Le top 10 des séries qui se font la malle

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Leurs héros ne tiendraient pas deux jours en confinement. On a classé dix séries dont les personnages fuient, s’évadent, tracent la route, s’en vont loin, très loin.

Ces derniers temps, les séries permettent plus que jamais de fuir notre quotidien sans quitter notre canapé. Il y a celles qui nous font découvrir des pays exotiques, celles qui nous font tomber amoureux, celles qui nous font rire… et celles qui nous font rêver d’évasion, dans tous les sens du terme. Qu’elles soient diffusées sur une chaîne, disponibles sur une plateforme ou à commander en DVD, voici notre top 10 des séries, en compte à rebours, pour échapper au confinement.


10. Le Rebelle

« Il était flic et il faisait du bon boulot », mais Reno Raines, accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, a dû fuir au fin fond du désert. Parce qu’il faut bien manger, il joue au chasseur de primes. La série de Stephen J. Cannell, figure de la télé américaine des années 1980 (L’Agence tous risques et 21 Jump Street, c’est aussi lui) est loin d’être un chef-d’œuvre. Mais rien que pour filer cheveux au vent au guidon d’une Harley aux côtés de Lorenzo Lamas, on ne crachera pas dessus.

5 saisons, disponibles en DVD import.


9. Runaways

Cette adaptation du comic book Les Fugitifs est une des séries Marvel les moins connues. Ce n’est pourtant pas la plus mauvaise, loin de là. On y suit un groupe d’adolescents qui, après avoir découvert que leurs parents font partie d’une confrérie criminelle, s’enfuient de chez eux. Potentiel métaphorique de ce divertissement : les ados s’évadent (dans leur tête) en se disant que leurs parents sont des monstres, et les parents s’imaginent (dans leur tête aussi) en tortionnaires. Un parfait défouloir pour famille confinée, donc.

3 saisons, diffusées sur SyFy France.


8. Escape at Dannemora

Mise en scène par Ben Stiller, cette minisérie d’évasion vous donnera envie de quitter le confinement demain. Ou le jour d’après. En tout cas, avant Noël. Benicio del Toro et Paul Dano, détenus dans un centre de haute sécurité, y préparent leur évasion pendant de très longs épisodes, et ne savent pas trop quoi faire une fois dehors. Ce qui reflète assez bien notre quotidien du moment.

Disponible sur MyCanal.


7. The First

Sean Penn, astronaute téméraire, a beaucoup souffert. Sa femme et ses coéquipiers sont morts. Plutôt que de prendre soin de sa fille en détresse, il décide d’aller sur Mars. Une fuite loin, très loin, mais qui demande des mois d’entraînement… et s’effectue confiné dans une fusée pour des années. Cette émouvante série de Beau Willimon (House of Cards) a malheureusement été annulée après une seule saison.

 1 saison, disponible sur OCS.


6. The End of the F***ing World

The End of the F***ing World.
The End of the F***ing World.

© Netflix

Quoi de mieux qu’un road trip pour fuir un quotidien étouffant ? Alyssa et James, ados mal dans leur peau et mal chez eux, envoient tout balader et vont se perdre à travers l’Angleterre, pour le meilleur et pour le pire. Une cavalcade joyeusement déprimante au fort potentiel de défoulement, à regarder en rêvant de sauter par la fenêtre – si vous habitez au rez-de-chaussée, bien sûr.


5. Wayne

Beaucoup moins connue mais encore meilleure que The End of the F***ing World, ce drame coup de poing suit la fuite d’un ado ultraviolent mais sensible, qui emmène sa petite copine le long de la côte est des États-Unis. Une claque tragi-comique truffée de répliques hilarantes et de scènes de baston décoiffantes, qui fait l’effet d’un hurlement poussé au volant d’une décapotable.


4. Lost

Lost.
Lost.

© Touchstone TV

Non, les « disparus » du vol Oceanic 815 n’ont pas choisi de s’écraser sur une île franchement inhospitalière. Mais tous ont quelque chose à fuir, un quotidien pourri, un deuil impossible, des addictions, voire carrément la justice. Alors oui, Lost est une série d’évasion, et même si on ne serait pas tranquille en débarquant sur ses plages, on irait bien faire trempette sous le soleil de ses tropiques…


3. Prison Break

La bande de fuyards de Prison Break, sensation de l’année 2005, ont incarné le summum de la série d’évasion, avant de devenir des pantins bringuebalés par un scénario guignolesque. On imagine mal Michael Scofield, roi du plan infaillible, inactif pendant un confinement…

5 saisons, disponibles sur Prime Video. Les quatre premières sur Netflix.


2. Run

Run.
Run.

© 2020 Home Box Office, Inc.

La nouvelle production de Phoebe Waller-Bridge, diffusée le 13 avril, met en scène deux anciens amants qui décident de fuir leur quotidien – boulot, vie de famille et tout le reste – sur un coup de tête. Une escapade romantique mouvementée… Voyage en train, retournements de situations à la pelle, humour, action, une merveille d’évasion dans tous les sens du terme.

Saison 1 à partir du 13 avril sur OCS City.


1. Le Fugitif

Classique parmi les classiques de la série qui se fait la malle, la cavale du docteur Richard Kimble, accusé à tort du meurtre de sa femme, n’est pas une balade bucolique. Elle reste en revanche le modèle absolu de genre, diffusée entre 1963 et 1967, puis adaptée au cinéma en 1993 (avec Harrison Ford) et sur le point d’être mise au goût du jour dans une nouvelle série, avec Kiefer Sutherland et Boyd Holbrook (Narcos).

4 saisons, disponibles en DVD.

Source officielle de cet article : telerama

Marino Stozza
Marino Stozza
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password