Valérie Pécresse demande au gouvernement de rendre « obligatoire » le port du masque dans les transports

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Valérie Pécresse demande au gouvernement de rendre "obligatoire" le port du masque dans les transports

Et la possibilité de verbaliser les usagers inciviques qui ne s’y plieraient pas.

Emmanuel Macron a annoncé le 13 avril une date de déconfinement le 11 mai. À cette date, « je souhaite que le gouvernement rende le port du masque obligatoire dans les transports » en commun, a déclaré la présidente de la région Île-de-France Valérie Pécresse, vendredi 17 avril sur France Bleu Paris.

>> Coronavirus : suivez l’évolution de la crise sanitaire dans notre direct

« Le port du masque, c’est ce qui protège, et c’est ce qui protège notamment dans un milieu clos comme dans les transports dans lesquels, par définition, il sera difficile de respecter les distanciations sociales », a argumenté Valérie Pécresse, « donc, il nous faut des masques obligatoires ».

Et il faut la possibilité pour les agents assermentés de la RATP et de la SNCF de verbaliser s’il n’y a pas de port de masques. Parce que vous comprenez bien qu’on va demander du civisme, on va demander de l’autodiscipline, mais il ne faut pas que l’acte incivique d’un seul compromette la discipline de tous les autres. Valérie Pécresse, présidente de la région IDFà France Bleu Paris

La présidente de la région Île-de-France souhaite par ailleurs que toutes les stations et les gares soient désinfectées : « Nous avons demandé, en tant qu’autorité organisatrice des transports, Île-de-France Mobilités, à ce que les opérateurs mettent en place un grand plan de désinfection et, au-delà, une politique de nettoyage des rames qui sera évidemment sans commune mesure avec ce qui se faisait avant. Il y aura des distributions de gels hydroalcooliques et je pense qu’il faut que dans chaque magasin de gares, de stations, on puisse vendre des masques, qu’on puisse vendre du gel et éventuellement des gants », a-t-elle précisé.

Valérie Pécresse a toutefois estimé que ce sont les « entreprises » qui « devront fournir des masques à leurs salariés ». « C’est une évidence, on ne peut pas reprendre le travail sans masque. Et les transports, ça fait partie de votre contrat de travail et de votre temps de travail (…) Donc, je pense que les entreprises, les administrations devront donner des masques. Je pense que c’est aussi le rôle de l’État, de la solidarité nationale, d’offrir des masques aux demandeurs d’emploi, aux sans-abri, aux élèves qui rentreront à l’école », a-t-elle ajouté.

Lors de son audition au Sénat, mercredi dernier, le PDG de la SNCF Jean-Pierre Farandou a également prôné « le port du masque obligatoire » pour tous les passagers.

Source : Franceinfo

Roberta Flores
Roberta Flores
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password