Thae Young-ho, transfuge nord-coréen élu à l’Assemblée nationale en Corée du Sud

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Thae Young-ho, transfuge nord-coréen élu à l’Assemblée nationale en Corée du Sud

Publié le :

Le Parti démocrate du président Moon Jae-in a remporté une victoire écrasante jeudi 16 avril, emportant 180 des 300 sièges de l’Assemblée nationale. Mais un candidat conservateur très particulier a cependant remporté sa circonscription.

Avec notre correspondant à Séoul, Frédéric Ojardias

Diplomate au service de Kim Jong-un, puis transfuge obligé de vivre caché sous protection policière, et enfin député de Corée du Sud… Thae Young-ho vient d’écrire un nouveau chapitre de son parcours hors du commun.

Ancien numéro deux de l’ambassade nord-coréenne à Londres, il fait défection en août 2016 et passe au Sud avec femme et enfants, pour épargner à ceux-ci « une vie misérable » au Nord, expliquait-il. A l’époque, il fait la Une des journaux du monde entier.

Thae Young-ho devient alors un opposant infatigable, dénonçant méthodiquement, interview après interview, les violations des droits de l’homme et la stratégie nucléaire du régime – lequel l’avait qualifié de « pourriture humaine ». Thae Young-ho critique aussi la politique de la main tendue à Pyongyang du président sud-coréen Moon Jae-in.

Premier transfuge du Nord élu député au Sud

Thae Young-ho est devenu le premier transfuge du Nord élu député au Sud en remportant directement une circonscription – celle de l’arrondissement chic de Gangnam à Séoul. Celui qui est issu d’une famille de serviteurs loyaux du régime nord-coréen a déclaré qu’il espérait que son élection donnerait espoir aux Nord-Coréens en leur montrant « la vraie nature de la démocratie libre de Corée du Sud ». Thae Young-ho n’a pas pu retenir ses larmes en chantant l’hymne sud-coréen, quand sa victoire a été confirmée avec 58,4% des voix.

Thae Young-ho ne sera cependant pas le seul réfugié du Nord à siéger à l’Assemblée nationale sud-coréenne. Un autre transfuge, Ji Seong-ho, a été lui aussi élu mais dans le contingent de députés désignés à la proportionnelle, également sous les couleurs de l’opposition.

Source du post: RFI

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password