La disparition de Christophe, le plan de Trump et le nouveau bilan de la Chine… l’actualité de ce vendredi

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Assurance chômage : règles assouplies, mais réforme confirmée

L’Actu

Disparition. Christophe, l’auteur d’«Aline» et des «Mots bleus», est mort jeudi, à 74 ans. Sa carrière de «beau bizarre» décadentiste et obsessionnel égrène tubes rutilants et chansons hantées le hissant, entre Gainsbourg et Bashung, au sommet du panthéon pop français. Notre hommage à compléter par la lecture de cet entretien datant de 2016.

Bilan. Le coronavirus a provoqué depuis début mars 11060 décès à l’hôpital et 6860 dans les Ehpad et autres établissements médico-sociaux (où sont désormais recensés près de 40% des morts), sans compter les décès à domicile. Lueurs d’espoir, après le nombre des patients en réanimation qui continue de baisser depuis le 9 avril (-209 en 24 heures jeudi soir), c’est le nombre total de personnes hospitalisées pour le Covid-19 qui décroît pour le deuxième jour consécutif, à 31305 (-474). Dans le monde, 140 000 victimes sont à déplorer. Notre direct.

Déconfinement. Ne pas crier victoire trop tôt. L’Europe reste «dans l’œil de cyclone» face à l’épidémie de nouveau coronavirus, a averti jeudi l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Malgré les «signes encourageants» constatés, l’agence spécialisée de l’ONU exhorte donc les dirigeants européens à «ne pas baisser la garde» et à s’assurer que le virus est sous contrôle avant la levée des restrictions. Pour le professeur Philippe Sansonetti, le déconfinement ne peut être envisagé que si les mesures d’hygiène et de distanciation sociale sont strictement appliquées et associées à un dépistage massif de la population. Interview.

Recompte. La Chine revoit son bilan à la hausse et son PIB à la baisse. Le bilan du Covid-19 en Chine s’est brutalement alourdi vendredi, la mairie de Wuhan, où le virus est apparu fin 2019, révisant ses chiffres à la hausse avec 1290 décès supplémentaires. Ces nouvelles statistiques font bondir de 50% le bilan de la seule ville de Wuhan, qui s’inscrit désormais à 3869 morts. Ces 1290 décès supplémentaires ont eu lieu hors des hôpitaux. Autre conséquence de la crise du coronavirus : le PIB chinois s’est effondré de 6,8% au 1er trimestre.

Etats-Unis. Donald Trump veut «redémarrer l’Amérique» par étapes. La Maison Blanche a annoncé jeudi soir une série de recommandations pour la levée progressive des mesures de confinement. Notre analyse. Avec la crise économique liée au Covid-19, le taux de chômage pourrait passer outre-Atlantique de 3,5 % en février à 20 % dès les prochaines semaines. Et atteindre, selon les pires scénarios, un pic à plus de 32 %.

Brésil. Ça se passe comme ça chez Bolso : le président brésilien d’extrême droite a limogé jeudi son populaire ministre de la Santé, Luiz Henrique Mandetta, a annoncé ce dernier. Les deux hommes étaient en désaccord total sur la lutte contre le nouveau coronavirus : le ministre a toujours préconisé le confinement pour tenter d’endiguer la pandémie, tandis que Jair Bolsonaro n’a cessé de minimiser l’impact du virus et de remettre en cause les règles de distanciation physique. Peu après cette annonce, des concerts de casseroles ont retenti dans plusieurs villes brésiliennes en signe de protestation.

A lire sur liberation.fr

Amazon. La multinationale a suspendu ses activités en France au moins jusqu’à lundi, après la décision d’un tribunal l’obligeant à évaluer les risques pour ses employés. Une petite victoire pour les syndicats. «Amazon, c’est une boîte à virus, on est tous collés». Pas quoi inquiéter le patron Jeff Bezos, puisque le cours de l’entreprise monte en bourse.

Démocratie. Pour le politologue Samuel Hayat, et contrairement à ce que l’instauration de l’état d’urgence peut laisser penser, le débat démocratique n’est pas incompatible avec la crise sanitaire actuelle. «Le gouvernement a compensé sa légèreté en présentant ses choix comme les seuls possibles, ce qui est opposé à l’idée démocratique».

Enfance. A l’Aide sociale à l’enfance, les professionnels s’inquiètent des conséquences du confinement pour les enfants en foyer, dans une famille d’accueil ou avec leurs parents. Les mesures du gouvernement se mettent en place lentement, avec des disparités régionales. Notre récit : «J’ai l’impression de les abandonner au pire moment».

Jihad. Ces dernières semaines, les insurgés se sont brièvement emparés de plusieurs villes de la province du Cabo Delgado. Retour sur une guérilla islamiste qui prospère sur les inégalités économiques et les tensions ethniques. Dans le nord du Mozambique, le jihad au grand jour.

Vie de confinée. Chaque jour, Libé donne la parole à des confinés de tout poil pour raconter leur vie à l’intérieur. Chacun envoie une photo prise «de dedans». Aujourd’hui, Lily, confinée dans une résidence avec un grand jardin… auquel personne n’a le droit d’accéder. «On n’imaginait pas qu’il y aurait une telle malveillance entre voisins».


LIBERATION avec AFP

Source du post: liberation.fr

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password