le maire de New York appelle Donald Trump à la rescousse

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
le maire de New York appelle Donald Trump à la rescousse

Donald Trump doit présenter jeudi soir ses « directives » pour « rouvrir » l’économie américaine. Dans la Grosse Pomme et l’Etat de New York, le confinement vient d’être rpolongé jusqu’à mi-mai.

Un appel à l’aide. Le maire de New York, Bill de Blasio, a réclamé à Donald Trump, jeudi 16 avril, de débloquer des milliards de dollars d’aide fédérale pour aider la capitale financière américaine à surmonter les conséquences de la pandémie de coronavirus. « Aidez-nous financièrement ou vous n’aurez pas de reprise nationale », a-t-il lancé lors d’un point presse quotidien sur l’épidémie. « Qui veut une reprise nationale doit aider les endroits qui aideront à construire cette reprise », a-t-il déclaré, soulignant le rôle moteur de New York dans l’économie américaine.

Alors que Donald Trump doit présenter jeudi soir ses « directives » pour « rouvrir » l’économie américaine, le maire démocrate a souligné que la première ville américaine, épicentre de l’épidémie dans le pays, ne se remettrait pas seule des pertes de revenus générés par l’arrêt de l’économie depuis la mi-mars. Il a a chiffré ces pertes à 7,4 milliards de dollars à ce stade, pour un budget annuel de quelque 89 milliards. « La seule force qui puisse garantir que nous nous sortirons de cette situation correctement, c’est le gouvernement fédéral (…) Leur heure de décision est venue », a-t-il ajouté.

Le maire, adversaire politique de Donald Trump, a indiqué avoir parlé mercredi au président américain, pour l’encourager à convaincre la majorité républicaine du Sénat d’approuver un nouveau plan de relance de l’économie proposé par les leaders démocrates du Congrès, qui débloquerait des milliards de dollars pour la ville et l’Etat de New York. « Je lui ai dit clairement que sa ville natale avait besoin de lui », a encore souligné Bill De Blasio. « Le président doit monter au créneau (…) S’il parle, les républicains du Sénat suivront. »

L’Etat de New York, où vivent près de 20 millions d’habitants, avait enregistré 606 morts de la pandémie au cours des dernières 24 heures, soit le bilan journalier le moins lourd enregistré depuis le 6 avril. Malgré tout, le gouverneur de New York a annoncé jeudi le prolongement jusqu’au 15 mai des mesures de confinement dans cet Etat, épicentre de l’épidémie américaine. « Nous devons continuer ce que nous faisons », a déclaré le gouverneur Andrew Cuomo lors de son point presse quotidien. « Je voudrais voir le taux d’infection baisser plus encore », a-t-il ajouté.

Source : Franceinfo

Marino Stozza
Marino Stozza
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password