Les Bourses, hésitantes quant aux derniers développements du coronavirus, clôturent la séance sans réelle direction

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Quel capital faut-il placer pour vivre de la bourse ? -

Les marchés européens ont fini sans réelle direction ce mercredi, faisant une petite pause le temps d’analyser les derniers développements sur le front du coronavirus, après deux séances de nette hausse.

En fin de séance, les indices européens ont été « encouragés par la solidité de Wall Street », a noté Tangi Le Liboux, un stratégiste du courtier Aurel BGC. Pour autant, la situation reste compliquée.

Si la Chine a pu célébrer mercredi la fin du confinement à Wuhan, la ville à l’origine de la pandémie, le bilan reste lourd avec près de 83.000 morts et la confirmation d’une récession sans précédent, notamment en Europe.

Pour la France c’est un plongeon d’environ 6% du produit intérieur brut (PIB) de la France au premier trimestre 2020, soit la plus mauvaise performance trimestrielle de l’économie française depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, qui a été annoncée.

« Les institutions nationales et internationales se livrent à un concours d’estimations sur la chute de l’activité à attendre » et « tous anticipent un fort rebond en 2021 mais que d’incertitudes encore à ce stade… », a également relevé M. Le Liboux.

« D’ici la fin de la semaine, les marchés attendent des progrès en Europe. Les discussions entre les ministres des Finances ont échoué, mais elles pourraient aboutir demain ou dans les prochains jours », a-t-il complété.

Mesures « sans précédent »

Une réunion marathon des États membres de l’Union européenne pour trouver une réponse économique commune face au coronavirus s’est achevée mercredi sur un échec, La Haye notamment refusant de céder aux demandes des pays du Sud.

Mais un nouvelle réunion est prévue demain.

Selon M. Le Liboux, « les marchés vont aussi suivre avec intérêt les négociations entre pays producteurs de pétrole, à la veille d’une réunion cruciale et à haut risque d’échec si les États-Unis ne participent pas à l’effort collectif ».

La journée a toutefois vu les cours reprendre des couleurs.

Les investisseurs surveilleront dans la soirée les minutes de la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine, alors que la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé pour sa part mardi des mesures « sans précédent » pour faciliter l’octroi de garanties par les banques se refinançant à ses guichets afin de stimuler le crédit dans la zone euro.

Le point à la clôture:

A Bruxelles, le Bel 20 a terminé à 3.055,32 points, en hausse de 0,72%, avec 16 de ses éléments dans le vert.

La Bourse de Paris a fini à l’équilibre (+0,10%). L’indice CAC 40 a grappillé 4,48 points à 4.442,75 points. La veille, il avait fini en hausse de 2,12%.

La Bourse de Francfort a fini en baisse mercredi, le Dax perdant 0,23%. L’indice vedette a chuté de 23,81 points, à 10.332,89 points. Le MDax des valeurs moyennes a, quant à lui, progressé de 0,77%, à 21.704,44 points.

Source de cet article : Lalibre.be

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password