vous souhaitez manifester ? Voici quelques conseils pour le faire en toute sécurité

Share on email
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
vous souhaitez manifester ? Voici quelques conseils pour le faire en toute sécurité

Bien qu’officiellement interdits, les défilés sont de retour dans les grandes villes de France. Voici donc quelques conseils pour vous protéger et préserver les autres si vous avez l’intention d’exprimer vos revendications dans la rue.

Des slogans, des chants,la foule : les cortègesbattent de nouveau le pavé.Bien qu’officiellement interditespour raisons sanitaires, lesmanifestationsse multiplient en France.La mort de l’Afro-Américain George Floyd le 25 mai à Minneapolis (Etats-Unis) a entraîné une mobilisation nationalecontre les violences policières et le racisme dans l’Hexagone, notamment autour du comitéLa Vérité pourAdama Traoré, également mort des suites d’une interpellation en 2016.

Contre les accusations de racisme, les syndicats de police, eux aussi, descendent dans la rue, comme vendredi 12 juin, devant l’Elysée et le ministère de l’Intérieur. Les syndicats de personnels hospitaliers prévoient déjà quant à eux une « journée d’action nationale et de grève », mardi16juin.

Même si l’épidémie de coronavirus continue de reculer en France, manifester n’est pas sans danger. Voici donc quelques conseils pour vous protéger et préserver les autres si vous comptezrejoindre un défilé.

Portez un masque

Cela vaut le coup de le rappeler une nouvelle fois : le masqueest le premier moyen de protection contre le coronavirus. Comme le rappelle le ministère des Solidarités et de la Santé, la maladieest véhiculée par les gouttelettes, ces sécrétions invisibles projetées lors d’une discussion, d’éternuements ou d’une toux, d’autant plus lors d’un contact étroit. Couvrir son nez et sa bouche est donc indispensable.

« Porter un masque, c’est un geste altruiste »,martèle l’épidémiologiste et biostatisticienne Catherine Hill.« Il y a beaucoup de personnes asymptomatiques qui ignorent qu’elles sont contaminantes. C’est pour cela que tout le monde doit porter un masque: si on est positif, on n’infecte pas les autres. »Point important:touchez votre masque le moins possible et lavez-vous les mains après l’avoir fait. Retrouvez quelques règles essentielles et les erreurs à éviterdans ces infographies.

Les erreurs à ne pas commettre avec son masque. (AWA SANE / FRANCE INFO)

Ecartez-vous d’au moins un mètre les uns des autres

Cela peut paraître aussi évidentquecompliqué dans un contexte de manifestation, mais vous devezrespecterautant que possible une distanciation physique d’au moins un mètre les uns des autres, sauf si vous résidez au sein du même foyer.Loin des habituelles rues bondées, des rassemblements récentsà Melbourne (Australie) ouà Tel-Aviv (Israël) ont montré que cela était possible.

Par ailleurs, veillez à vous déplacer en bloc avec vos proches, si possible à la même vitesse que les manifestants autour de vous: il est préférable de ne pas croiser le chemin d’une multitude de personnes pendant le défilé.

Evitez de respirer les gaz lacrymogènes et les fumées

Utilisés par les forces de l’ordre pour disperser la foule, les gaz lacrymogènes ne sont « certainement pas appropriés durant cette période », observe AntoineFlahault, épidémiologiste à l’Institut de santé globale de Genève (Suisse). « Dans la mesure où ils font tousser, cela augmente le risque de dispersion des postillons », donc des fameuses gouttelettes.Par ailleurs,parce qu’ils entraînent des irritations (notamment de la gorge), les gaz lacrymogènes augmentent le risque de contracter des maladies respiratoires les jours suivants, noteleNew York Times.

Quittez donc de préférence les lieuxpour éviter de respirer les gaz ainsi quetoute fumée qui pourrait se dégager pendant la manifestation. A défaut, couvrez-vous au maximum le visage (en particulier le nez, la bouche et les yeux). Si vous en portez, préférez vos lunettes de vue aux lentilles de contact car le gaz peut s’y fixer. C’est aussi le cas dessoinspour la peau à base d’huile.

Apportez votre proprebouteille d’eau

Veillez à bien vous hydrater durant le défilé enemportant votre propre gourde (lavée au préalable) ou votre bouteilled’eau.Et, surtout, ne la partagezavec personnependant la manifestation, afind’éviter toute transmission du virus.

Préférez les pancartes aux chants

Les slogans et les chants font partie intégrante des manifestations. Mais ils véhiculent aussi d’importantes quantités de gouttelettes, de quoi accroître le risque d’infection des manifestants.

Pancartes voyantes, musique dans les haut-parleurs, tenues ou accessoires éloquents… Voici quelquesmanières de vous exprimerpour réduireles risques.

Evitez les transports en commun

On le sait, jour de manifestation rime avec transports bondés. Dans la mesure du possible, privilégiez la marche ou le vélo pour vous rendre à une manifestation ou en repartir.

Si ce n’est pas possible, évitez les rames de métro et autres bus surchargés, portez bien votre masqueet gardez vos distancesvis-à-visdes autres passagers.

Evitez de vous toucher le visage et lavez-vous les mains fréquemment

C’est une évidence qui mérite d’être répétée : il faut éviter de se toucher le visage, même si cela relève bien souvent du réflexe.« Des gouttelettespeuvent arriver sur les mains »,rappelle le médecin infectiologue Yazdan Yazdanpanah. Voilà de quoi provoquerune infection si vous vous frottez ensuiteles yeux ou la bouche.

Pour vous protéger au mieux, le lavage des mains est vivement recommandé, par exemple avec une solution hydroalcoolique. D’abord en quittant votre domicile, puis régulièrement pendant la manifestation, et enfin en rentrant chez vous. Attention, pour bien être réalisé, le lavage des mains doit durer 30secondes, et gare aux ongles ou encore aux pouces, souvent oubliés: voici quelques conseils en images pour maîtriser ce geste.

Couvrez votre visageen cas de toux ou d’éternuements

Pour éviter la dispersion de gouttelettes, éternuez ou toussez dans votre coude ou dans un mouchoir à usage unique. Jetez immédiatement le mouchoir pour éviter de transporter le virus avec vous et lavez-vous les mains, par exemple avec une solution hydroalcoolique.

Saluez les autres sansvous serrer la main ni vous embrasser

Si vous comptez retrouver des proches lors d’une manifestation, gardez-vous de leur serrer la main, deleur faire la biseou de les prendre dans les bras.En cette période de déconfinement progressif, c’est le moment d’essayer le « coude à coude », le bonjour avec les pieds ou encore le « bonjour » en langue des signes française.

En cas de symptômes, n’allez pas manifester

Vous ressentez des symptômes du Covid-19?Ne sortez manifester sous aucun prétexte.« Cela peut être une sensation de fièvre, des maux de tête, des courbatures et, éventuellement, des signes respiratoires », rappelle Yazdan Yazdanpanah. Une liste plus complète est disponible sur le site du ministère de la Santé.

Isolez-vous et contactez votre médecin traitant ou le 0 800 130 000 (appel gratuit) pour vous faire tester. Si vous éprouvez des difficultés à respirer, appelez immédiatement le 15 (oucomposez le 114 si vous êtes une personne sourde ou malentendante).

Si vos proches sont vulnérables, n’allez pas manifester

Enfin, avant de se rendre à un défilé, mieux vaut se questionner sur la santé de ses proches.Sides personnes âgées ou vulnérablescomposent votre foyer, il est préférable de privilégier d’autres moyens d’action ou d’expression pour faire entendre votre voix.

Nouvelles - vous souhaitez manifester ? Voici quelques conseils pour le faire en toute sécurité

Source : France Info

Maria Rodriguez
Maria Rodriguez
Inscrivez-vous à notre newsletter

Sign In QUÉBEC 89

Account details will be confirmed via email.

Reset Your Password