découvrez huit lieux de culte reconvertis au fil du temps

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
découvrez huit lieux de culte reconvertis au fil du temps

La transformation de l’ex-basilique Sainte-Sophie en mosquée par les autorités turques n’est pas une première dans l’histoire.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé vendredi la transformation de l’ex-basilique Sainte-Sophie en mosquée après qu’un tribunal a révoqué le statut de musée à ce haut lieu touristique d’Istanbul, provoquant l’émotion à travers le monde.

Oeuvre architecturale majeure construite au VIe siècle par les Byzantins qui y couronnaient leurs empereurs, Sainte-Sophie est un site classé au patrimoine mondial de l’Unesco. Convertie en mosquée après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453, elle a été transformée en musée en 1934 par le dirigeant de la jeune République turque, Mustafa Kemal, soucieux de « l’offrir à l’humanité ».

De la Syrie à l’Espagne en passant par Chypre, voici quelques exemples emblématiques de lieux de culte reconvertis, en mosquées ou en églises, au fil des siècles.

1La mosquée-cathédrale de Cordoue, Espagne

La mosquée-cathédrale de Cordoue en Andalousie (sud), inscrite depuis 1984 au patrimoine mondial de l’Unesco, a été édifiée par les émirs et califes omeyyades entre les VIIIème et XIème siècles sur le site d’une basilique chrétienne, elle-même construite surl’emplacementd’un temple romain. Dans l’Espagne conquise par les musulmans au VIIIe siècle, la mosquée était le principal lieu de culte de l’islam en Occident. Après la reconquête de la cité par le roi catholique Ferdinand III en 1236, les Castillans en firent une église.

Intérieur de la mosquée-cathédrale de Cordoue en Andalousie (sud), Espagne, 21 novembre 2019 (MANUEL COHEN / MANUEL COHEN)

2La mosquée Selimiye, Nicosie, Chypre

Située dans le nord de Nicosie, la mosquée Selimiye était à l’origine une cathédrale gothique catholique. Construite par des maçons français au XIIIe siècle, la cathédrale Sainte-Sophie a été commanditée à la suite de la prise de Chypre par les croisés. Elle a été convertie en mosquée après la conquête de Nicosie par les Ottomans en 1570. La cathédrale gothique Saint-Nicolas, édifiée à Famagouste, dans l’est de l’île, au début du XIVe siècle, a connu le même sort en 1571, devenant ainsi la mosquée Lala Mustapha Pacha.

Mosquée Selimiye, Nord de Nicosie, Chypre, 20 avril 2019
Mosquée Selimiye, Nord de Nicosie, Chypre, 20 avril 2019 (DIEGO CUPOLO / NURPHOTO)

3La Grande mosquée de Naplouse, Cisjordanie

La Grande mosquée de Naplouse en Cisjordanie était à l’origine une église, construite par l’empereur Justinien au 6e siècle. Transformée en mosquée, elle a été ensuite reconvertie en église par les Croisés. En 1186, les Ayyoubides (Saladin) la convertissent de nouveau en mosquée. Construite dans la ville palestinienne sur le lieu où Jacob a pleuré son fils Joseph selon la tradition, Al Khadra, la mosquée verte, a été transformée en église par les Croisés, puis de nouveau en mosquée en 1187.

La Grande mosquée de Naplouse en Cisjordanie, 26 mai 2020
La Grande mosquée de Naplouse en Cisjordanie, 26 mai 2020 (NEDAL ESHTAYAH / ANADOLU AGENCY)

4La mosquée Al-Omar de Beyrouth, Liban

La mosquée Al-Omari, située dans le centre-ville de Beyrouth, était à l’origine un temple romain avant que les Byzantins la transforment en église. Après les conquêtes islamiques, elle a été reconvertie en mosquée, et nommée selon le nom du deuxième calife de l’islam Omar Ibn al-Khattab. A l’époque des croisades, elle a été à nouveau transformée en église de style roman, puis en mosquée par Saladin, premier dirigeant de la dynastie ayyoubide, en 1187. Les Francs la reprirent et la transformèrent en cathédrale entre 1197 et 1291, avant qu’elle ne soit définitivement convertie en mosquée à l’époque des Mamelouks.

Mosquée Al-Omari, Beyrouth, février 2020
Mosquée Al-Omari, Beyrouth, février 2020 (CAVIGLIA DENIS HEMIS.FR / HEMIS.FR)

5La mosquée des Omeyyades, Syrie

Au coeur de la capitale syrienne, la mosquée des Omeyyades est l’une des plus célèbres du monde islamique. A l’origine temple en l’honneur de Jupiter, elle a été transformée à la fin du IVe siècle en église sur ordre de l’empereur Théodose Ier, puis en mosquée à l’époque de la dynastie des Omeyyades (670-751). Dans sa partie intérieure, une cage en fer contiendrait le corps de Jean le Baptiste, ou « le prophète Yehya », le nom qui lui est donné dans la religion musulmane.

Mosquée des Omeyyades, Damas, Syrie, 31 août 2015
Mosquée des Omeyyades, Damas, Syrie, 31 août 2015 (BLANCHE-ANA/ ONLYWORLD.NET / ONLY FRANCE)

6La mosquée Attarine d’Alexandrie, Egypte

Construite en 370, la mosquée Attarine à Alexandrie était à l’origine une église dédiée à Saint Athanase, figure de l’Eglise copte orthodoxe. Elle a été transformée en mosquée au VIIe siècle lors des invasions islamiques. Pendant l’invasion napoléonienne, les Français pensaient qu’elle abritait le tombeau d’Alexandre le Grand. Elle a été rénovée plusieurs fois par les Ottomans et a été officiellement rouverte au public en 1976.

Mosquée Attarine à Alexandrie, 12 juillet 2020
Mosquée Attarine à Alexandrie, 12 juillet 2020 (AFP)

7La mosquée Ketchaoua, Algérie

L’existence de la mosquée Ketchaoua d’Alger est attestée dès 1612. A la fin du XVIIIème siècle, elle est l’une des principales mosquées du pays. Mais fin 1831, les nouvelles autorités françaises, maîtresses d’Alger depuis 18 mois, la réquisitionnent et Ketchaoua devient l’église Saint-Philippe d’Alger : les sermons sont donnés depuis le minbar, d’où prêchait l’imam.

La mosquée Ketchaoua d'Alger le 6 mars 2010
La mosquée Ketchaoua d’Alger le 6 mars 2010 (FR?D?RIC SOREAU / PHOTONONSTOP)

En 1838, elle est consacrée cathédrale d’Alger et va être profondément transformée et agrandie, détruisant une grande partie de l’ancienne mosquée. Ketchaoua redevient une mosquée en 1962, en même temps que l’Algérie acquiert l’indépendance.

8L’église syriaque orthodoxe Saint-Ephrem, Irak

L’église syriaque orthodoxe Saint-Ephrem à Mossoul, vieille de plus de 1.800 ans, a été convertie en mosquée par le groupe Etat islamique en 2014 jusqu’à ce que les jihadistes soient chassés de la ville trois ans plus tard.

Le cardinal Philippe Barbarin en visite à l'église syriaque orthodoxe Saint-Ephrem à Mossoul, le 25 juillet 2017
Le cardinal Philippe Barbarin en visite à l’église syriaque orthodoxe Saint-Ephrem à Mossoul, le 25 juillet 2017 (SAFIN HAMED / AFP)

Source : France Info

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password