des aides aux foyers modestes et des primes aux agents départementaux dans le Nord

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
des aides aux foyers modestes et des primes aux agents départementaux dans le Nord

En raison du confinement et de son impact sur les familles les plus modestes, les foyers bénéficiant du RSA toucheront une aide exceptionnelle de 150 euros, a annoncé mardi Edouard Philippe. À cela s’ajoutera un versement de 100 euros par enfant à charge, de manière à compenser les dépenses supplémentaires induites par cette période exceptionnelle, durant laquelle les établissements scolaires sont fermés.

Dans le Nord, les foyers aux revenus modestes bénéficieront d’autres aides pour leur permettre de faire face, comme l’a expliqué ce jeudi sur BFM Lille Jean-René Lecerf, président du département.

« J’ai eu hier au téléphone la maire de Lille qui va mettre en place une aide d’urgence alimentaire pour une partie de sa population. Le département va l’aider », a-t-il assuré. Nous allons proposer les mêmes mesures à des communes particulièrement touchées par les problèmes sociaux comme Roubaix, Maubeuge, Denain, et bien d’autres. »

Le président du département a également promis que des paniers alimentaires seraient également bientôt « donnés gracieusement » aux familles modestes. Une manière d’aider également les agriculteurs et autres producteurs de la région qui fournissaient les cantines scolaires, aujourd’hui fermées.

Des primes pour les agents départementaux

Les agents travaillant pour le département devraient quant à eux bénéficier d’une prime au sortir du confinement, a annoncé Jean-René Lecerf.

« Le département prendra des décisions en terme de prime pour ces agents qui ont assuré et qui assurent encore la continuité du service public départemental », a-t-il promis. Je pense notamment aux travailleurs sociaux de l’aide sociale à l’enfance, aux assistantes familiales, aux personnels des PMI, aux personnels des services de voiries… », a-t-il énuméré.

Selon Jean-René Lecerf, « toutes ces personnes mériteront qu’on leur exprime une reconnaissance autrement qu’en leur disant merci ». Il n’a cependant pas précisé le montant des primes annoncées.

En tout, selon le président du Nord, 2000 agents départementaux assurent aujourd’hui la continuité du service, 4000 sont par ailleurs en télé-travail. Ils sont également nombreux à ne pas travailler.

« Les comptes, on les fera plus tard »

Outres ces primes et ces aides, le président du Nord a également souligné l’importance de protéger et d’aider la population sans forcément penser aux coûts que cela impliquait pour les collectivités.

« On sait que le nombre d’allocataires du RSA risque d’augmenter à l’issue de cette période mais aujourd’hui, la préoccupation fondamentale du gouvernement, du département et de la région, c’est la santé des populations », a-t-il déclaré. Donc les comptes, on les fera après! »

Évoquant « six millions d’euros » pour l’achat de moyens de protection pour les professionnels en première ligne face au coronavirus, Jean-René Lecerf a concédé que le département ira « vraissemblablement vers un endettement plus important » à l’issue de la crise. « Mais je pense que c’est notre responsabilité élémentaire », a-t-il déclaré.

Source de cet article

Marino Stozza
Marino Stozza
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password