Rapport de durabilité 2019-2020 et lauréats du Fonds pour des initiatives durables à Polytechnique Montréal

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Rapport de durabilité 2019-2020 et logo du Fonds pour des initiatives durables de Polytechnique Montréal

 

Ce rapport est publié alors que s’achève un important cycle de réalisations, amorcé il y a quatre ans avec le lancement du Plan d’action en développement durable 2016-2020. Le présent rapport est donc le dernier à rendre compte des résultats en lien avec les objectifs qui y étaient fixés, de la formation jusqu’aux opérations.

Un bilan éloquent de la portée des gestes collectifs

Pour convaincre les automobilistes d’opter pour des options de transport moins polluantes dans le cadre de leurs déplacements domicile-campus, plusieurs initiatives ont vu le jour : l’échange de permis de stationnement contre des titres de transport collectif, la promotion d’une plateforme de covoiturage, l’ajout de supports à vélo, la mise en place d’un service de retour garanti à domicile en cas d’imprévus ou d’intempéries, ainsi que l’organisation d’activités de burinage et de mises au point mécaniques de vélos.

Parmi les faits marquants, notons également la production d’une analyse du cycle de vie (ACV) institutionnelle. Peu d’établissements d’enseignement supérieur peuvent se targuer d’avoir mené une démarche d’ACV aussi complète pour identifier les principales sources d’émissions de gaz à effet de serre associées à leurs activités. Aussi rigoureux que transparent, ce bilan carbone expose les bases sur lesquelles Polytechnique construit l’avenir et, conséquemment, lui permet de mieux orienter ses actions. Dans la foulée de cette analyse, Polytechnique s’est jointe aux signataires d’une lettre d’urgence climatique déposée à l’ONU en 2019, souscrivant du même coup à l’objectif d’atteindre la carboneutralité d’ici 2050.

Mentionnons aussi les nouvelles certifications obtenues depuis 2016 : STARS, Campus équitable, Vélosympathique et Parité. Véritables sceaux d’excellence, elles reconnaissent la vigueur et l’ampleur des performances sociales et environnementales.

Louise Millette, directrice du Département des génies civil, géologique et des mines et responsable du Bureau du développement durable, est fière du chemin parcouru. « Qu’on se félicite! Notre communauté a l’audace de se doter de plans d’action ambitieux, mais a surtout les compétences et la volonté de faire le travail requis sur le terrain pour en atteindre les objectifs. Nous mettons maintenant le cap sur 2024 avec une nouvelle feuille de route. Le Plan d’action en développement durable 2020-2024 nous engage à investir notre expertise en ingénierie durable, là où des progrès sont nécessaires. Des bénéfices d’inclusion, de solidarité, de justice, d’égalité, tant pour nos étudiantes et étudiants que pour le bien commun sont attendus », a-t-elle souligné.

Projets lauréats du Fonds pour des initiatives durables

Le Bureau du développement durable a dévoilé les projets qui seront soutenus par le Fonds pour des initiatives durables (FID) de Polytechnique Montréal pour la prochaine année.

Ce fonds, qui est financé conjointement par l’Association étudiante de Polytechnique (AEP), l’Association des services alimentaires de Polytechnique (ASAP), l’Association des étudiants des cycles supérieurs de Polytechnique (AÉCSP) et le Bureau du développement durable, appuie des initiatives qui sont pilotées par des étudiants et étudiantes, des professeurs et professeures ou des membres du personnel et qui sont en adéquation avec les objectifs de durabilité de l’établissement.

Quatre projets ont été retenus par le comité de sélection :

  • BuildQuest : développement d’une formation en électronique pour aider les étudiants et étudiantes à monter un ordinateur personnel adapté à leurs besoins et accroître leurs habiletés de réparation (Soutien de 1 300 $)
  • Serre-toi : mise en place d’un mur végétal hydroponique dédié à l’agriculture urbaine (Soutien de 1 417 $)
  • Moulage par injection : conception d’équipement de moulage par injection comme solution pour réutiliser les déchets résiduels d’impression 3D du PolyFab Normand Brais (Soutien de 3 540 $)
  • Coupe menstruelle : mise en place d’équipements pour le lavage de coupes menstruelles dans les cabinets de toilette à Polytechnique (Soutien de 4 200 $)

En savoir plus

Rapport de durabilité 2019-2020 de Polytechnique Montréal
Site du Bureau du développement durable
Site du Fonds pour des initiatives durables

Source officielle de cet article : ICI

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password