Le géant français de l'immobilier Nexity prend le contrôle du groupe allemand Pantera

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Assurance chômage : règles assouplies, mais réforme confirmée

Nexity, l’un des principaux groupes immobiliers français, a annoncé lundi qu’il avait pris 65% du capital de Pantera, promoteur immobilier de résidences gérées en Allemagne qui souhaite prendre pied sur le marché des seniors.

« La pertinence démontrée du modèle (…) de Nexity en France nous amène à envisager son ouverture à l’international. Les spécificités du marché allemand de l’immobilier résidentiel sont attractives et correspondent à notre stratégie de développement« , explique Jean-Philippe Ruggieri, directeur général de Nexity, dans un communiqué qui n’indique pas le montant de l’investissement.

En seulement dix ans d’existence, Pantera AG, basé à Cologne, a constitué un portefeuille de résidences à destinations des étudiants, des voyageurs d’affaires et des plus de 65 ans qui totalise 2.500 logements dans 15 sites et représente un chiffre d’affaires potentiel d’environ 600 millions d’euros.

« Nous allons désormais cibler le marché des seniors en Allemagne. Avec le soutien financier et opérationnel de Nexity, nous pourrons doubler la taille de notre portefeuille pour atteindre un chiffre d’affaires potentiel de plus d’un milliard d’euros en 2022« , poursuit Michael Ries, le fondateur et directeur général de Pantera dont il conservera 35% du capital.

Le communiqué met l’accent sur l’évolution démographique actuelle de l’Allemagne, et le poids grandissant des seniors, pour expliquer cet intérêt massif pour ce segment dans un pays où le marché du logement sort peu à peu d’une longue période de morosité qui a provoqué des zones de tensions immobilières dans certaines villes.

Depuis plusieurs années, Nexity se développe sur des marchés européens comme la Pologne, le Portugal, l’Italie ou la Belgique.

En 2019, le groupe a réalisé 640 réservations de logements neufs en Pologne et en Italie, poursuit le communiqué.

À l’horizon 2022, Nexity ambitionne de produire environ « 2.000 unités » avec une contribution des activités à l’international (y compris l’Allemagne) de l’ordre de 10% de l’excédent brut d’exploitation du groupe.

En 2019, Nexity a dégagé un bénéfice net de 161 millions d’euros, en baisse de 42% par rapport à 2018, mais réalisé un chiffre d’affaires de 4,5 milliards en hausse de 8,7%. Le groupe a expliqué qu’il avait mis du temps à remplir certaines résidences lors de l’année écoulée, mais il demeure optimiste pour 2020.

Source de cet article : Lalibre.be

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password