Meurtre d’Arthur Noyer: Nordahl Lelandais pour la première fois devant les assises à partir de ce lundi

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Actualités - Meurtre d’Arthur Noyer: Nordahl Lelandais pour la première fois devant les assises à partir de ce lundi

Le palais de justice de Chambéry. — AFP

Nordahl Lelandais va pour la première fois se présenter ce lundi devant une cour d’assises. Quatre ans après les faits, l’ancien militaire de 38 ans devrait s’installer à partir de 10 heures dans le box des accusés à
Chambéry pour répondre pendant une dizaine de jours du meurtre d’Arthur Noyer.

La comparution de Nordahl Lelandais, célèbre pour sa mise en cause dans l’affaire Maëlys, devant la cour d’assises de Savoie polarisera l’attention des médias et du grand public.La dérive meurtrière d’un homme a priori sans histoires ne cesse en effet de dérouter et d’intriguer.

D’autres recherches infructueuses

Sa première apparition est d’ailleurs particulièrement attendue. On ne connaît pour l’heure de cet homme que quelques clichés privés capturés avant qu’il ne soit placé trois ans et demi à l’isolement dans la prison de Saint-Quentin-Fallavier. A l’automne 2017, après sa mise en cause dans l’affaire Maëlys, en Isère, les enquêteurs savoyards faisaient le rapprochement avec la disparition d’Arthur Noyer, un chasseur alpin de 23 ans.

Quand, le 20décembre, Nordahl Lelandais est mis en examen pour avoir assassiné le caporal, le procureur soulève ouvertement une question:est-il lié à d’autres disparitions?Trois ans et des centaines de dossiers étudiés plus tard, aucun élément matériel connu ne vient accréditer cette thèse, qui a pourtant contribué à constituer, autour de Lelandais, l’une de ces énigmes judiciaires qui déchaînent les passions.

Quelque 120 journalistes ont été accrédités pour ce procès autour duquel le dispositif policier a été renforcé. Le procès Maëlys, lui, aura probablement lieu en 2022 à Grenoble. Après la sélection des jurés et un résumé de l’enquête lundi matin, l’audience de l’après-midi doit débuter avec l’examen de son parcours de vie.

Un stop fatal

Dans la nuit du 11 au 12avril 2017, Arthur Noyer, qui vient de passer la soirée en discothèque, est pris en stop par Nordahl Lelandais à Chambéry. Lors d’une halte sur un parking de la banlieue de la ville, les deux hommes en viennent aux mains pour un motif qui demeure flou. Nordahl Lelandais a reconnu en mars2018 avoir donné des coups «très violents» à Arthur Noyer à la suite d’un premier coup donné par le militaire. A l’issue de la bagarre, a-t-il raconté aux enquêteurs, le caporal Noyer est inanimé, Nordahl Lelandais glisse son corps dans le coffre de son Audi grise, roule une vingtaine de kilomètres puis le dépose sur le bas-côté d’une petite route de montagne.

Comme dans l’affaire Maëlys, l’accusé récuse toute intention de tuer, une version que n’ont pas retenue les juges d’instruction, qui l’ont renvoyé pour homicide volontaire. Le verdict est attendu autour du 12mai. L’accusé encourt trente ans de réclusion criminelle.

La source officielle de cet article : 20minutes.fr

Roberta Flores
Roberta Flores
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password