Subventions Alliance du CRSNG: Polytechnique Montréal au premier rang avec 24% des subventions octroyées aux universités québécoises

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Le projet d’utilisation des puits à colonne permanente en géothermie pour l'électrification efficace du secteur institutionnel et commercial du professeur Philippe Pasquier fait partie des projets soutenus par les subventions Alliance du CRSNG.

Le projet d’utilisation des puits à colonne permanente en géothermie pour l’électrification efficace du secteur institutionnel et commercial du professeur Philippe Pasquier fait partie des projets soutenus par les subventions Alliance du CRSNG.

Les subventions Alliance ont pour objectif de favoriser les collaborations entre des chercheurs universitaires et des organismes partenaires issus des secteurs privé, public ou sans but lucratif. Elles appuient des projets de recherche réunissant des partenaires complémentaires pour générer de nouvelles connaissances et accélérer l’application des résultats de la recherche au bénéfice des Canadiennes et des Canadiens.

Les 20 projets de Polytechnique Montréal appuyés par le CRSNG témoignent de la diversité et de la pertinence des expertises qui y sont rassemblées, de la cybersécurité des avions à l’implantation de la géothermie dans des écoles, en passant par le développement d’options de rechange aux pesticides en agriculture, la fabrication d’un véhicule lunaire ou la conception de dents personnalisées par intelligence artificielle, pour ne souligner que quelques-uns des projets (la liste complète se trouve plus bas).

Les 9,8 millions de dollars en subventions décrochées par ses chercheuses et chercheurs permettent à Polytechnique Montréal de trôner au premier rang des universités québécoises avec près du quart, soit 24,4 %, des 40,1 millions de dollars accordés par le CRSNG dans le cadre du programme Alliance. Polytechnique est derrière 18,5 % (20/108) des projets québécois appuyés par le CRSNG dans le cadre de ce concours.

À l’échelle du pays, Polytechnique Montréal enlève l’une des plus grosses parts avec rien de moins que 8,3 % du budget total de 117,3 millions de dollars alloué par le CRSNG aux subventions Alliance. 20 des 414 subventions Alliance du CRSNG ont été accordées à des chercheuses et chercheurs de Polytechnique, soit 4,8 % à l’échelle du pays.

« Cet appui qu’accorde le CRSNG aux professeures et professeurs de Polytechnique Montréal soutient vigoureusement notre objectif de mener des projets de recherche en adéquation avec les enjeux actuels et futurs de la société», souligne Philippe A. Tanguy, directeur général de Polytechnique Montréal. « Il nous permet aussi de continuer à assurer une formation de premier plan aux ingénieures et ingénieurs de demain, des scientifiques de très haut niveau appelés à être de véritables acteurs de changement dans un monde en pleine mutation. »

Une recherche centrée sur les besoins de la société

Les résultats du premier concours Alliance du CRSNG témoignent du dynamisme de la recherche qui se fait à Polytechnique Montréal. Depuis le 1er juin 2018, l’université a embauché 57 professeures et professeurs, portant son actif à près de 300.

Le nombre grandissant de chercheuses et chercheurs affiliés à Polytechnique Montréal ne fait pas baisser la qualité de la recherche qui s’y fait. Un prestigieux palmarès de l’Université Stanford en a d’ailleurs témoigné dernièrement. Selon ce classement, 50 scientifiques actuels et anciens de Polytechnique Montréal figurent au « top 2 % mondial » des scientifiques les plus cités dans leur domaine respectif pour l’année 2019.

Tableau des 20 octrois du CRSNG

En savoir plus

Site des subventions Alliance du CRSNG

Source officielle de cet article : ICI

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password