PS5 date de sortie

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
PS5 : date de sortie, prix et fiche technique

La PS5 ou PlayStation 5 sera mise sur le marché fin 2020. Elle va proposer du Ray Tracing, une nouvelle manette DualSense plus immersive, des temps de chargement réduits grâce à un SSD de 825 Go et un lecteur Blu-Ray 4K. Date de sortie, prix et fiche technique… On vous dit tout ce que l’on sait déjà sur la PS5. Avec la sortie de la Xbox One X, on pouvait croire que Sony était sous pression. Ce serait sous-estimer le catalogue des PlayStation 4 qui continue de se vendre très bien et la popularité, plus globalement, de la PS4. Sony devrait pourtant lancer sa nouvelle console, la PS5, d’ici la fin de l’année 2020. Le logo PS5 a d’ailleurs été confirmé en marge du CES 2020: rien de très surprenant, il reprend la même charte graphique que celui de la PS3 et PS2 avant lui.

A quelle date la PS5 sera-t-elle lancée ?

Sony a confirmé que la console serait lancée pendant « la saison des fêtes de fin d’année 2020 » donc entre les mois d’octobre et de décembre. Une fuite a également suggéré que la date de sortie de la PlayStation 5 pourrait être fixée au 20 novembre. Mais il y a eu récemment deux coups de théâtre. D’abord, on a appris officiellement que Sony ne présentera pas la PS5 lors de l’E3 2020, événement qui est pourtant traditionnellement le lieu des grands lancements, pour Sony comme Microsoft.

La firme explique au passage se préparer à « une année de célébrations » en vue de la sortie de sa console PlayStation 5. Or, comment avoir « une année de célébrations » si la console n’est dévoilée qu’à la fin de l’année ? Sony commence à teaser à tout va sa console, et a même ouvert un site dédié. Pour autant, l’autre événement majeur, c’est l’épidémie de coronavirus qui perturbe lourdement la production en Chine. Il est vraisemblable que le calendrier de sortie ait été déjà complètement revu par Sony en coulisses à cause du coronavirus.

D’ailleurs, si on se base sur les dires d’un dirigeant de Sony la PS5 suivrait un calendrier de lancement semblable à la PS4. Ce qui suggère une présentation de la PS5 fin février voire début mars au plus tard. Dans tous les cas, Sony a plutôt intérêt à proposer rapidement sa nouvelle console : les ventes de la PS4 sont en effet en train de subir une baisse nettement plus prononcée que prévue. D’ailleurs, pour parer la sortie de la Xbox Series X, Sony proposerait deux modèles dont un Pro lors du lancement.

Quel prix pour la PS5 ?

Sony n’a pas encore dévoilé le prix de la PlayStation 5. Néanmoins, la PlayStation 5 serait vendue 449 € en Europe selon une fuite à prendre avec beaucoup de prudence. Pour autant, on a appris au détour de l’annonce des résultats financiers de Sony le 5 février 2020 qu’en interne, le prix de la PS5 n’est pas encore fixé. Un autre rapport suggère qu’en réalité Sony devra composer avec un coût de production initial de 450 €. Ce qui suggère que le prix de vente final sera plus élevé que prévu. D’ailleurs ce prix jugé trop élevé serait en interne à l’origine de retards.

Certaines rumeurs font même état d’un prix pouvant atteindre les 499, voire 549 dollars. Un tarif élevé aurait pour conséquence une production moindre : Sony envisagerait par conséquent de ne produire sa console qu’à 5 ou 6 millions d’exemplaires, dans un premier temps tout du moins. A titre de comparaison, le constructeur japonais avait fabriqué 7,5 millions d’exemplaires de la PS4 à sa sortie en 2013.

Quelle fiche technique pour la PS5 ?

A en croire une étude, les deux plus grosses attentes des fans de PlayStation pour la PS5 ce sont des graphismes améliorés et des temps de chargement réduits. Mark Cerny, architecte en chef de PlayStation, a déjà confirmé quelques éléments très intéressants de la fiche technique. On apprend ainsi justement que la console sera capable de délivrer des graphismes en 8K avec Ray Tracing et audio 3D. Il détaille ainsi certains points précis de sa fiche technique :

  • SoC AMD Ryzen 3e génération (7nm)
  • CPU Zen de 2 à 8 cœurs cadencé à 3,5 GHz
  • GPU AMD RDNA 2 d’une puissance de 10,28 TFLOPS
  • Ray Tracing
  • 16 Go de RAM GDDR6 256 bits
  • Stockage interne SSD « ultrarapide » de 825 Go avec une interface à 12 canaux (5,5 Go/s Raw
    de 8 à 9 Go/s compressé)
  • Emplacement NVMe SSD
  • Disque USB
  • Moteur 3D audio révolutionnaire
  • Un lecteur de disques Blu-Ray 4K

Le résultat de l’intégration du SSD de 825 Go, ce sont des temps de chargement inférieurs à 1 seconde. Lors d’une présentation, Sony a même comparé les temps de chargement de la PS5 avec ceux de la PS4 Pro. Pour vous donner une idée, ça va grossièrement 10 fois plus vite : il ne faudrait ainsi que 0,83 seconde pour charger Spider-Man, contre 8,10 secondes pour la PS4 Pro. Sony promet un débit de transfert de plus de 5 Go/sec. De plus, la PS5 permettra aux joueurs d’installer uniquement certaines parties d’un jeu afin de réduire les temps de chargement.

Notez qu’en ce moment, une rumeur persistante évoque des problèmes majeurs de conception sur le modèle actuel de la PS5. Des rumeurs qui sont infondées à en croire Mark Cerny, architecte système chez Sony, et qui promet un démontage de la console semblable à ce qu’a fait Microsoft avec la Xbox Series X.

Lire également : Sony révèle enfin la fiche technique de la PS5

Quels seront les jeux au lancement et les exclusivités de la PS5 ?

Voici la liste des jeux annoncés :

  • Gran Turismo 7
  • Godfall
  • Observer System Redux
  • Quantum Error
  • Outriders
  • Gods and monsters
  • Gothic (remake)
  • Rainbow Six Quarantine
  • The Lord of The Rings : Gollum
  • Watch Dogs : Legion
  • Dying Light 2
  • WRC 9
  • Lors of the Fallen 2
  • New Bluepoint Game

Et la liste des jeux annoncés mais non confirmés pour le moment sur PS5 :

  • Cyberpunk 2077
  • Final Fantasy VII Remake (Part 2)
  • The Elder Scrolls VI
  • Starfield
  • BioShock 4
  • Diablo 4
  • Overwatch 2
  • New NBA Live
  • Call of Duty 2020
  • Project Awakening
  • Sniper Elite 5
  • The Sims 5
  • Battlefield 6
  • Untitled Star Wars Game
  • Untitled Avatar Game
  • Beyond Good and Evil 2
  • Skull & Bones
  • Elden Ring
  • Payday 3
  • Untitled Saints Row Game
  • The Wolf Among Us 2
  • Back 4 Blood
  • Sons of the Forest
  • Sea of Stars
  • 30XX
  • Hytale
  • Convergence: A League of Legends Story
  • The Outlast Trials

Si on se base sur ce sondage les développeurs semblent déjà préférer la PS5 à la Xbox Series X. On devrait donc voir la liste rapidement s’allonger. Notez par ailleurs que Sony a révélé que la PS5 sera rétrocompatioble avec les 100 plus gros hits de la PS4.  Sony ne parle plus de vaste rétrocompatibilité contrairement à Microsoft qui annonce une Xbox Series X rétrocompatible jusqu’à la Xbox 360.

Quelle sera la définition maximale des jeux de la PS5 ?

L’information a plus ou été confirmée par GameStop : la nouvelle console de Sony devrait être compatible avec les téléviseurs 8K. Elle devrait donc être capable d’afficher une image en 7680 × 4320 pixels. On ignore cependant si cette prise en charge concernera à la fois les jeux et les vidéos (Microsoft nous avait déjà fait le coup avec la 4K et sa Xbox One S). Reste également à savoir si les jeux profiteront d’une telle définition de manière native, ou s’ils seront simplement upscalés et l’image retravaillée à la volée.

En outre, grâce au ray tracing, la console devrait profiter d’un bien meilleur rendu des jeux de lumière. Cette technologie a été introduite sur PC par les cartes graphiques RTX de Nvidia. Pour autant la console, on le sait déjà, utilisera un GPU AMD (génération Navi). Sony assure que tous les calculs de ray tracing seront effectués en temps réel, un domaine dans lequel AMD doit néanmoins encore faire ses preuves.

A quel point Sony va-t-il pousser la rétrocompatibilité ?

Une PS4
Crédits : Pixabay

La rétrocompatibilité avec les jeux PS4 est déjà acquise, puisque c’est le nouveau PDG de Sony Jim Ryan qui l’a confirmé lors d’une interview. Par contre, il semble que seuls 100 jeux du catalogue PS4 seront jouables sur PS5. D’après Mark Cerny, il s’agit d’une décision liée au coût de la rétrocompatibilité. Il n’est d’ailleurs plus question d’une rétrocompatibilité jusqu’à la PS1.

Sony veut par ailleurs éviter toute rupture générationnelle entre la PS4 et la PS5. Sony explique ainsi que si vous commencez un jeu sur la PS4 vous pourrez le terminer sur la PS5 sans recommencer de zéro. Un joueur sur PS5 pourra également jouer avec des joueurs sur PS4. Notez par ailleurs que Sony ne sera pas le seul à proposer une vaste rétrocompatibilité puisque Microsoft a révélé sélectionner des anciens jeux de son catalogue qui resteront compatibles avec la Xbox Series X.

A quoi ressemble la manette DualSense de la PS5 ?

Sony a révélé, sans que ce soit vraiment une surprise, que la PlayStation 5 bénéficierait d’une nouvelle manette, la DualSense. Cette fois, Sony a revu complètement son design et opte pour l’utilisation de deux coloris : blanc et noir. On retrouve néanmoins la même disposition de touches que sur la manette DualShock de la PS4, soit 4 touches emblématiques sur la partie de droite, deux sticks analogiques symétriques, les flèches directionnelles à gauche, les boutons R1 et L1, les gâchettes arrières R2 et L2, une lumière LED et une vaste zone tactile placée au centre. Contrairement à la DualShock, la manette est doté d’un port USB-C pour la recharge rapide, d’un micro supplémentaire, d’un bouton Mute et d’un bouton Create à la place du bouton Share.

On connaît par ailleurs certaines des technologies que Sony compte y intégrer. D’abord le retour haptique qui ridiculiserait la concurrence. Sony abandonnerait sa technologie rumble au profit d’un retour plus précis, fin et crédible pour renforcer l’immersion. Les gâchettes L2 et R2 seront adaptives, ce qui signifie que les éditeurs pourront augmenter leur résistance, de quoi là encore renforcer l’immersion. Sony assure que cette technologie va offrir de nouvelles sensations plus immersives.

Jim Ryan l’a dit lui même au détour d’une interview à Business Insider Japon : « l’audio 3D et le retour haptique de la manette sont aussi des choses qui, lorsque vous les essaierez, vous surprendront tant ils changent l’expérience du joueur. Même lorsque l’on joue à un jeu de course comme Grand Turismo Sport avec une manette PlayStation 5, c’est une expérience complètement différente. Bien que le jeu tourne bien avec l’ancienne manette, vous ne reviendrez pas en arrière après avoir fait l’expérience de la texture détaillée d’une route via le retour haptique et jouer avec les gâchettes adaptives ».  

Autre fonctionnalité inédite : la manette de la PS5 serait capable de détecter le rythme cardiaque et la sueur du joueur. Sony intégrerait ainsi de nouveaux capteurs dans ses manettes, afin d’analyser les données biométriques de la paume de l’utilisateur. L’objectif d’une telle intégration technologique serait d’adapter le gameplay à l’état du joueur. De quoi changer du tout au tout le déroulé d’un jeu vidéo quand l’utilisateur est calme ou au contraire, lorsqu’il est particulièrement stressé.

Sony envisagerait par ailleurs d’y intégrer une fonctionnalité plutôt originale : le partage de manette. Concrètement, le constructeur souhaite transformer les jeux solo en expérience multijoueur.Les joueurs pourraient donc se partager les commandes de la manette via plusieurs manettes. Pour un jeu de combat par exemple, un joueur pourrait gérer les touches croix, rond, carré, triangle pour les attaques. Un autre pourrait gérer les déplacements avec les joysticks tandis qu’un autre s’occuperait des coups puissants avec les gâchettes.Sony pourrait également permettre aux joueurs de se « passer la manette » en ligne. Un leader déterminerait le temps de jeu pour chacun des joueurs, et selon leurs performances, les joueurs pourraient jouer plus ou moins longtemps. En outre cette DualSense sera compatible avec la PS4.

PSVR 2 : la réalité virtuelle aussi au programme ?

Avec le Playstation VR (PSVR), Sony est devenu le premier fabricant de consoles à se lancer dans la réalité virtuelle, mais il reste encore du chemin à faire pour proposer quelque chose de vraiment performant. A l’heure actuelle, le système est moins bon que l’Oculus Rift et le HTC Vive. Le problème c’est que le PSVR pousse déjà la fiche technique de la PS4 Pro dans ses retranchements.

Le constructeur japonais devrait améliorer toute cela. Le PSVR2 disposerait de deux caméras avant et d’une caméra arrière. L’appareil profiterait également d’un écran transparent, ce qui éviterait au joueur d’être totalement coupé du monde avant de commencer une partie. Et tout naturellement, lorsque le jeu démarre, l’écran s’opacifie en conséquence pour immerger totalement le joueur dans sa partie.

Les spécialistes les plus optimistes espèrent une image en 4K par œil (soit 8K au total). Mais il est peut-être encore trop tôt pour une telle avancée technologique. On peut aussi espérer des contrôleurs de qualité et un Room Scale basé non plus sur la caméra, mais sur de vrais capteurs plus précis. Un brevet nous indique par ailleurs que Sony prépare un nouveau PS Move.

Pour autant il n’est pas certain que Sony lance la nouvelle version du PSVR en même temps que la PS5.

Quel design pour la PS5 ?

Nos confrères néerlandais de LetsGoDigital sont les premiers à avoir créé de magnifiques rendus à partir de brevets déposés par Sony. Ils permettent de se donner une première idée de la machine, ou en tout cas du kit de développement de la console. Le design de la PS5 grand public sera sans doute très différent. Il y a eu depuis plusieurs photos de cette console développeurs :

Pour autant, un nouveau design a aussi fait surface, repris par nos confrères de Let’s Go Digital. La forme de cette console ressemble davantage à ce que l’on attend de la version grand public de la PS5. Mais, prudence, car à ce stade rien n’est confirmé :

En parallèle de ce design potentiel, une capture de ce qui semble être l’interface de la PS5 a également fuité sur la toile. Comme vous pouvez le voir si l’image ci-dessous, il pourrait s’agir d’une version préliminaire de l’environnement de la console, estampillée version « 0.100.200 ». Elle reprend de nombreux caractéristiques de l’interface PS4, à commencer par son système de navigation par tuiles, et un fond bleu animé avec des icônes représentant les différents boutons emblématiques de la manette.

 

 

Roberta Flores
Roberta Flores
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password