RDC: les élus de l'Ituri lancent un cri d'alarme

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
RDC: les élus de l'Ituri lancent un cri d'alarme

Publié le : Modifié le :

En RDC, des élus de l’Ituri tirent la sonnette d’alarme. Hier samedi 18 avril, le caucus des parlementaires de cette province du Nord-Est a appelé, à partir de Kinshasa, le président de la République et le gouvernement à mettre tout en œuvre pour arrêter les violences qui ont repris dans cette partie du pays. Ils alertent contre une généralisation des conflits communautaires en Ituri.

avec notre correspondant à Kinshasa, Kamanda Wa Kamanda

Visite du chef de l’Etat, opérations militaires, dialogue inter communautaire… malgré tous ces efforts, le feu couve encore en Ituri, ont fait savoir ces sénateurs et députés nationaux.

Selon eux, la CODECO, le seul groupe qui a refusé de déposer les armes, continue d’endeuiller toute la région.«Malgré qu’on a tué leur leaderNgudjolo, malgré qu’on a arrêté deux têtes pensantes, les auteurs intellectuels se sont maintenant réorganisés comme pour se venger, nous explique le sénateur Alphonse Ukeci Rundi. Alors, ils tuent de très mauvaise manière. Ils sont même à la porte de Bunia. Dimanche 13 avril, ils ont attaqué un poste de police. Ils ont tué quatre éléments des forces de sécurité».

Ces parlementaires de l’Ituri alertent également sur la présence, dans la région, d’un nouveau groupe armé.«Il y a un groupe armé actif dénomméTshini ya kilima,dont le mode opératoire est similaire à celui de Codeco, qui opère dans le territoire d’Irumu…»

Pour le caucus des parlementaires de l’Ituri, le gouvernement devrait tout faire pour éviter le pire. « Maintenant…on voit de jeunes gens avec des bâtons à la main en train de courir, en train de chanter. Je crois que quelque chose peut se produire, si on ne fait pas attention », poursuit Alphone Ukeci Rundi.

Aussi, les signataires de la déclaration demandent à la Monusco de s’impliquer à fond dans la protection des populations et d’appuyer l’armée gouvernementale.

Source du post: RFI

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password