut l’utiliser chaque fois qu’elle en a besoin, comme avec une carte de crédit. En outre, le crédit est « renouvelable » dans le sens où la ligne de crédit reste ouverte. Par ailleurs, il peut être utilisée jusqu’à la limite maximale à plusieurs reprises. Seule condition ? L’emprunteur continue de payer un paiement mensuel minimum à temps.

De plus, ce crédit peut ne jamais être remboursé en totalité. En effet, le consommateur paie le minimum et permet à la dette restante d’accumuler des intérêts de mois en mois. Ainsi, le crédit renouvelable est disponible à un taux d’intérêt élevé car le risque est plus grand pour celui qui l’accorde (pas de garanties).

Le crédit à tempérament aux États-Unis

Le crédit à tempérament est utilisé dans un but précis. Il est émis à un montant défini pour une période de temps définie. Les paiements sont généralement effectués mensuellement en versements égaux. Par ailleurs, le crédit à tempérament est utilisé pour les achats importants tels que les gros appareils électroménagers, les voitures et les meubles.

Enfin, le crédit à tempérament offre généralement des taux d’intérêt plus bas que le crédit renouvelable pour inciter le consommateur. L’article acheté sert de garantie en cas de défaillance du consommateur.

Tout savoir sur les crédits à la consommation aux États-Unis avant de s’engager

Le crédit à la consommation couvre généralement les biens matériels, généralement les articles qui se déprécient rapidement. Par exemple, les véhicules ou les appareils électroniques tels que les téléviseurs. Cependant, il exclut les achats d’investissement tels que les actions, les obligations, les biens immobiliers et similaires.

De plus, il y a généralement des frais associés à l’utilisation du crédit à la consommation, qu’il s’agisse d’un acompte ou d’un compte renouvelable. Dans les deux cas, la personne paie des intérêts si elle détient un solde. Elle paie également des frais de retard si elle ne fait pas ses paiements à temps.

Par ailleurs, les consommateurs doivent généralement payer un montant minimum chaque mois pour leur solde. Enfin, ils peuvent faire l’objet d’une reprise de possession de l’article, s’ils n’effectuent pas leurs paiements. Ils peuvent également avoir des pénalités pour ne pas avoir payé le montant convenu.

Et quand on ne paye pas ?

Le défaut d’une mensualité de remboursement d’une carte de crédit peut engendrer des frais de retard. Voire la perte des conditions avantageuses de souscription de départ (taux zéro pendant la première année par exemple). En effet, si les impayés se multiplient, le credit score peut être endommagé (mais le credit score, qu’est ce que c’est ?). Enfin, le compte peut être fermé et des poursuites judiciaires engagées.

La réglementation en matière de crédit conso aux États-Unis

Il existe certaines lois spécifiquement destinées à aider les consommateurs en matière de crédit conso aux États-Unis.

  • Consumer Credit Protection Act (CCPA) 

Cette loi sur le crédit à la consommation, promulguée en 1968, garantit que les consommateurs aux États-Unis ne bénéficient que de pratiques de crédit justes et honnêtes.

  • Fair Credit Reporting Act

Cette loi dicte la manière dont les informations de crédit d’un consommateur peuvent être collectées et utilisées. En outre, il régit les bureaux de crédit et les agences de renseignements sur les consommateurs.

Enfin, les consommateurs doivent recevoir leur credit score de chacun des principaux bureaux de crédit : TransUnion, Equifax et Experian, sur une base annuelle.

Cette loi fédérale établit des normes minimales pour les informations qu’un créancier doit fournir dans un contrat de crédit à tempérament. Ces informations comprennent : le montant financé, le montant du paiement mensuel minimum requis, le nombre total de paiements mensuels et le pourcentage annuel (APR). Enfin, elles doivent être fournies au débiteur avant de conclure le contrat de crédit à la consommation.

En outre, la loi réglemente également la publicité du crédit, permettant aux consommateurs de faire des comparaisons précises du crédit offert. Enfin, aucune loi fédérale ne limite le taux d’intérêt qu’une société de cartes de crédit peut facturer. Ainsi, une banque nationale peut facturer des intérêts de 79,9% sur une carte de crédit légalement. Pour autant, elle doit divulguer les conditions requises par la loi fédérale Truth in Lending Act.

Vous pensez avoir fait l’objet d’un crédit abusif ou frauduleux ? Vous pouvez en rapporter au Consumer Financial Protection Bureau de la plupart des sociétés financières qui vous a accordé le crédit. En effet, avec suffisamment de plaintes, le CFPB peut infliger une amende ou une pénalité à l’entreprise. Par ailleurs, il peut même exiger que l’entreprise effectue un remboursement complet ou partiel.

Faits et chiffres sur le crédit conso aux États-Unis

Plus de 189 millions d’Américains ont des cartes de crédit. Le titulaire de carte de crédit moyen possède au moins quatre cartes. Par ailleurs, en moyenne, chaque ménage possédant une carte de crédit a une dette par foyer de 8 398 $.

De plus, les prêts sur cartes de crédit ont franchi la barre des 1 000 milliards de dollars pour atteindre 1 088 milliards de dollars au troisième trimestre de 2019.

En outre, le Bankruptcy Protection Act, adopté en 2005, qui a rendu la banqueroute plus difficile, a induit une ruée vers les cartes de crédit dans une tentative désespérée de payer les factures. Ainsi, la dette des cartes de crédit a grimpé en flèche. En effet, elle a atteint son sommet historique de 1 028 milliards de dollars en juillet 2008 (une moyenne de 8 640 $ par ménage).

Frenchdistrict.com

Pascal Guy
Pascal Guy
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password