Résidence de recherche et de création pour artistes issus des minorités ethniques et visibles

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Résidence de recherche et de création pour artistes issus des minorités ethniques et visibles

Un appel de candidatures vise les artistes diplômés issus de l’immigration et membres des minorités ethniques et visibles.

Le nouveau programme de résidence de recherche, de création et de production «Intersections» s’adresse aux diplômés récents de la maîtrise en arts visuels et médiatiques issus de l’immigration et provenant de minorités visibles et ethniques. Photo: Romeo Gongora/ ÉAVM

L’École des arts visuels et médiatiques (ÉAVM), en collaboration avec le Conseil des arts de Montréal (CAM) et le Centre d’art contemporain Optica, lance un appel de candidatures destiné aux artistes professionnels membres des minorités ethniques et visibles et issus de l’immigration, qu’ils et elles soient nés à l’étranger ou ici, mais dont les parents sont originaires d’un autre pays. Les candidates et candidats éligibles au nouveau programme de résidence de recherche, de création et de production «Intersections» doivent également être diplômés récents de la maîtrise en arts visuels et médiatiques (entre 2017 et 2021). Une séance d’information virtuelle sur le nouveau programme aura lieu le 13 avril prochain, à 11 h. Pour participer à la séance, il faut s’inscrire avant le 11 avril par courriel à intersections@uqam.ca

Le projet pilote vise à offrir du soutien à une ou un artiste, dont un accès aux ateliers techniques spécialisés de l’École des arts visuels et médiatiques, et à un studio de création pour une durée d’un an ainsi que trois mois de résidence de recherche à l’automne 2021 au Centre d’art contemporain Optica. L’objectif est de réaliser une exposition solo qui sera présentée chez Optica. De l’accompagnement professionnel sera aussi offert à l’artiste, à raison de 60 heures au total, dont la moitié par le professeur de l’ÉAVM Romeo Gongora et l’autre par un membre du Centre Optica. «Il est difficile pour les artistes émergents issus de la diversité de se tailler une place dans le milieu professionnel, affirme le professeur en approches critiques des diversités culturelles, qui est également cofondateur du Centre d’art et de recherche sur les diversités culturelles. Un accompagnement donné par un autre artiste professionnel peut les aider à mieux réussir la transition entre le milieu académique et la pratique.»

Selon le professeur, le programme «Intersections» est unique en son genre au Canada, puisqu’il réunit à la fois une université, un conseil des arts et un centre d’artistes. «Le projet pilote permettra également de documenter et de mieux comprendre la réalité des artistes issus de l’immigration et des minorités visibles, note Romeo Gongora. Nous voyons le projet comme un lieu d’échange et de rencontre entre ces artistes et le milieu institutionnel.» Romeo Gongora espère que ce nouveau partenariat suscitera l’intérêt des jeunes artistes provenant des minorités visibles et ethniques et qu’il aura des retombées sur les inscriptions à l’École des arts visuels et médiatiques.

Pour poser sa candidature, on doit transmettre son curriculum vitæ, une lettre de motivation (500 mots maximum) dans laquelle on décrit le projet de recherche proposé, les objectifs prévus, l’échéancier pour les trois mois de la résidence et sa pertinence pour la démarche artistique, une courte biographie (100 mots maximum), des explications sur sa démarche artistique (500 mots maximum) ainsi qu’un portfolio d’images ou d’extraits vidéo ou audio.

La date limite pour déposer une demande de candidature est le 25 avril 2021, à minuit. Le dossier de candidature doit être transmis à l’adresse courriel intersections@uqam.ca

La personne sélectionnée recevra une subvention de recherche (1500 dollars maximum), un cachet de production (3 000 dollars), d’exposition (2 120 dollars) et de présentation publique (125 dollars). À l’issue de la résidence, l’artiste présentera une exposition solo dans les locaux du Centre Optica au cours de l’année 2023. La lauréate ou le lauréat fera également une présentation publique sur sa pratique artistique.

La source officielle de cet article : UQAM

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password