Les intox d’Estrosi pour défendre Didier Raoult

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Aimant en lévitation magnétique au-dessus d

Grand fan du professeur Didier Raoult, Christian Estrosi n’est pas à une intox près pour défendre l’homme de médecine et son traitement contesté contre le Covid-19. Et ce week-end pascal aura donné moult exemples. Sur i24News dimanche, le maire de Nice a ainsi expliqué que, grâce à son ami, il savait avant tout le monde que l’épidémie toucherait l’Europe.

«Depuis le mois de décembre, même si les gouvernements voulaient se voiler la face et disaient qu’on avait affaire à une petite grippette qui n’aurait pas beaucoup de conséquences, je savais par Didier Raoult que, malheureusement, cette vague submergerait la planète tout entière», a-t-il assuré. Cela rend a posteriori son attitude hivernale totalement incompréhensible, le maire de Nice, en campagne municipale, ayant été serrer des paluches et dit non aux gestes barrières jusqu’à la mi-mars, avant de se voir finalement tester positif au Covid-19…

«Beaucoup de bruit pour pas grand-chose»

L’histoire d’Estrosi est belle. Elle est en revanche contredite par Raoult lui-même, qui a longtemps minimisé l’épidémie. «Il y a trois Chinois qui meurent et ça fait une alerte mondiale, l’OMS s’en mêle, on en parle à la télévision et à la radio. Tout cela est fou, il n’y a plus aucune lucidité», notait-il en janvier.

Une position qu’il maintenait dans une vidéo postée le 17 février et sobrement intitulée Coronavirus : moins de morts que par accident de trottinette. Didier Raoult estimait alors que la médiatisation de la situation à Wuhan était surtout «beaucoup de bruit pour pas grand-chose». Et le professeur d’affirmer : «Les maladies infectieuses sont toujours des maladies d’écosystème. Il y a très peu de maladies infectieuses qui se répandent dans tous les espaces de la Terre au même moment, ça n’existe pas. C’est très très rare. […] Il est probablement mort moins de personnes dans cette zone chinoise du nouveau coronavirus que de grippe dans le même temps.» Le fait qu’il ait averti Christian Estrosi, dès décembre, de la survenance prochaine d’une pandémie mondiale est donc, sinon erroné, tout du moins très suspect.

Pas de problème pour l’édile. Invité hier de France Info, le maire de Nice n’a pas changé de version. «Le Pr Raoult savait que cela arriverait. Il avait fait des études in vitro. Il est en relation avec des professeurs sur la scène internationale qui, parce que c’est une sommité reconnue, savaient qu’il y aurait un mouvement qui se déplacerait vers l’Europe», assure Estrosi. L’élu LR admet toutefois que Didier Raoult n’avait «pas toutes les données pour savoir dans quelle proportion» l’épidémie toucherait l’Europe. Un argument là encore étonnant : dimanche, sur i24News, l’ancien ministre disait savoir grâce au médecin qu’une «vague submergerait» l’Europe. Et une vague submersive, en termes de «proportion», c’est assez élevé.

Source du post: liberation.fr

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password