nombre de morts et de cas avérés, sortie du confinement… le point sur la situation dans les autres pays européens

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
nombre de morts et de cas avérés, sortie du confinement... le point sur la situation dans les autres pays européens

Tous les pays d’Europe ne sont pas touchés de la même manière par la pandémie de Covid-19. L’Italie et l’Espagne sont particulièrement endeuillées, tandis que l’Allemagne s’en sort mieux pour l’instant.

Les Français ont coché la date dans leur calendrier. Emmanuel Macron a annoncé, lundi 13 avril, un possible début de déconfinement pour le 11 mai, au moment où, en France, le nombre de morts liées à l’épidémie de coronavirus a encore augmenté de 574 en 24 heures, pour atteindre 14 967. De son côté, le nombre total de cas de contamination enregistrés a augmenté de 2 673 pour atteindre 98 076, selon les chiffres de la direction générale de la santé.

Ailleurs en Europe, les gouvernements commencent également à envisager des sorties de crise progressives, en espérant avoir bientôt dépassé « le pic » ou le « plateau » de l’épidémie. Les courbes du nombre de nouvelles contaminations semblent aller dans ce sens (voir le graphique ci-dessous). Franceinfo fait le point sur la situation pour les voisins européens de la France les plus touchés par l’épidémie.

En Italie

Nombre de cas. L’Italie a recensé 156 363 cas, au 13 avril, selon le Centre européen de prévention et contrôle des maladies (ECDC). Il s’agit du troisième pays au monde le plus touché en nombre de cas, derrière les Etats-Unis et l’Espagne. « La baisse de la pression sur nos structures hospitalières se poursuit », s’est en revanche félicité le patron de la protection civile. Elément positif : pour le neuvième jour d’affilée, le nombre de patients en soins intensifs diminue, avec 3 343 lits occupés, le niveau le plus faible depuis le 23 mars.

Morts. Pour le dimanche de Pâques, l’Italie a également annoncé sa journée la moins meurtrière depuis plus de trois semaines, avec 431 décès de la maladie Covid-19 dans les dernières 24 heures. Avec plus de 20 000 morts, selon les décomptes officiels, l’Italie est le pays en Europe qui déplore le plus de morts et le deuxième pays au monde à être endeuillé, derrière les Etats-Unis.

Stratégie de déconfinement. Le confinement est prolongé jusqu’au 3 mai. A partir de cette date, le déconfinement se fera de façon « graduelle », mais il n’y a pas plus de détails sur la feuille de route du gouvernement. « Nous ne pouvons nous permettre une reprise de la contagion » et « si on abandonne maintenant, on risque de devoir repartir de zéro », a prévenu le Premier ministre Giuseppe Conte.

En Espagne

Nombre de cas. L’Espagne comptabilise, le 14 avril, 172 541 cas, selon le ministère de la Santé espagnol. Il s’agit du deuxième pays au monde le plus touché en nombre de cas. Les autorités de santé estiment que le pic de la crise a été dépassé, depuis les 950 morts enregistrés le 2 avril. Les hôpitaux, un temps débordés, commencent à souffler un peu.

Morts. Le bilan quotidien de la pandémie en Espagne a baissé lundi à 517 morts mais un léger rebond a été enregistré mardi, avec 567 décès recensés en 24 heures. Au total, le nouveau coronavirus a fait 18 056 morts à ce jour dans le pays.

Stratégie de déconfinement. Après deux semaines d’arrêt de toutes les activités non essentielles, une partie des Espagnols est retournée au travail lundi. Usines, chantiers et bureaux rouvrent, mais avec des précautions particulières : distanciation sociale obligatoire et masques de rigueur. Attention, ce n’est pas le début d’un déconfinement, prévient le gouvernement. Pedro Sanchez, le chef de l’exécutif, a déjà annoncé que le confinement irait au-délà du 25 avril. En Espagne, le confinement est plus strict qu’en France : les joggings sont par exemple interdits, ainsi que les balades avec les enfants.

Au Royaume-Uni

Nombre de cas. Le Royaume-Uni a atteint les 84 279 cas, au 13 avril, selon l’ECDC. Le Premier ministre Boris Johnson récupère à la campagne après avoir frôlé la mort, pendant que son gouvernement se prépare à décider de l’extension du confinement pour freiner l’épidémie .

Morts. Le coronavirus a fait 717 morts supplémentaires au Royaume-Uni, portant à 11 329 le nombre total de personnes décédées à l’hôpital, a annoncé lundi le ministère de la Santé.

Stratégie de déconfinement. Les « mesures actuellement en vigueur » ne devraient pas être levées immédiatement, le pays n’ayant « toujours pas passé le pic » de l’épidémie, a annoncé lundi le ministre britannique des Affaires étrangères Dominic Raab, qui dirige provisoirement le gouvernement en l’absence de Boris Johnson.

En Allemagne

Nombre de cas. L’Allemagne a comptabilisé 123 016, au 13 avril, selon l’ECDC. Le rythme de hausse quotidienne du nombre de cas a ralenti, pour atteindre 2 537 lundi. Par ailleurs, le nombre de personnes guéries du nouveau coronavirus dépasse désormais le nombre de malades.

Morts. Le Covid-19 a provoqué 2 799 morts dans le pays, soit un niveau bien en deçà de ses partenaires européens, surtout quand il est comparé au nombre de cas recensés en Allemagne.

Stratégie de déconfinement. L’Allemagne se prépare en conséquence à lever progressivement les restrictions liées à l’épidémie. L’Académie nationale des Sciences Leopoldina a rendu ses conclusions lundi. L’institution prône un retour « par étapes » à la normale si les chiffres des nouvelles contaminations « se stabilisent à un bas niveau » et si les « mesures d’hygiène sont maintenues ». Les scientifiques recommandent un assouplissement rapide du confinement, l’utilisation des masques et la mise en place d’une application sur les smartphones. Les écoles primaires devraient rouvrir « dès que possible » et le travail à domicile continuer de s’appliquer.

En Belgique

Nombre de cas. Le nombre de cas détectés en Belgique a atteint 29 647, au 13 avril, selon l’ECDC. La Flandre apparaît comme la partie la plus touchée avec 58% des cas, contre 30% en Wallonie et 11% à Bruxelles.

Morts. Le nombre de décés liés au coronavirus s’élève à 3 600. Rapporté à la population (environ 11,4 millions d’habitants), il s’agit d’un bilan important. Le nombre des décès a triplé en huit jours, en raison notamment de la comptabilisation avec retard des décès dans les maisons de retraite du pays.

Stratégie de déconfinement. Le gouvernement doit décider mercredi si le confinement doit être prolongé, voire durci, sur la base des recommandations du groupe d’experts chargé de mettre au point la stratégie de sortie de la crise sanitaire.

Marino Stozza
Marino Stozza
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password