Lecture rapide : un Normand vous apprend comment lire 200 pages en une heure

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
accident
Alexis Vidier, 23 ans, étudiant en statistiques, n’était pas jusqu’ici un passionné de lecture. «J’avais essayé d’esquiver toutes les lectures scolaires. Je n’avais lu qu’Oliver Twist. Je n’étais vraiment pas un grand lecteur, je trouvais ça barbant»

Puis, il est tombé sur une vidéo de la société Trans-formation qui promeut le développement personnel et la lecture rapide.

Cela m’a complètement décomplexé. Je me suis dit que si je pouvais lire un livre de 200 pages en une heure, je pourrai clouer le bec à pas mal de gens qui n’arrêtent pas de se vanter de leur savoir.

Pour se lancer un défi, Alexis s’est inscrit au championnat de France de lecture rapide. Pour participer, il devait lire un livre par jour. Aujourd’hui, le jeune homme a gardé le rythme. Il a même lu jusqu’à 28 livres par semaine. Tout y passe. Victor Hugo, La Bruyère, Michel Onfray, des manuels, des romans policiers… Au total, Alexis Vildier a lu 1200 livres en deux ans et demi.

«La lecture rapide c’est comme de la mémorisation. Les gens qui ne lisent pas vite ce sont des gens qui ne se sont jamais posés de question sur la manière de lire. En apprenant des techniques toutes simples, on peut y arriver.Au début, nous lisons aussi vite que nous parlons, à environ 150-200 mots par minute, alors qu’on peut atteindre 1000 mots par minute»

Les conseils du champion de lecture rapide

Aujourd’hui, l’étudiant est champion de France, médaillé de bronze aux championnats du monde et entraîneur. Voici donc 5 techniques pour lire de façon très rapide :La principale technique consiste à se servir d’un guide visuel comme lorsque l’on est enfant, explique Alexis Vildier.

Vous pouvez suivre avec votre doigt, moi c’est avec le pouce. Mais vous pouvez aussi le faire par exemple avec une carte qui vous cache la suite du texte. Ce guide visuel permet de moins se fatiguer. C’est une sorte de viseur qui permet de fixer le regard et de gagner en rapidité.

  • Ne pas lire dans sa tête

Parfois, on pense que la lecture intérieure permet de lire plus rapidement qu’à voix haute, mais la différence n’est pas énorme. La clef, c’est au contraire de faire taire cette petite voix interne.
«Pour ne pas lire dans sa tête, on peut se créer un métronome intérieur, en s’imposant un rythme. 1-2-3, 1-2-3, 1-2-3… Avec cette répétition on débride notre cerveau, tout en conservant un cadence rapide.»
Il est aussi possible de lire dans une langue étrangère. «Lorsqu’on lit dans une autre langue, on ne lit plus dans notre tête car ce n’est pas naturel».

Autrement dit, la lecture rapide se focalise non pas sur les phrases mais sur les mots clefs du texte, que l’on apprend à reconnaître très vite, sans les lire, juste en les regardant.

«Votre cerveau fait le tri tout seul, comme lorsque vous inverser les lettres d’un mot, ou que vous remplacez les «E» par des «3» par exemple. Vous reconnaissez les mots sans même parfois vous rendre compte qu’ils ne sont pas bien écrit. La reconnaissance visuelle permet d’inciter à l’association d’idées et c’est ainsi qu’on discerne l’histoire du livre»

  • Avant la lecture rapide, se créer un fil rouge.

Autre conseil, avant même de commencer la lecture, vous pouvez parcourir le livre très rapidement.
«Vous vous mettez par exemple un minuteur de 10 minutes et vous parcourez le livre en essayant de capter un mot par page. On espère que ce mot décrira à peu près la page et que tous ces mots, mis bout à bout, constitueront une sorte de fil rouge. Cela permettra de constituer des jalons, quand on relira le livre en mode lecture rapide»
Une fois la lecture rapide entamée, Alexis Vildier conseille aussi de se limiter dans le temps. «Vous pouvez vous mettre un minuteur pendant 25-30 minutes. Ce qui donne à l’effort, un début et une fin. Un peu comme quand on prend sa voiture, on sait où on va et en combien de temps».
La lecture rapide est considérée quasiment comme un effort physique, un sport que l’on ne pratique pas pendant des heures mais qui demande une grande concentration sur un laps de temps déterminé.

  • Eliminer les distractions

Pour faciliter cette concentration, il faut bannir toutes les formes de distractions. Ce qui est d’ailleurs aussi vrai pour la lecture «classique».
«Vous éteignez votre portable, la télé et vous vous mettez en condition. Vous pouvez par exemple pratiquer une petite méditation de 2 à 3 minutes pour se mettre dans un état d’esrpit où l’on va performer pendant 25-30 minutes»Toujours pour favoriser la concentration, il peut être utile de mettre un «bruit blanc» en fond sonore.
«Un bruit blanc, c’est comme quand il pleut. Au début vous entendez la pluie tomber, puis au bout d’un moment votre cerveau élimine ce bruit, il passe en arrière-plan. Ce bruit blanc permet d’augmenter la dose de concentration. Certains, par exemple, mettent aussi de la musique classique. Comme les sportifs, c’est important d’avoir aussi des rituels

Mais dans la prouesse sportive, y-a-t-il encore le plaisir du lecteur? Peut-on laisser vagabonder son imagination?

Ce n’est pas le but, pour Alexis Vildier. Pour lui, c’est plutôt le plaisir de découvrir un maximum d’histoires et d’auteurs en un minimum de temps. Il admet toutefois qu’il lui arrive de passer à côté de certains éléments du texte, mais finalement de façon assez marginale.

Le championnat de France de lecture rapide devrait rassembler quelques 500 participants. Parmi eux, Pierre Ropars, un trentenaire, ingénieur des travaux publics en Martinique. Sa motivation ? Acquérir des connaissances en un temps record.

C’est un challenge. Mon objectif est de mieux comprendre comment le cerveau fonctionne. Ces outils de lecture rapide permettent aussi de mieux mémoriser. Tu peux prendre énormément de plaisir à apprendre, par le jeu. Cela change la perception de l’apprentissage. Cela permet de ne plus avoir de limites, d’élargir le champ des possibles alors que l’on manque tous de temps au quotidien.

Source : France Info

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password