Louis de Funès surpris par le succès d’Hibernatus : "C’était très dur !"

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Louis de Funès surpris par le succès d'Hibernatus : "C'était très dur !"

L’acteur était habitué aux cartons au box-office, mais le tournage de la comédie d’Edouard Molinaro fut si compliqué qu’il n’en revenait pas de le voir marcher.

France 2 proposera cet après-midi Hibernatus, comédie d’Edouard Molinaro sortie en 1969 au cinéma. Dans cette vidéo de l’INA tournée peu après sa sortie, Louis de Funès s’étonne du succès du film, évoquant son tournage houleux avec le réalisateur et critiquant son scénario. Avec 3,3 millions de spectateurs, le film était en effet dans le top 5 des plus gros succès de l’année, même si l’on est loin de 17 millions de La Grande Vadrouille ou des 11 millions du Corniaud, les plus grands succès de De Funès en France.

Danièle Thompson : « La Grande Vadrouille a anobli la comédie française »

Le pitch d’Hibernatus, tous les scientifiques en ont rêvé : faire traverser le temps à un être humain en le congelant. Face à cet ancêtre venu de 1900, Hubert de Tartas (interprété par Louis de Funès) va se révéler aussi retors que possible. Aux commandes de ce vaudeville original: Edouard Molinaro, qui avait déjà dirigé De Funès dans Oscar en 1966. L’ambiance sur le plateau était lourde en raison de la mésentente entre le réalisateur et l’acteur. De Funès a besoin qu’on réagisse à ses gags, Molinaro n’est pas très expansif. Pour autant, le cinéaste accepte de diriger de nouveau Louis de Funès dans Hibernatus, tiré d’une pièce de théâtre créée en 1957, à une condition : avoir l’aval du producteur Alain Poiré pour un projet qui lui est cher : Mon oncle Benjamin, avec Jacques Brel. Il lui est difficile d’accepter, ce que peu de cinéastes qui ont réalisé un film avec De Funès reconnaissent: renoncer à s’attribuer le succès de ses films « tellement sa part de création est importante. »

« Louis de Funès, explique Edouard Molinaro dans un documentaire qui lui est consacré, également visible sur le site de l’IN,A, apportait beaucoup de choses aux adaptations des pièces comme Oscar ou Hibernatus, beaucoup d’inventions sur le plan du mime, sur le plan de l’expression des sentiments. » Louis de Funès reconnaîtra publiquement à la sortie qu’il n’était pas facile à vivre sur le tournage (« autrefois j’étais angoissé, aujourd’hui, je suis inquiet ») et s’étonnera lui-même du succès d’Hibernatus dont il trouvait le scénario inabouti. Il reste pourtant des moments cultes comme la scène de la tête qui dodeline, entièrement improvisée par Louis de Funès avec la complicité de Michael Lonsdale et bien sûr la gigue sur le prénom « Edmée » quand Hubert de Tartas révèle à l’aïeul de sa femme qu’il est un hiberné. Rien de tout cela n’était écrit.

Source officielle de cet article : PREMIERE

Roberta Flores
Roberta Flores
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password