Test du Samsung Galaxy S20 : petit smartphone

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Test du Samsung Galaxy S20 : ce petit smartphone est une grande réussite

Sur le marché du smartphone, rares sont les appareils dont la taille de l’écran ne dépasse pas les 6,5 pouces. À vrai dire, sur le secteur du « petit » format, Apple, Google et Samsung nous semblent les derniers constructeurs encore véritablement engagés.

Avec son Galaxy S20 (6,2 pouces), Samsung propose aux fans d’Android un smartphone qui reste facilement manipulableà une main. Cet appareil est commercialisé 909 euros (version 4G) ou 1009 euros (version 5G). Nous avons testé cette dernière déclinaison pendant une longue semaine.

Galaxy S20 : un bonheur en main

Dans les faits et en dehors de leur diagonale, il n’existe que très peu de différences entre le Galaxy S20 (6,2 pouces) et le Galaxy S20+ (6,7 pouces). Le « petit » S20 présente comme seules différences l’utilisation d’une batterie de plus petite capacité (4000 contre 4500 mAh) et l’absence de capteurToF, mais nous y reviendrons plus tard.

À lire aussi en: Test du Samsung Galaxy S20+ : un excellent smartphone qui préfère la maîtrise à l’innovation

En main, peu de smartphones offrent une aussi bonne expérience que ce Galaxy S20. À vrai dire, sa largeur limitée de 6,91 cm en fait le second mobile le plus facile à tenir derrière le Google Pixel 4 (6,88 cm). Les Galaxy S10e (6,99 cm), Galaxy S10 (7,04 cm) ou autres iPhone 11 Pro (7,14 cm) n’offrent pas une préhension aussi agréable. Nous avons ici un smartphone vraiment taillé pour les amoureux des petits formats… et sans sacrifier à la surface d’affichage, très confortable.

En optant pour un écran au format 20:9 plutôt que 19:9, Samsung réussit l’exploit de proposer une dalle plus grande que celle duGalaxy S10 (6,1 pouces) dans un smartphone pourtant plus facile à manipuleret pas seulement à cause de sa compacité. L’absence de bords incurvés améliore aussi l’utilisation, la paume de votre main n’entrantplus en contact malencontreux avec l’écran.

Sonpoids-plume de 163 grammes est également un avantage à l’heure où les mobiles ont la fâcheuse tendance de dépasser les 200 grammes (on pense notamment au Galaxy S20 Ultra). Si c’est ici un peu plus qu’un Galaxy S10 (158g) ou S10e (150g), nous ne pouvons que reconnaître que l’appareil se fait facilement oublier en main.

Actualités - Test du Samsung Galaxy S20 : petit smartphone

Vous l’aurez compris, la catégorie des petits smartphones a un nouveau champion. En attendant que tous les mobiles se plient comme un Galaxy Z Flip, le Galaxy S20 est un parfait compromis pour les fans d’appareils compacts.

Un taux de rafraîchissement de 120 Hz très appréciable

Comme ses deux grands frères, l’écrandu Galaxy S20 propose un taux de rafraîchissement de 120 Hz. Si par défaut, il est configuré sur du 60 Hz, cette option, lorsqu’on l’active, permet de multiplier par deux le nombre d’images affichées par seconde pour améliorer la fluidité de navigation. Nous sommes vraiment tombés amoureux de cette technologie au fur et à mesure de nos jours d’utilisation. À vrai dire, retourner à un smartphone classique donne vraimentl’impression de revenir à l’âge de pierre.

Actualités - Test du Samsung Galaxy S20 : petit smartphone

Seul défaut, l’option 120 Hz impacte sensiblementl’autonomie. Selon nos mesures, il y a deux heures de différence entre le mode 60 Hz et le mode 120 Hz. C’est énorme. Etant donnéla petite endurance du smartphone (sur laquelle nous reviendrons dans quelques lignes), il est peut-être plus sage de rester au maximum sur le 60 Hz. C’est bien dommage.

À lire aussi: Samsung Galaxy S20 : son mode 120 Hz fait chuter son autonomie de 20%

Un écran très lumineux

Sans entrer dans les détails (notre test du Galaxy S20+ développe cette partie plus longuement), l’écran du Galaxy S20 est l’un des meilleurs du marché. Sa luminosité maximale de 864 cd/m2 le rend utilisable en toutes circonstances (il est d’ailleurs le second meilleur smartphone du moment, derrière le S20 Ultra) tandis que ses couleurs s’avèrent d’un réalisme exemplaire. En optant pour le mode d’affichage «naturel», on optient un Delta E de 2,04 selon notre laboratoire. Cette mesure, qui montre la différence entre la réalité et les couleurs affichées, nous satisfait vraiment. Dommage que, par défaut, l’affichage «vif» de Samsung se contente d’un Delta E de 4,88. Pensez bien à changer ce réglage si vous faites l’acquisition de ce smartphone.

Des performances au rendez-vous…

En France, c’est le processeur Exynos 990 qui anime le Galaxy S20 de Samsung. Nous aurions certes préféré profiter du Snapdragon 865 comme nos amis américains (notamment pour des questions d’autonomie), mais, en termes de puissance, il n’y a pas grand-chose à reprocher l’appareil. Tout fonctionne avec beaucoup de fluidité sur le Galaxy S20, y compris les jeux les plus gourmands en ressources. Le Galaxy S20 est un monstre de puissance et compte parmi les smartphones qui dominent l’univers Android.

À lire aussi: Avec son processeur Exynos 990, leSamsung Galaxy S20 est-il le plus puissant des smartphones ?

Sur à peu près tous les points, le Galaxy S20 est au rendez-vous. Wi-Fi 6, il l’a. Port d’extension Micro SD, il l’a. Tiroir avec deux Nano SIM et eSIM, il l’a. Compatibilité 5G, il l’a (dans la version idoine certes). Samsung coche une nouvelle fois toutes les cases, proposant encore une fois un smartphone très réussi. Mention spéciale pour les retours haptiques de l’appareil, ils sont vraiment d’une précision excellente.

Actualités - Test du Samsung Galaxy S20 : petit smartphone

… mais une autonomie très décevante

Nous vous en parlions plus haut, le Galaxy S20 dispose d’une batterie de 4000 mAh. Cette capacité était impressionnante il y a encore quelques mois, elle l’est un peu moins à l’heure de la 5G et des écrans 120 Hz.

Sans surprise, le Galaxy S20 n’est pas un smartphone endurant. Par défaut, son autonomie polyvalente est de 10h27 selon notre laboratoire, ce qui le place dans la moyenne basse des smartphones. À vrai dire, il est même le second smartphone haut de gamme le moins endurant du marché, juste derrière le Pixel 4 (9h05). Toutes catégories confondues, il est le 12ème smartphone le moins endurant de notre classement. En 120 Hz, c’est bien entendu pire, l’autonomie polyvalente mesurée est de… seulement 8h09. C’est, pour le coupla pire autonomie enregistrée par le laboratoire de 01net.com ces dernières années.

Actualités - Test du Samsung Galaxy S20 : petit smartphone

À l’utilisation, on remarque immédiatement les problèmes d’autonomie du S20.Nous avons souvent dûrecharger le smartphone en fin d’après-midi (aux alentours des 17h), ce qui n’est évidemment pas un comportement satisfaisant, surtoutpour un mobile haut de gamme.

En streaming vidéo, l’autonomie de 11h30 du S20 le place tout juste dans la moyenne. En communication, le smartphone s’est éteint au bout de 16h30, c’est une nouvelle fois dans unemoyenne basse.

Une recharge en moins d’1h15

Pour compenser cette mauvaise autonomie, il y a heureusement la recharge ultra-rapide, très efficace. Le chargeur de 25W du smartphone le recharge intégralement en 1h13 selon nos mesures et lui permet de récupérer 20% en seulement 10 minutes.

Actualités - Test du Samsung Galaxy S20 : petit smartphone

Un appareil photo d’exception

Une fois n’est pas coutume, la partie photo de ce test sera moins longue que d’ordinaire. En effet, en raison du confinement imposépar le gouvernement français pendant la pandémie de coronavirus, nous n’avons eu que très peu d’occasions detester les capacités photographes du smartphone. Précisons tout de même que le Galaxy S20 dispose d’un module caméra presque identique à celui du S20+, ce qui vous permet de vous faire une idée assez précise en lisant le test dédié à ce terminal.Seule différence, le S20n’embarque pas de capteur ToF.

À lire aussi en: Test du Samsung Galaxy S20+ : un excellent smartphone qui préfère la maîtrise à l’innovation

Ainsi, on trouve au dos du smartphone trois appareils photo. Le premier d’entre eux utilise un capteur de 12 Mpix semblable à celui du S10, mais avec un objectif, un équivalent 26 mm,dépourvu de l’ouverture variable du S10 (c’est du f/1.8). Il offre une qualité d’image similaire à celle de son prédécesseur même si, la nuit, des smartphones concurrents comme le Huawei P30 Pro et le Google Pixel 4 font, selon nous, mieux. Le second appareil photo du Galaxy S20 est le plus étonnant. Il s’agit d’un capteur de 64 Mpix associé à unéquivalent 27 mm ouvrant à f/2.0. Il offre donc un champ de vision quasiment identique à celui du 12 Mpix. Ce deuxième dispositif sert notamment au zoom, Samsung promettantun agrandissement numérique sans perte de qualité jusqu’à x3. On se demande pourquoi la marque ne lui a pas préféré un téléobjectif. Enfin, le dernier appareil photo du Galaxy S20 est un ultra grand-angle rattaché à un capteur de 12Mpix.

Actualités - Test du Samsung Galaxy S20 : petit smartphone
Actualités - Test du Samsung Galaxy S20 : petit smartphone
Actualités - Test du Samsung Galaxy S20 : petit smartphone

En photo, le Galaxy S20 compte sans nul doute parmi les meilleurs. Comme nous l’évoquions dans notre test du S20+, le capteurdual pixelde 12 Mpix a fait ses preuves et fonctionne toujours aussi bien aujourd’hui. Nous sommes heureux de voir Samsung jouer la carte de la maturité plutôt que celle du gadget, comme avec le S20 Ultra.

Actualités - Test du Samsung Galaxy S20 : petit smartphone

Le capteur de 64 Mpix du Galaxy S20 ne permet pas seulement de photographier, il donne aussi la possibilité de prendre des vidéos 8K. Dans cette qualité, nous notons quelques dégradations au niveau de la stabilité optique même si ce premier jet est plus qu’encourageant. On imagine que, dans le futur, la 8K s’améliorera et deviendra enfin grand public. À l’heure actuelle, c’est plutôt du superflu, pour ne pas dire gadget.

La source officielle de cet article : 01net.com

Roberta Flores
Roberta Flores
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password