quatre questions sur les résultats prometteurs de l’étude Explore Covid-19

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
quatre questions sur les résultats prometteurs de l'étude Explore Covid-19

Des équipes marseillaises ont publié,dans la sérieuse revue scientifique « Nature », une étudeencourageante dans le cadre de la recherche de traitements efficaces contre le Covid-19. Des essais cliniques sont en cours.

La course au vaccin contre le Covid-19 se poursuit dans la frénésie générale, occultant presque les avancées qui ponctuent la recherche de traitements. Dans la cité phocéenne, une équipe nommée Explore Covid-19, composée de chercheurs d’Innate Pharma, de Marseille Immunopole, du Centre d’immunologie de Marseille-Luminy et de plusieurs hôpitaux et centres universitaires de la région a publié mercredi 29 juillet les résultats de son étude dans la prestigieuse revue scientifique Nature (en anglais). Les éléments apportés par cette « task force » constituent une avancée dans la recherche médicale contre l’épidémie de Covid-19, qui a fait plus de 668 000 morts dans le monde jeudi 30 juillet, selon l’université Johns-Hopkins.

Qu’est-ce que le projet Explore Covid-19?

L’équipe de recherche exploratoire a réalisé une analyse des « cellules immunitaires des patients présentant un Covid-19 à différents stades de la maladie », explique l’entreprise pharmaceutique Innate Pharma dans un communiqué (PDF). « L’objectif de cette étude était de mieux comprendre la réponse immunitaire chez les patients et d’identifier de nouveaux moyens potentiels de combattre l’infection virale », détaille-t-elle.

Les scientifiques marseillais ont surveillé la réponse immunitaire de 82 individus. Parmi eux des témoins sains, des personnes peu symptomatiques, et surtout des patients présentant des formes sérieusesde la maladie. La grande majorité des patients du Covid-19 « ne développent pas de forme qui nécessite de prise en charge particulière », souligne Eric Vivier, immunologiste et directeur scientifique d’Innate Pharma. L’effort des scientifiques s’est donc tourné vers les formes les plus graves d’évolution de la maladie: « On s’est intéressés aux personnes qui présentaient plusieurs formes d’atteinte pulmonaire« , explique-t-il.

Qu’est-ce quel’équipe scientifique a découvert?

« Depuis le départ, on sait que l’aggravation de la maladie est liée à une sur-réaction du système immunitaire, et notamment à l’action de cytokines, qui sont des molécules qui circulent dans l’organisme et qui ont des vertus inflammatoires », explique l’immunologiste. L’action des orages cytokiniques et leur responsabilité dans l’aggravation de l’état des patients était constatée, et plusieurs molécules cytokiniques étaient dans le viseur des équipes médicales, en particulier l’interleukine-6, une molécule intervenant dans la phase aiguë de la réaction du système immunitaire. L’équipe marseillaise a décidé, elle, d’explorer une autre pisteconcernant la réponse immunitaire, celle« d’autres molécules, qu’on appelle les molécules du complément », détaille Eric Vivier.

Le système du complément fait partie de l’immunité innée. Il s’agit d’« un ensemble de 35 molécules qui sont secrétées par l’organisme et qui s’activent les unes les autres », en « cascade ». Dans ceprocessus, une molécule, nommée C5,est regardée de près parles scientifiques.Elle est scindée en deux : C5a et C5b. Et « autant C5b est très importante pour l’immunité, autant C5a ne semble pas vraiment requise, mais semble jouer un rôle très important dans le déclenchement de la réaction » immunitaire, relève Eric Vivier. La molécule a la particularité d’attirer des cellules immunitaires, dites cellules myéloïdes sur le lieu de l’infection.

L’équipe a donc décidé de vérifier si cette protéine ne serait pas présente, de manière disproportionnée, dans les organismes des personnes présentant des atteintes pulmonaires liées au Covid-19. Leur théorie est confortée par les premiers résultats: « Dès qu’on rentre dans des formes de pneumonies à Covid-19, on observe une augmentation très importante de la quantité de C5a », constate l’immunologue. La proportion de molécules augmente parallèlement à « l’évolution clinique de la maladie ». En s’accumulant, les protéines de C5a attirent un nombre croissant de cellules immunitaires, participant ainsi à l’emballement du système immunitaire, ce qui va conduire à une détérioration des tissus. Cette « voie » était jusqu’alors ignorée dans la réponse immunitaire au Covid-19.

Cette découverte permettra-t-elle de mettre au pointun traitement?

En s’intéressant à l’emballement immunitaire responsable de l’aggravation des cas de Covid-19, l’équipe scientifique marseillaise cherchait à identifier des mécanismes connus, permettant de « repositionner des médicaments » existants, de telle façon à « pouvoir prendre en charge le plus rapidement possible les patients« .

Après avoir identifié la voie C5a-C5aR1, les chercheurs se sont intéressés à l’anticorps avdoralimab, actuellement développé par le laboratoire Innate Pharma pour la prise en charge de plusieurs pathologies, notamment de cancers. Cet anticorps permettrait de bloquer la voie mise en évidence par l’équipe, et ainsi de« limiter l’infiltration des cellules myéloïdes aux sites inflammatoires et prévenir l’inflammation pulmonaire associée à un SDRA [syndrome de détresse respiratoire aiguë]« , note la société de biotechnologie.

Quand pourra-t-on savoir si cet anticorps marche?

Des tests ont été réalisés sur des souris de laboratoire. Leurs résultats sont encourageants et ont permis à l’équipe de lancer, début mai, un essai clinique multicentrique et randomisé, visant à infirmer ou confirmer ces conclusions chez l’homme. Le recrutement des participants est encore en cours. Il faut à présent laisser le temps aux équipes médicales de vérifier dans des conditions réelles si l’anticorps avdoralimab permet de bloquer l’emballement du système immunitaire et ainsi d’éviter le développement des formes les plus graves de la maladie, comme l’espère l’équipeExplore Covid-19.

Source : France Info

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password