On a testé Fitle, l’appli pour essayer des vêtements sans sortir de chez soi

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
On a testé Fitle, l’appli pour essayer des vêtements sans sortir de chez soi


On parle beaucoup de commerce en ligne, mais on oublie qu’il ne représente aujourd’hui que 9 % du chiffre d’affaires global du commerce de détail (chiffres FEVAD). Et sur ces 9%, l’habillement, la chaussure et le textile représentent certes le 2ème secteur le plus important, mais très loin derrière le voyage.

Si l’habillement résiste aussi bien, c’est notamment parce que les consommateurs continuent de vouloir essayer avant d’acheter. Et ce malgré la simplification des procédures de retour (gratuité, dépôt en points relais, etc.). Partant de ce constat, la jeune startup Fitle a développé un service qui permet d’essayer des vêtements chez soi, via une cabine virtuelle.

Comment ça marche ?

Pour commencer, il faut récupérer l’application Fitle dans l’App Store ou le Play Store. Après avoir créé un compte (gratuit), Filte nous propose de créer un avatar virtuel. Pour ce faire, l’appli s’appuie sur trois photos à prendre directement avec le smartphone : de pied, de profil, et un autoportrait. Il suffit ensuite d’appeler l’avatar sur des sites marchands partenaires pour voir le rendu de telle ou telle pièce, et savoir quelle taille conviendra le mieux.

Les commerçants physiques doivent-ils s’en inquiéter ?

Nous avons testé la solution. On installe l’application, on crée un compte… jusqu’ici tout va bien. Au moment de prendre les fameuses trois photos, la situation se corse : il est quasiment impossible de les faire soi-même, donc assurez-vous de vous faire aider pour gagner du temps.

Ensuite, l’application conseille de porter des vêtements très près du corps pour détecter avec précision nos mensurations. Dans l’idéal, dans le plus simple appareil ou presque, mais par respect pour nos collègues, nous nous sommes contenté de notre tenue du jour. Après quelques minutes d’attente, l’application affiche enfin l’avatar, et là, effectivement, on se rend vite compte que la consigne de porter des vêtements près du corps n’était pas à prendre à la légère. Notre avatar virtuel s’avère être, disons, une version très « généreuse » de son équivalent dans la vie réelle.

Information - On a testé Fitle, l’appli pour essayer des vêtements sans sortir de chez soi

Peu importe, nous nous rendons sur un site de vente de pulls en cachemire, partenaire de la startup. Une fois sur la fiche de l’article, il suffit de se connecter à notre compte Fitle, puis de choisir une taille, un coloris, et de lancer un aperçu.

Seulement, que nous choisissions du S ou du XL, nous n’avons pas perçu de différence, jusqu’à activer la jauge de confort. Les zones rouges affichent les endroits trop serrés, et les zones vertes, les plus amples. Une excellente idée.

Information - On a testé Fitle, l’appli pour essayer des vêtements sans sortir de chez soi

Pour conclure, nous n’avons pas respecté les consignes de Fitle à la lettre, donc le rendu n’était pas réaliste. Mais au-delà de ce point, l’application mérite encore quelques ajustements… Il est par exemple impossible de corriger manuellement les mensurations détectées par l’appli. On aurait aimé aussi pouvoir créer un avatar sur la seule base des mensurations prises sur soi, à l’ancienne avec un mètre ruban. Enfin, peu de sites marchands sont aujourd’hui partenaires de la solution.



Marino Stozza
Marino Stozza
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password