huit chansons inoubliables du « Beau Bizarre »

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
huit chansons inoubliables du "Beau Bizarre"

Il en faudrait bien plus que huit… Mais huit chansons emblématiques de son parcours, c’est un bon début pour se souvenir de Daniel Bevilacqua, alias Christophe, parti en voyage à l’autre bout de la nuit.

Christophe est mort jeudi 16 avril à l’âge de 74 ans, d’une insuffisance respiratoire pour laquelle il était hospitalisé à Brest depuis plusieurs jours. Plusieurs de ses chansons sont entrées dans notre mémoire collective, en voici une sélection.

« Les Mots Bleus » (1974)

La chanson la plus iconique de Christophe. Point d’orgue de sa collaboration avec Jean-Michel Jarre, Les Mots bleus, douloureuse mais envoûtante confession sur la difficulté à communiquer en amour, figure dans l’album éponyme sorti en 1974. Christophe était à la composition, Jarre à l’écriture de six des textes.

Señorita (1974)

Autre extrait, autre tube irrésistible de l’album Les Mots bleus, toujours cosigné par Christophe et Jean-Michel Jarre, Señorita se démarque par son climat plus léger et s’écoute comme la bande-son d’un film, avec toutes ses références à un âge d’or de Hollywood.

Aline (1965)


Après un premier 45 tours en 1963, Reviens Sophie, qui ne marche pas, Christophe sort la ballade Aline en 1965. Le titre s’inspire du prénom d’une jeune femme croisée à l’Orphéon Club, confiera le chanteur dans une interview au magazine Lui en 2016. Elle sera un immense succès et son refrain figure certainement parmi les plus clamés de ces cinquante dernières années…

Les Marionnettes (1965)

Cette chanson très pop, lancée la même année qu’Aline (elle figure dans l’album éponyme), consolide le succès et la popularité de Christophe et lui dessine une séduisante image de dandy, notamment grâce à son passage inoubliable dans l’émission Tête de bois et tendres années (qui a succédé à Âge tendre et tête de bois) en octobre 1965.

Succès fou (1983)

Cette romance de séducteur sortie en single hors album reste un des slows les plus appréciés des années 80. Dans cette vidéo datée du 11 mai 1983, il l’interprète sur Platine 45, l’émission d’Antenne 2, dans une mise en scène au volant qui fait écho au clip de Daisy 2020 ci-dessous.

Les paradis perdus (1973)

Cette longue ballade est le premier single de Paradis perdus, l’album de la consécration avec Jean-Michel Jarre en tant que parolier.  

Daisy (1976 / 2019)

Publié à l’origine sur l’album La Dolce Vita en 1977, cette chanson dont les paroles sont à nouveau signées Jean-Michel Jarre a fait l’objet d’une nouvelle version en 2019 sur l’album de duos du chanteur alors âgé de 73 ans avec la jeune garde, Christophe Etc. D’où ce clip tout récent, sorti le 5 février 2020, en duo avec Laetitia Casta.

Dangereuse (2016)


Sur son quinzième album, Christophe, l’amoureux des climats nocturnes, se montre plus libre que jamais et toujours aussi inspiré. De sa voix fragile, il semble rendre hommage à une muse dans cette chanson lente et somptueuse, avec l’aide de Christophe Van Huffel, l’ex-guitariste de Tanger.

Source : Franceinfo

Roberta Flores
Roberta Flores
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password