en Italie, la mafia en profite pour venir en aide aux plus démunis

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
en Italie, la mafia en profite pour venir en aide aux plus démunis

Publié le :

En Italie, la crise économique liée au coronavirus fait elle aussi des ravages : des familles qui peinent à se nourrir, aux petites et moyennes entreprises au bord de la faillite. Et la ministre de l’Intérieur a tiré la sonnette d’alarme : attention à la criminalité organisée qui s’engouffre déjà dans la brèche.

Paniers repas pour les familles en difficultés, argent frais pour les entreprises, la mafia est entrée en action pour tirer bénéfice de la crise. La ministre de l’Intérieur alerte : il faut sauvegarder l’accès des foyers au crédit et surveiller les opérations financières. Les entreprises au bord de la faillite sont en effet une proie facile comme l’explique l’ancien magistrat antimafia Mario Vaudano : « Le problème, c’est toujours la liquidité et l’entreprise peut avoir un grand besoin de liquidité. Et la mafia, surtout Cosa nostra et la Ndrangheta, les mafias calabraise et sicilienne, ont une énorme quantité de liquidité. »

De l’argent mafieux qui concurrence directement les programmes d’aide sociale et de soutien aux entreprises mis en place par le gouvernement italien. Mais attention à ne pas stigmatiser l’Italie, poursuit le magistrat, qui a aussi été membre de l’office européen de lutte anti-fraude : « Il y a évidemment toujours un danger, mais ce n’est pas en Italie qu’il y a le plus de risque. Il suffit de voir l’infiltration mafieuse qu’il y a maintenant en Slovaquie, à Malte, en Pologne et aussi en Hollande. Il faut dire ces choses très clairement. »

La solidarité européenne est en jeu là aussi, la criminalité organisée ne connait pas plus de frontières que les virus.

Ce vendredi, à la veille du week-end de Pâques, les préfets ont reçu une lettre de 8 pages les appelant à tout mettre en œuvre pour éviter que la mafia ne prospère sur l’épidémie de coronavirus.

À lire aussi : Coronavirus: l’Italie cherche des solutions pour isoler les malades en convalescence

Notre sélection sur le coronavirus SARS-CoV-2

Source du contenu

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password