Mission en recherche et innovation au Luxembourg, en Belgique et auprès des Institutions européennes

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Mission en recherche et innovation au Luxembourg, en Belgique et auprès des Institutions européennes

Une délégation d’une dizaine de centres de recherche et d’universités du Québec a participé, du 17 au 27 septembre, à une mission multisectorielle organisée par le ministère de l’Économie et de l’Innovation, en collaboration avec la Délégation générale du Québec à Bruxelles (DGQB). La mission avait pour objectifs de consolider des partenariats internationaux auprès de partenaires belges et luxembourgeois et la participation aux European Research and Innovation Days (ERID) était l’un des temps forts du programme. Parallèlement, les chercheurs ont pris part à deux journées de rencontres pour la recherche collaborative soutenue par le F.R.S.-FNRS et les Fonds de recherche du Québec, en présence, entre autres, du Scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion.

Journée au Luxembourg

La mission a débuté par des rencontres organisées au Luxembourg pour les chercheurs québécois participant à la mission. Ils ont été accueillis sur le site de l’Université du Luxembourg par le ministère de l’enseignement supérieur du Luxembourg et par l’université. En plus de nombreuses rencontres bilatérales, une table ronde a permis aux participants de parler d’innovation et de projets communs en présence du recteur Stéphane Pallage et d’une partie de l’écosystème de la recherche au Luxembourg.

Le Délégué général du Québec à Bruxelles, Pierre-Luc Desgagné, a, parallèlement, rencontré M. Romain Martin, premier conseiller du ministère de l’enseignement et de la recherche du Grand-Duché de Luxembourg ainsi que M. Thierry Santer, Attaché du Ministre de l’Économie, accompagné de Mme Anne-Catherine Fohl, responsable de l’Amérique du Nord à la Chambre de Commerce du Luxembourg.

La mission fut de plus l’occasion pour le Centre national en électrochimie et technologies environnementales du Cegep de Shawinigan et la firme belge de décontamination des sols, Haemers Tech, de signer une entente de collaboration.

Rencontre F.R.S.-FNRS et Fonds de recherche du Québec

Depuis 2016, une entente pour la recherche collaborative est en cours entre le Québec et la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Ces 24 et 25 septembre une rencontre s’est tenue à Bruxelles, orchestrée par les F.R.S.-FNRS, les Fonds de recherche du Québec et Wallonie-Bruxelles International et qui avait pour objectifs, d’une part, de présenter les premiers projets financés par l’appel à projets conjoints FRQ-FNRS et, d’autre part, de lancer six nouveaux projets soutenus pour 2019-2022. Pour rappel, chaque équipe de recherche reçoit une aide financière du FNRS et des Fonds de Recherche du Québec (Nature et technologies, Santé, Société et culture) pour une période de 3 ans pour un montant total de 2,5 millions €.
Le Scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, participait lui aussi à cette rencontre aux côtés des Mme Véronique Halloin, secrétaire générale et Yvon Englert, président du Conseil d’administration du Fonds de la Recherche Scientifique-FNRS.

Participation aux European Research and Innovation Days

Organisés par la Commission européenne, les European Research and Innovation Days (ERID) rassemblaient, du 24 au 26 septembre à Bruxelles, près de 4000 participants, dont des chercheurs, innovateurs et décideurs de l’Europe. Présent à cet événement, le Scientifique en chef, Rémi Quirion, a pu s’entretenir, à la suite de la cérémonie de clôture, avec le Commissaire pour la science, la recherche et l’innovation Carlos Moedas et le directeur général de la Direction générale de la recherche et de l’innovation (DG RTD) de la Commission européenne, Jean-Eric Paquet.
Des participants de la mission, e.a. Génome Québec, ont de leur côté, rencontré Marco Marsella, chef d’unité de la DG CNECT, et Carmen Laplaza Santos de la DG RTD, en charge du dossier banques de données pour la génomique.

Parallèlement, le Scientifique en chef a aussi donné une conférence le 23 septembre passé lors de l’événement Science Business portant sur la conjoncture internationale pour un accord sur le cadre éthique de gouvernance de l’intelligence artificielle.

Plusieurs secteurs de recherche et innovation ont été ciblés dans le cadre de cette mission visant le renforcement de la relation entre le Québec et la Commission européenne, dont la génomique, les villes intelligentes, la bioéconomie, l’intelligence artificielle et la formation numérique des cadres dirigeants.

Le Québec est la province la plus active du Canada en termes de collaborations au sein des programmes-cadres de recherche et d’innovation, de quantités d’activités mises en place et de la désignation de points de contact régionaux.
D’ici 2022, il s’est fixé pour objectif de figurer parmi les principaux leaders de l’OCDE en matière de recherche et d’innovation.

Cette mission internationale a généré des retombées concrètes pour les participants et offert une voie pour qu’ils bâtissent une réputation internationale plus forte. À titre d’exemple, Conrad Boton, professeur de l’École supérieure de technologie (EST), parmi les participants, a été invité par Monsieur Ricardo Viagi, secrétaire général du CECE, pour rejoindre le comité consultatif du projet DigiPlace dans le cadre de sa mission récente à Bruxelles.

Intelligence artificielle

À l’occasion de la conférence de Science Business Network «Vers un accord international sur l’éthique de l’intelligence artificielle», M. Rémi Quirion, scientifique en chef, a pu discuter des défis soulevés par l’IA au Québec ainsi que des premières démarches de l’équipe de la Déclaration de Montréal pour une gouvernance éthique internationale. Ce débat à Bruxelles a réuni des représentants du monde universitaire, des experts du secteur, des professionnels de l’innovation et des membres de la Commission européenne.

En fin de journée, le scientifique en chef a eu des dialogues fructueux au sujet de l’agenda numérique avec Mme Lucilla Sioli, directrice pour l’industrie numérique et IA, M. Bjoern Juretzi, assistant du directeur-général, M. Eric Badiqué, conseiller pour l’IA, ainsi que le chargé des relations internationales de la DG CNECT, M. John Doyle.

Ministère de l’Economie et de l’Innovation du Québec

Source : Gouv.qc.ca

Roberta Flores
Roberta Flores
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password