Radio France annonce un plan pour soutenir la filière musicale française et notamment les festivals annulés

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Radio France annonce un plan pour soutenir la filière musicale française et notamment les festivals annulés

L’idée est de consolider la part de musique francophone, obligatoire sur les radios, mais aussi d’augmenter la part de production française pour que les droits d’auteur viennent compenser en partie les annulations de concerts et de festivals.

Dès lundi, tous les soir de 21 heures à 22 heures, le Printemps de Bourges prendra le contrôle de France Inter où l’auditeur pourra retrouver les meilleurs moments des éditions précédentes et une soirée de « Printemps imaginaire » le vendredi, avec un concert confiné à cause du coronavirus d’Izia et un DJ set de Rone. Mouv proposera de son côté des soirées spéciales rap mercredi et jeudi.

L’été s’annonce lui aussi en musique puisque France Inter proposera des dispositifs semblables pour les Eurockéennes de Belfort, les Francofolies de La Rochelle ou le Fnac Live parisien. France Musique fera de même avec le festival normand « Jazz sous les pommiers » du 15 au 23 mai et négocie pour des festivals étrangers comme Verbier, en Suisse.

>> Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct.

 Alors que certaines émissions de Radio France reviennent en direct, la musique est plus présente à l’antenne en soirée, par exemple sur France Bleu ou dans davantage de cases au sein des émissions de France Inter. Des nouveautés feront aussi leur apparition dans les playlists de Fip.   L’idée est de consolider la part de musique francophone, obligatoire sur les radios, mais aussi d’augmenter la part de production française pour que les droits d’auteur viennent compenser en partie les annulations de concerts et de festivals.

« L’ensemble de la filière est fragilisée et les revenus de la musique vont se tarir », prévient Didier Varrod, le directeur de la musique des antennes de Radio France.  

« C’est le rôle du service public d’assurer une continuité. 2020 ne peut pas être une année morte culturelle et musicale ».Didier Varrod

Des spots vont faire la promotion de cette initiative sur les antennes avec le mot-clé #RadioFranceAvecLaScèneFrançaise. Radio France regarde aussi après la fin du confinement, prévue pour être progressive à partir du 11 mai. Des concerts pourraient être organisés, sûrement à huis clos et en respectant les distances de sécurité, tandis qu’une Fête de la musique très particulière est aussi en cours de discussion avec France Télévisions et les médias des services publics belge, suisse et canadien.

Source : Franceinfo

Marino Stozza
Marino Stozza
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password