Le mot du Délégué général – Activités récentes

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le mot du Délégué général – Activités récentes

Délégation générale du Québec à Bruxelles

Je vous retrouve à l’aube d’une nouvelle année qui s’annonce très particulière.
J’avais eu le plaisir en novembre dernier de vous écrire et l’optimisme guidait alors mes propos à la fin de 2020 qui aura été, pour tous et chacun(e) d’entre nous, difficile.




Par ailleurs, avec plusieurs membres de la diaspora québécoise en Belgique et de nombreux amis que nous y comptons, nous avons tenu une activité virtuelle des Fêtes qui nous a permis de nous rassembler pour célébrer ensemble comme nous savons si bien le faire. Des invités de qualité : la poétesse Joséphine Bacon, l’entrepreneur Nicolas Duvernois, le chef Samuel Aubry-Gagnon et l’auteur-compositeur-interprète Émile Bilodeau, auront donné une saveur bien particulière à notre évènement. Je les en remercie.

Il m’apparaît opportun de placer le présent message sous le signe de l’espoir. Un espoir réel, basé sur notre capacité de résilience et les avancées médicales dont nous sommes témoins.

L’espoir est aussi entretenu par le fait que nos relations directes avec nos partenaires belges, luxembourgeois et néerlandais, au lieu de s’étioler au cours des derniers mois, se sont plutôt raffermies. J’en ai pour preuve, entre autres, la tenue des Grands Rendez-vous Québec / Wallonie-Bruxelles, l’invitation reçue de la part du gouverneur de la province de Namur, Denis Mathen, de participer au Forum de l’Association des préfets et représentants de l’État de la Francophonie (APREF), la participation active du Ministre-président de la Flandre à la Conférence de Montréal ou encore la finalisation d’une entente sur la Recherche et l’Innovation avec le Luxembourg.

Il y a aussi lieu de garder vivant cet espoir lorsque, en se servant intelligemment des moyens de communication virtuels, nous transformons conjointement nos façons de faire. C’est ainsi qu’une mission de promotion de nos universités, réunissant pas moins de dix-huit d’entre elles, s’est tenue en décembre dernier, et que plusieurs webinaires tels celui avec le Carrefour Québec International ou avec le Forum de la Chambre de Commerce de l’Union Européenne au Canada (EUCCAN) ont pu avoir lieu.

Les discussions et échanges d’informations qui se sont amorcés entre la ville de Magog au Québec et celle de Tournai en Wallonie confirment aussi que cet espoir n’est pas bercé d’illusions. Il y a là une volonté commune entre politiques, gens d’affaires et représentants des milieux locaux, d’appuyer le développement, leurs développements respectifs, et de fixer des objectifs communs. Je suis très heureux d’avoir participé à l’amorce de cette initiative qui permet aussi à nos régions de se lancer sur la scène internationale et de le faire, dans ce cas précis, avec des alliés de grande qualité.

Cet espoir, ce vent qui nous porte, il s’est aussi manifesté lors de rencontres où j’ai eu le plaisir d’échanger avec la ministre fédérale du Climat, de l’Environnement, du Développement durable et du Pacte Vert, Zakia Khattabi, et le secrétaire d’État fédéral pour la Relance et les Investissements stratégiques, chargé de la Politique scientifique, Thomas Dermine. J’ai bien senti une volonté, non seulement de maintenir vivante cette relation privilégiée, mais d’en élargir, au cours des prochaines années, la portée. Transition écologique et énergétique, transport électrique, hydrogène vert ou partenariats scientifiques ont été au menu.
Dans un autre registre, je me suis également entretenu avec le président du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, un grand allié du Québec, avec qui l’Assemblée nationale du Québec entretient depuis plus de 40 ans des liens étroits.

Nous pouvons certes nous dire qu’au-delà de l’espoir, il y a lieu d’imaginer maintenant ce que tout cela donnera en « présentiel » ! Nous y serons prêts.

C’est sur cette note que je tiens à vous transmettre mes vœux chaleureux pour l’année qui vient, en insistant d’abord sur la santé. Prenez soin de chacun et chacune d’entre vous. N’hésitons pas également à penser aux autres en respectant les mesures sanitaires encore en place.

Vous verrez que j’ai tenu à vous présenter ces mêmes vœux en mode 2021…Pour les découvrir, suivez ce lien [vidéo] .

Source : Gouv.qc.ca

Roberta Flores
Roberta Flores
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password