suivez l’audition du président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy devant la commission d’enquête parlementaire

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
suivez l'audition du président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy devant la commission d'enquête parlementaire

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #CORONAVIRUS

10h26 : Concernant la reprise à l’école, c’est assez incroyable comment les parents puissent être négatifs. C’est toujours les mêmes qui sont dans la critique systématique. Il est important psychologiquement pour les enfants de retrouver l’enseignant et les camarades.

10h26 : Moi, personnellement, je suis contente que ma fille en petite section reprenne l’école, elle n’attend que ça. Sa grande sœur en CP a repris depuis le 18 mai et cela se passe très bien. De toute manière, en septembre, le virus sera toujours là. Et ma petite a plus que besoin que de retrouver du lien social et un semblant de normalité.

10h26 : D’autres commentaires me parviennent et défendent un retour en classe.

10h12 : Bonjour. Un protocole qui indique que si les classes sont trop petites, on va ailleurs avec les élèves. Mais l’école n’est pas une garderie. Monsieur Blanquer a-t-il déjà mis les pieds dans une école ? Un peu d’honnêteté ferait du bien. Bonne journée.

10h09 : Bonjour, en tant que parents nous ne sommes pas sereins non plus et nous vous remercions de votre honnêteté. C’est la raison pour laquelle en tant que parent, je décide que mon enfant ne retournera pas à l’école. Tout ceci doit se faire dans la concertation et certainement pas à 15 jours des vacances.

10h09 : Bonjour FI. Enseignant dans une école comprenant 21 classes nous nous apprêtons à effectuer notre 4ème rentrée avec des conditions différentes. Aucun problème pour assumer ces évolutions pas très facile à prévoir SAUF la dernière. Ce qu’on nous demande pour le 22 juin, vu notre organisation actuelle, est une rupture brutale du protocole sanitaire.On a l’impression de passer du peu, c’est certain mais géré au tout qui rompt la progressivité des protocoles sanitaires mis en place depuis le début de l’épidémie. Espérons que tout se passe bien…

10h08 : Dans les commentaires, je reçois des messages illustrant les craintes des parents, et la colère de certains enseignants, avec ce retour en classe le 22 juin. Voici un petit aperçu.

10h03 : « Il y a eu beaucoup de peur, parfois justifiée, parfois un petit peu excessive autour de tout cela. Il faut aujourd’hui, en quelque sorte, recréer la confiance.«

Jean-Michel Blanquer souhaite rassurer les parents qui redoutent un retour en classe le 22 juin, pour deux semaines.

10h01 : « Notre but c’est ce qu’il y ait le plus possible d’élèves qui reviennent », assure le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer sur franceinfo.

09h40 : Alors que Pékin fait face à un rebond de nouveaux cas confirmés de Covid-19, le ministère chinois de la Santé a fait état de 21 malades supplémentaires au cours des vingt-quatre dernières heures dans cette ville de 21 millions d’habitants. Cela porte à 158 le nombre de cas recensés depuis la semaine dernière. Des précisions se trouvent dans cet article.

09h40 : « Nous ne fermerons pas le pays à nouveau. Nous n’aurons pas à le faire. » Donald Trump s’est prononcé, hier, contre une nouvelle fermeture des commerces et des entreprises en dépit d’une hausse des nouveaux cas de contaminations au coronavirus dans plusieurs États américains. Il s’exprimait sur la chaîne de télévision Fox News.

09h29 : L’ouverture partielle des frontières européennes au tourisme pour cet été est une chose, l’arrivée effective de ces touristes en est une autre. La côte croate, destination touristique en plein boom depuis dix ans, risque de ne pas pouvoir faire le plein cet été. A Zadar, en Croatie, le « tourisme de fête » ne reprend que timidement.

(FRANCEINFO / DAILYMOTION)

09h00 : Il est 9 heures, voici un nouveau rappel des principaux titres :

•Emmanuel Macron célèbre, à Paris puis à Londres, le 80e anniversaire de l’appel du 18 juin de Charles de Gaulle. Il doit se rendre ce matin aux Invalides pour une visite du Musée de la Libération. Suivez les cérémonies en France et au Royaume-Uni dans l’émission spéciale de franceinfo et France 2.

• Le protocole sanitaire allégé pour les deux dernières semaines à l’école a été divulgué hier soir. Voici les principaux points à retenir.

• L’Organisation mondiale de la santé a annoncé, hier, avoir décidé d’arrêter les essais cliniques sur l’hydroxychloroquine en tant que traitement potentiel des malades du Covid-19 hospitalisés.

• Alors qu’Air France va supprimer entre 8 000 et 10 000 postes d’ici 2022, soit 15 à 20% de ses effectifs, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire indique sur France Inter que le gouvernement ne veut pas de départs « forcés ».

08h55 : Après 100 jours de repos forcé, la Premier League a repris ses droits, hier, en rendant hommage au mouvement Black Lives Matter et aux personnels soignants ayant lutté contre la pandémie de Covid-19. Francetv sport revient sur les images marquantes de ce retour sur les terrains.

(PETER POWELL / AFP)

08h48 : « Au départ, tout le monde a salué le fait que le gouvernement ait mis l’accent sur le versant sanitaire, mais là, on a basculé sur le versant économique pour que les parents puissent travailler. »

Des enseignants et directeurs d’établissements contactés par franceinfo critiquent l’action de l’exécutif sur le retour en classe prévu le 22 juin et relatent des difficultés matérielles. « Dans mes classes qui font 70 m², on a déjà enlevé les meubles et les coins jeux, mais je n’ai pas 75 tables individuelles, alors comment je fais ? », s’interroge Claude à propos de l’application du nouveau protocole sanitaire.

08h23 : « On n’est pas très sereins, ni contents de ce qui se passe », glisse un directeur et enseignant dans une école élémentaire de Dijon (Côte-d’Or). En annonçant dimanche dernier que « les crèches, les écoles, les collèges » allaient rouvrir « à partir du 22 juin » pour « tous les élèves de manière obligatoire et selon les règles de présence normales », Emmanuel Macron n’a pas forcément simplifié une situation déjà complexe sur le terrain.

08h01 : Alors qu’Air France va supprimer entre 8 000 et 10 000 postes d’ici 2022, soit 15 à 20% de ses effectifs, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire indique sur France Inter que le gouvernement ne veut pas de départs « forcés ».

07h58 : « Comme toujours, en psychiatrie, cela apparaît après coup. Cela commence, et on va en voir de plus en plus : ce sont les après-coup, les chocs post-traumatiques. Les gens ont tenu, tenu, et maintenant ils craquent.«

Retrouvez dans notre article les témoignages d’autres professionnels de santé et les explications sur cette nouvelle vague de malades qui frappe les servies psychiatriques.

07h55 : Pour Roland Jouvent, psychiatre à la Fondation Rothschild à Paris, l’épidémie de coronavirus et le confinement ont eu plusieurs effets notables sur la santé mentale des Français. « Il y a eu ceux dont l’état s’est amélioré, qui ont vécu le confinement comme une pause », observe le médecin, et, de l’autre côté, « les pathologies sévères » qui « se sont aggravées ».

07h59 : Psychose aiguë, délires, épisodes schizophréniques… Depuis plusieurs semaines, une nouvelle vague de malades déferle dans les services psychiatriques, déjà fragilisés, alertent des chefs de service d’Ile-de-France. « On a un triplement des urgences« , confirme Faycal Mouaffak, psychiatre à l’établissement public de santé de Ville-Evrard à Neuilly-sur-Marne (Seine-Saint-Denis).

Nouvelles - suivez l'audition du président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy devant la commission d'enquête parlementaire

(NICOLAS PORTNOI / HANS LUCAS / AFP)

Nouvelles - suivez l'audition du président du conseil scientifique Jean-François Delfraissy devant la commission d'enquête parlementaire

Source : France Info

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password