Démarrer sa startup sans argent ?

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
#Conseil : Comment démarrer sa startup sans argent ?

Vous êtes un entrepreneur heureux : vous eu une idée ou alors vous êtes tout simplement fasciné par l’idée de lancer votre propre entreprise. Vous vous sentez prêt à prendre des risques, à deux doigts de quitter votre emploi actuel ou d’accepter de vivre sans revenus personnels pendant un certain temps. Bref, vous êtes prêt à lancer votre entreprise !

Malheureusement, la réalité a décidé de revenir vers vous avec un léger obstacle qui peut potentiellement vous arrêter : vous n’avez pas beaucoup d’argent. Pour autant, ce qui peut sembler être un problème majeur (le manque de capital personnel) ne devrait pas vous empêcher de poursuivre vos rêves.

En réalité, il est tout à fait possible de démarrer et faire croître une entreprise sans aucun investissement financier personnel, si vous avez des idées et que vous savez ce que vous faites.

Pourquoi une entreprise a-t-elle besoin d’argent ?

Toutes les entreprises sont différentes et ont donc des besoins différents au niveau budgétaire. Toutefois, on peut estimer certains besoins d’argent en commun:

  • Les statuts et formalités de création
  • L’équipement matériel ou logiciel
  • Le nom de domaine et l’hébergement web
  • La location de bureaux
  • Les charges d’exploitation
  • Les frais juridiques
  • Les salaires des collaborateurs

Il s’agit d’une liste de dépenses non exhaustives et celle-ci peut bien évidemment s’agrandir en fonction des besoins des entreprises.

Lancer sa startup avec un minimum d’argent

Il existe plusieurs solutions pour lancer votre entreprise avec un budget limité, c’est-à-dire sans apport personnel et sans endettement.

Réduire ses besoins.

Cela paraît logique, mais en réduisant vos besoins au maximum vous n’aurez pas besoin de dépenser beaucoup d’argent. C’est bien évidemment possible uniquement dans certains domaines et ce conseil sera donc difficile à appliquer si vous souhaitez vous lancer dans l’industrie automobile. En revanche, vous pouvez vendre des produits dont le coût de revient est nul comme des produits numériques (un e-book), des prestations intellectuelles ou des prestations artistiques.

Il y aura toutefois certaines dépenses inévitables comme le nom de domaine, les frais juridiques, etc. Sachez toutefois que de nombreux entrepreneurs démarrent avec moins de 3000 € d’après l’APCE.

Testez votre concept avant de vous lancer.

Pour éviter de dépenser trop d’argent, une excellente solution est de tester votre concept afin de valider le produit ou service et vérifier si la demande existe réellement. La base de toute startup, c’est de créer un site internet (ou une landing page) et un prototype.

Si vous visez un marché de niche, vous pouvez lancer un blog et tester votre idée sur un budget réduit. N’hésitez pas également à utiliser les Facebook Ads si vous visez le grand public pour affiner votre cible et déterminer le meilleur message à faire passer.

Cette phase de test peut se faire avec un statut d’auto-entrepreneur afin de réduire les charges d’entreprise et de bénéficier d’une situation fiscale plus simple et plus légère.

Lorsque vous commencerez à générer du chiffre d’affaires, vous pourrez alors investir et créer l’entreprise.

Obtenir des financements par les clients

Si vous êtes sûr de votre cible, vous pouvez pré-vendre certains produits afin de vous constituer une trésorerie pour démarrer. L’objectif est d’encaisser le maximum de commandes que vous livrerez quelques semaines plus tard afin de créer un excédent en fonds de roulement.

Obtenir des financement par le grand public

Voici une solution qui a permis à de nombreuses entreprises de se lancer : le crowdfunding. Vous pouvez faire appel au financement participatif afin de monter votre projet et d’inciter le grand public à vous aider, avec ou sans contrepartie.

Trouver d’autres sources de financement externe

Il existe d’autres sources pour vous aider à créer votre startup :

  • Amis et famille : aussi appelé «love money», le financement grâce aux amis et la famille vous permet de vous constituer un capital de départ à partir de sources multiples.
  • Subventions et prêts gouvernementaux : les subventions existent uniquement pour aider les petites entreprises à croître. Beaucoup offrent des prêts et des subventions pour vous aider à démarrer.
  • Prêts bancaires. Sur un malentendu ça peut passer.

En suivant ces conseils, vous devriez être en mesure de réduire votre investissement financier personnel à presque rien et donc de créer votre startup avec l’argent des autres. Veillez toutefois à en faire bon usage !Photo by NeONBRAND on Unsplash

Source officielle de cet article : site web ici

Marino Stozza
Marino Stozza
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password